Si vous êtes plus en forme que moi pendant votre grossesse, être enceinte et voyage ne sont pas des termes incompatibles.  Il est tout de même utile de préparer ce voyage enceinte en suivant ces 10 conseils. Ce dernier voyage, avant l’arrivée de bébé, sera l’occasion de profiter et d’amasser des souvenirs qui vous aideront quand vous serez moins mobile avec bébé .

1 – Bien choisir la date de votre voyage : si vous avez une grossesse normale, vous devriez être capable de voyager pendant n’importe quel trimestre. Voici quelques rappels à considérer lors de la planification de votre voyage avant l’arrivée de bébé:

  • Durant le premier trimestre, certaines voudront éviter de voyager parce qu’elles sont plus fatiguées et que le risque de fausse couche (et donc le désir d’être proche de votre gynécologue) est le plus élevé.
  • Durant le deuxième trimestre, vous êtes en principe au mieux de votre forme. C’est le meilleur moment!
  • Au cours du dernier trimestre, des complications pourraient vous obliger à vous aliter ou passer des examens plus fréquents, et certaines familles évitent de programmer un voyage pendant ce temps ou faire des réservations qui peuvent être facilement annulées.
  • Voyez aussi les dates d’examens obligatoires (cf. consulter son médecin)

 2 – Consultez votre médecin pour:

  • Vérifier les dates de vos différents examens obligatoires qui sont nécessaires au suivi de votre grossesse. Les échographies obligatoires (3ème mois, 5ème mois et 7ème mois) et certains examens sanguins sont plus faciles à effectuer par les personnes qui vous suivent régulièrement.
  • Lui demander d’écrire un « certificat d’aptitude » à prendre l’avion, vous donnant la permission de voyager, en précisant votre date d’accouchement, et décrivant toutes les complications liées à votre grossesse qui pourrait être utile en cas de consultations d’un autre médecin
  • qu’il vous prescrive des bas de contention et peut être quelques médicaments pour éviter tout risque de phlébite si vous prenez l’avion.

3 – Faire le point avec votre médecin sur:

  • les restrictions alimentaires spéciales liées à votre destination et entorse acceptée,
  • la liste des activités à éviter,
  • la liste des vaccins ou de médicaments spéciaux requis pour votre destination, et compatibles avec votre grossesse,
  • ses conseils pour lutter contre les petits tracas de la grossesse (masque de grossesse, jambes lourdes, hémorroïde, nausée…)

4- Vérifiez les contrats des compagnies aériennes et de votre assurance:
Beaucoup de compagnies aériennes n’acceptent pas les femmes enceintes de plus de 7 mois. Pour Air France, il n’y a pas de problème de restriction si présentation du fameux certificat. Certaines autres demanderont un accord de votre gynécologue. Renseignez-vous bien avant, une annulation pour cette raison ne permettra pas de vous faire rembourser ce vol.

Pensez à relire votre contrat de rapatriement, certaines assurances peuvent ne pas prendre en charge un rapatriement à un stade avancé de grossesse.

5 – Bien préparer sa valise: prenez tout ce qui peut rendre votre voyage et séjour plus confortable. Ne chargez tout de même pas trop vos bagages, sinon trouvez-vous une bonne âme qui puisse les porter. Voici quelques articles à emporter si vous voyagez pendant votre grossesse:

  • Des vêtements et des chaussures confortables.
  • Votre dossier médical lié à votre grossesse avec la lettre du médecin indiquant votre terme de grossesse et en disant que vous pouvez voyager en toute sécurité.
  • Votre contrat d’assurance (n’oubliez pas de vérifier que vous êtes couvertes pour votre voyage et dans vos conditions actuelles).
  • Les adresses de gynécologue-obstétriciens consultant dans l’établissement médical le plus proche de votre lieu de séjour.
  • Vos traitements médicaux ou vitamines. Soyez sûres d’en apporter suffisamment pour toute la durée du voyage, car il pourrait être difficile de trouver vos marques préférées à votre destination.
  • Quelques aliments et collations qui peuvent ne pas être disponibles à votre destination (en particulier ceux qui vous sont indispensables pour éviter les nausées)
  • Maillot de bain de maternité. Suivant votre destination, il peut être difficile de trouver un maillot de bain de maternité.
  • La crème solaire pour éviter le masque de grossesse

6 – Bien choisir sa place lors de la réservation: vous serez plus à l’aise dans un siège côté couloir (de préférence devant) et tentez de le réserver lorsque vous achetez votre billet. Si aucun siège de l’allée n’est disponible, vous pouvez être en mesure de changer de siège pour un côté couloir lors de votre enregistrement à votre porte d’embarquement.

7 – A emporter dans l’avion: en plus de ce que vous auriez normalement dans votre bagage à main, quelques petits articles vous apporteront encore plus de confort:

  • Apportez des petites collations saines et équilibrées. Même un court vol peut être retardé, et vous n’aurez probablement pas envie d’acheter les collations salées ou sucrées servies à bord.
  • Apportez un coussin gonflable ou petite couverture (un pull fonctionne aussi très bien) que vous pouvez utiliser pour soutenir votre dos. Vous pourrez également utiliser la couverture pour vous aider à faire face à des températures climatisées.
  • Apporter des bouteilles d’eau supplémentaires que vous achèterez ou remplirez après le passage des portes de sécurité de l’aéroport.

8 – Pendant le vol

  • Arrivez tôt à l’aéroport pour éviter de faire la course de dernière minute jusqu’à la porte d’embarquement qui sera forcément la plus éloignée!
  • Étirez-vous avant de prendre l’avion
  • Sortez de votre siège pour marcher dans l’allée chaque demi-heure. Si vous devez rester assise, fléchir et étendre les jambes, faire des petits cercles avec vos chevilles (attention toutefois aux crampes aux jambes)
  • Buvez beaucoup d’eau. Il est conseillé de boire 1l d’eau pour 5h de vol.

9 – Choisir un autre mode de transport: si vous ne partez pas trop loin, vous pouvez choisir de voyager en voiture ou en train.

  • En train: idéal pour un long trajet (pensez à réserver une couchette), il ne vous secoue pas trop et vous amène au centre-ville de votre destination. En plus nous avons vu dernièrement qu’on peut y accoucher (ligne Paris Bordeaux) !
  • En voiture: voyager en voiture enceinte est certainement le moins conseillé pour les femmes enceintes: trop de secousse, ceinture de sécurité trop gênante…

10 – Profitez: dans quelques mois, vous rêverez de ces nuits longues et reposantes!!!

Vous voyez, un voyage en voiture enceinte, prendre l’avion n’est pas complètement impossible, il suffit de tout bien préparer et d’être suffisamment en forme.

Print Friendly

2 Réponses

  1. Un Monde Ailleurs

    Je ne me sens pas concernée (mon fils est déjà grand) mais c’est une excellente idée cet article ! On parle beaucoup de voyages avec enfants, mais jamais de voyages quand on est enceinte.

    J’ajouterais qu’enceinte il faut être aussi attentive à son alimentation sur place, pendant le voyage. Goûter à tout, c’est essentiel. Mais avec prudence d’autant plus qu’on n’est pas seule à en profiter cette fois.

    😉

    Répondre
    • Sandrine

      Avec Mini Voyageuse n°1, j’avais eu la chance de pouvoir plus voyager mais n’ayant pas de restrictions alimentaires particulières, j’avais pu à peu près profiter! Car c’est souvent les envies et fameux dégouts qui dictent leur lois sur une grande partie de la grossesse.
      Par contre il est vrai, Marie Ange, que celles, ayant à suivre un régime particulier, doivent demander conseils auprès de leur médecins sur les spécialités qui pourraient leur faire envie en voyage (pour des pays très dépaysants culinairement!)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.