Une destination comme je les aime, inconnue! L’Arménie, un nom qu’on connait grâce à son chanteur le plus célèbre! Alors pourquoi ne pas y partir en famille, pour s’éloigner des sentiers battus et découvrir de nouvelles cultures.

 

Pouvez-vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce voyage en famille et l’année du voyage en Arménie et sa durée ?

Nous sommes partis 3 semaines en juillet/août 2016. Nos enfants avaient 10, 8 et 5 ans.

Chez Nahrine et Grigor

Comment avez-vous préparé ce voyage avec vos enfants et comment avez-vous géré le voyage?

Tout le monde avait adoré notre voyage au Vietnam en 2014, aussi la préparation d’un nouveau trip “lointain” était très excitant ! Le sujet revenait souvent dans nos conversations. Ce fut l’occasion de beaucoup regarder les cartes du monde (l’Arménie, c’est où, au fait ???). De parler histoire, religion et géopolitique, car c’est une région à la croisée de l’Europe, l’Asie, le Moyen Orient et la Russie. Il n’y a pas beaucoup de documents qui existent sur ce pays, encore moins accessibles aux enfants (c’était déjà parfois barbant pour moi de les lire !). Aussi, j’ai beaucoup lu puis raconté. On n’édulcore pas trop : génocide, URSS, guerre du Haut Karabagh… On a parlé de tout, avant et surtout pendant. C’était une formidable leçon d’histoire, aussi pour les adultes !

Préparez votre voyage au meilleur prix

Pour le voyage, c’était très simple : on partait de l’aéroport de Bâle-Mulhouse à 1h de chez nous, avec une rapide escale à Vienne, en 7h on était à Yerevan ! On a pris Austrian Airline comme compagnie, c’était super : des livres d’activité pour les enfants, un repas très correct, et nos 2 sacs en soute qui sont arrivés en même temps que nous, malgré une escale de seulement 50min à l’aller. Je recommande vivement ! En plus, l’aéroport de Vienne est très bien : confortable, bien indiqué, avec des aires de jeux pour enfants de tous âges, du wifi…

Akhtala

Où avez-vous dormi en Arménie ? N’hésitez pas à nous faire partager vos bonnes adresses ?

Je dois avouer que cette fois, nous avons “triché”. Peu de logements en Arménie sont recensés sur Internet, et sans parler Russe, le choix est encore plus limité. De plus, comme nous sommes 5 et que nous voulions être sûr d’avoir toujours des chambres adaptées (pour ne pas devoir dormir chacun à un bout de l’hôtel !), c’était un casse-tête.

Aussi, nous sommes passés par l’Agence d’Hakob à Yerevan. Il parle très bien le français, et nous a concocté un tour du pays sur mesure, avec nuités et petits déjeuners, en fonction des endroits que nous voulions visiter. Il nous a ajouté des lieux merveilleux que nous n’aurions pas trouvé sans ça (petits villages, monastères perdus…). Il s’est aussi occupé de la location de la voiture et des transferts à l’aéroport. Ainsi que de contacter 2 fois des guides pour nous permettre de randonner en montagne. Bref, le grand luxe !

Les logements qui nous ont particulièrement plu, j’en citerai 2 :

  • chez Vazgen et Katy à Garni : une terrasse surplombant la vallée d’orgues basaltiques ! Et un repas de poissons et légumes grillés, avec des gâteaux faits maison et des fruits du jardin.
  • Chez Grigor et Nahrine, à Gyumri : on a été accueilli comme des amis, repas à table tous ensemble, les enfants ont nourri les poules et les lapins, chaque jour ils nous faisaient cueillir des fruits et légumes pour notre pique nique… Nous avons passé 2 nuits chez eux, on se serait vraiment cru en famille. Grigor parlait très bien anglais, et nous a expliqué énormément de choses sur la situation de son pays (économique, politique…), sans langue de bois. Le temps a été bien trop court avec eux !

Noravank

Et comment est la nourriture pour les enfants ? Est-ce adapté à leur goût ? Avez-vous de bonnes adresses pour manger?

La nourriture se compose de beaucoup de légumes et de fruits. Il y a des familles vendant leur production le long des routes, il nous est arrivé des faire des piques-niques de tomates, pastèques et prunes juteuses !

Le pain est omniprésent. On le trouve sous forme de grands pains plats. Et comme il y a aussi de la charcuterie (c’est un pays chrétien) et du fromage, il est facile de trouver des repas nomades.

L’autre sorte de pain est le lavash. C’est une sorte de “crêpe de pain” qu’ils font cuire en le collant quelques instants sur les parois d’un trou, avec un grand feu au fond.

On trouve aussi des kebabs et autres styles de viande au barbecue.

Chez l’habitant, nous avons souvent mangé des sortes de feuilles de choux roulées sur de la farce et cuites dans une sauce de légumes, c’était trop bon !

Pour faire court, même si la nourriture n’était pas très variée, c’était facile de trouver à manger, simple frais et bon.

Pas d’adresse à conseiller : ne pas hésiter à tester et se laisser surprendre !

Alphabet armenien

 

Quel climat avez–vous eu lors de votre voyage en Arménie ? Quel type d’habits faut-il prévoir pour ce voyage?

En juillet/août, nous avons eu plutôt chaud, surtout à Yerevan. Mais comme le pays est très montagneux, il faut aussi prévoir des sweats et petits blousons. Le lac Sevan est à 1900m d’altitude ! Nous avons marché sur des plaques de neige à 3500m d’altitude, au pied des monts Aragats.

Lunettes de soleil et crème solaire indispensables !

 

Avez-vous utilisé des accessoires de voyage ou du matériel spécial pour les plus jeunes ? (poussette, sac à dos de portage, autres…)

L’agence s’était arrangée pour nous trouver des sièges auto. Pour le reste, nos enfants sont grands, maintenant :)

Alphabet armenien

Qu’avez-vous visité pendant ce voyage en Arménie ? Comment organisiez-vous les journées avec vos enfants ?

Des monastères (rires) ! Des tas, plus de 50 au dernier recensement. Après tout, l’Arménie est le premier pays Chrétien du monde, alors il faut ce qu’il faut ! Certains restaurés, certains en ruines, certains après 4h de marche en montagne… Tous dans des endroits magiques, les paysages sont tellement beaux !

Nous avions la voiture, nous savions où nous allions dormir le soir suivant, les journées étaient donc entièrement à nous. Le road book préparé par l’agence nous proposait des visites ou activités, mais libre à nous de faire ce qu’on voulait. On pouvait donc suivre le rythme familial. Il n’y a pas de journée type.

On sait juste qu’il faut ménager des moments de défoulement pour les enfants, ce qui n’est pas difficile dans un pays avec autant d’espace ! Pendant qu’ils jouent, on en profite pour préparer la suite du voyage, trier les photos, écrire vite fait un petit article pour le blog… Ou jouer avec eux !

Garni

 

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage ?

A Gyumri, nous avons pris contact via le site de Couchsurfing avec un groupe de jeunes hommes, qui nous ont fait visiter leur ville durant toute une après midi : visite de la vieille ville, d’une “boulangerie” de Lavash, puis d’un centre social autogéré, d’oeuvres de street art et enfin nous avons mangé une pizza ensemble. C’était vers la fin du séjour. Nous avons pu leur poser beaucoup de questions qui nous étaient venues au cours de nos découvertes. Avoir leur vision de leur et pays et de leur avenir était vraiment très intéressant.

Pendant cette après-midi, ils nous ont fait visiter une “Eglise des pauvres”. Le pope est venu à notre rencontre, ravi de pouvoir nous parler grâce à nos interprètes du jour. Il a tenu à nous bénir tous les 5, et bénir notre voyage. C’était vraiment un grand honneur.

 

Antoine (10 ans) : Découvrir l’histoire fantastique de la route de la Soie à travers la visite du caravansérail de Selim

Nicolas (8 ans) : Tout ! Mais à la fin, j’en avais un peu marre des monastères…

William (5 ans) : Le téléphérique de Tatev et les beaux monastères !

Gyumri

 

Quels sites recommandez-vous de voir ou quelles activités sont à faire absolument avec les enfants en Arménie ?

  • Le musée des manuscrits à Yerevan : incontournable pour se plonger dans l’histoire et la culture de ce pays méconnu. Pour quelques euros, prendre la visite guidée en Français. Je crois que nous n’aurions pas pu réellement comprendre la suite de notre voyage sans ça.
  • Le mémorial du génocide Arménien. La visite guidée en français est gratuite. Poignant mais nécessaire.
  • Faire un tour de grande roue de l’époque soviétique !
  • Si vous avez le temps, le zoo de Yerevan est très sympa.
  • Assister à une célébration eucuménique à Echmiadzin, capitale religieuse du pays.
  • Les orgues basaltiques de Garni : à côté, les chaussée des Géants en Irlande est minuscule !
  • Le village troglodyte de Khdzoresk, près de Goris.
  • Faire un tour d’accrobranche au lac Parz.
  • La forteresse d’Akhtala près d’Alaverdi. Personne n’y va, car 2 monastères sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco dans le secteur. Pourtant, l’église entièrement peinte est fantastique ! Elle est notre très gros coup de coeur de ce voyage !
  • La ville de Gyumri. Coeur économique de la région durant longtemps, ravagée par un tremblement de terre en 1988 et reconstruite, l’architecture y est plus jolie et unifiée que dans le reste du pays.

Lever de soleil sur Yerevan et mont Ararat

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…)?

Les touristes Russes sont un peu… déroutants.

 

Avez-vous eu quelques « galères » et si oui lesquelles?

Il y a la voiture de location, qui avait une crevaison lente du pneu arrière. Tous les 2 à 3 jours, nous devions le faire regonfler. Chaque matin, c’était l’angoisse de savoir si nous pourrions repartir. Mais ça a tenu bon, ouf !

Il y a aussi cet hôtel “de luxe” le long du lac Sevan, où l‘agence avait pu nous négocier une suite (on se serait cru dans un vieux James Bond !). Arrivés tard, nous avons décidé de manger au restaurant de l’hôtel. Sauf que le menu n’était qu’en Russe, pas de carte en Anglais et aucun serveur anglophone ! Il a fallu aller chercher la responsable pour nous trouver du poulet et des frites !

Memorial du genocide

Quelles précautions avez-vous prises pour aller en Arménie (sécurité, santé, protection solaire, qu’avez-vous mis dans la trousse à pharmacie.)?

Nous avons bu l’eau du robinet : le réseau d’eau est excellent, il y a des sources canalisées partout avec des points d’eau en ville, le long des routes et des chemins… C’était vraiment un confort incroyable !

Pas de médicament particulier non plus. Crème solaire et lunettes de soleil comme on est souvent en altitude.

Nous n’avons pas été embêtés par des moustiques ou autres bestioles.

 

Avez-vous des conseils pour d’autres voyageurs concernant un voyage en Arménie ? (vêtements, astuce de voyage etc…).

Ne restez pas trop longtemps à Yerevan : 3 jours suffisent, la ville n’est pas très grande. Mais prenez le temps de visiter le nord du pays, les voyages organisés ne vont que dans le sud, et c’est bien dommage !

Ayez un Gpalemo ou autre livre d’images pour vous faire comprendre si vous ne parlez pas Russe : l’anglais n’est pas assuré ! Mais les gens sont d’une bonne volonté merveilleuse.

Yerevan

Comment occupiez-vous les enfants durant les trajets? Quelle sorte de jouet ont-ils pris pour ce voyage?

Le UNO nous suit partout, car il permet de jouer facilement, même avec les gens que nous rencontrons. Ainsi qu’un jeu de cartes classique, des feuilles, des crayons… Sur place, ils trouvent toujours quoi faire !

Zvarnots

Quel budget en moyenne par jour avez-vous dépensé lors de ce voyage en Arménie ?

Billets d’avion : 300€ aller/retour par personne pour un vol Bâle-Yerevan via Vienne.

Sur place, en comptant tout (voiture, essence, nuits, repas, visites) : 47€ par jour et par personne. C’est plus que notre budget habituel, mais nous sommes passés par une agence, et donc nous avons eu des logements plus “choisis”, et bien sûr, ça plombe le budget. De plus, l’avion n’étant pas cher, nous n’avons pas trop regardé à la dépense sur place.

Si je retire les nuits, la location de la voiture et l’essence, nous ne sommes plus qu’à 7€ par jour et par personne !

 

Pouvez-vous nous décrire votre itinéraire/ programme pour votre voyage ?

 

Notre itinéraire est ici : dixpieds.wordpress.com/2016/07/19/larmenie-un-pied-devant-lautre/

Et pour les détails et toutes les photos, notre petit blog : dixpieds.wordpress.com

 

  • Conditions sanitaires: bonnes  8/10
  • Facilité des transports sur place:  6/10 : Les routes dans le sud sont vraiment pourries !
  • Facilité pour trouver de tout pour bébé: (lait infantile, couche, petits pots…)  /10
  • Activités adaptées aux enfants:  7/10 Beaucoup de parcs de jeu de l’époque soviétique !
  • Beauté des paysage ou visites:  10/10
  • Budget abordable:  7/10 mais c’est dû à notre choix de passer par une agence

Un grand merci à Marie-Anne, pour nous faire découvrir cette destination méconnue: l’Arménie, et pourtant chouette avec des enfants!

 

Print Friendly

16 Réponses

  1. Zarikian

    Bonjour,
    Justement nous y allons cet été avec un petit bonhomme de 3 ans!;)

    Répondre
  2. rysy

    Je suis allée en Arménie en 2007. C’était un voyage qui m’a beaucoup touchée. Les arméniens étaient très accueillants (sauf les douaniers) et la richesse de l’histoire du pays le rend vraiment intéressant.

    Répondre
  3. Gheudelekian Mathilde

    bravo d’avoir choisi mon pays d’origine………née en France de parents Arméniens une grande chance d’avoir cette double culture !!
    certes ,visiter l’Arménie est un bonheur ,mais découvrir leur esprit derrière leur accueil chaleureux est d’un grand enrichissement !!!.
    en septembre ,mon fils a décidé de voir le pays de ses grands Parents et il en est revenu transformé .
    apprendre notre histoire ,c’est nous comprendre …..
    merci encore de ce beau reportage .

    Répondre
  4. Serge Bedrossian

    Bonjour,
    J’ai lu l’article le voyage en Arménie avec les 3 enfants…SUPER…BRAVO
    Pour la première fois en 2007 j’ai visité l’Arménie un rêve que je caressé depuis de 20 ans (Enregistré mes chansons en Arménien) et je suis retourné en 2009 pour célébré le 85 e de Charles Aznavour à la télé.
    Chaque arménien digne de ce nom doit aller UNE FOIS DANS SA VIE VOIR AVEC SES YEUX LE MONT ARARAT avant de partir au ciel…tout ce que je peux vous dire c »est ça…BONNE VOYAGE. ET QUE DIEU VOUS GARDENT.

    Répondre
    • rysy

      Même un non-arménien peut voir le mont Ararat ;-). J’ai trouvé le fait de le voir tellement … émouvant, plein de symboles. Nous sommes allée en train de Tbilissi à Erevan. Et pendant ce voyage, le train étant assez lent, nous avons eu le temps de le contempler par la fenêtre de notre compartiment.
      Un très beau souvenir !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.