SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Quand on veut partir loin, on doit supporter le décalage horaire! Plus ou moins bien selon les personnes et c'est pour cela qu'il faut tenter différentes astuces pour atténuer les effets néfastes de ce jet-lag!

 

Que provoque le décalage horaire? Ce n'est pas simplement de la fatigue au mauvais moment de la journée! Pour les enfants, c'est souvent une faim irrésistible à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit (à l'heure des repas chez vous), ce sont des nuits beaucoup plus courtes etc… Des symptômes plus ou moins importants selon l'âge des enfants et de leur tempérament.

 

Mais je vous rassure, les enfants s'adapteront surement plus vite que vous, qui devrez gérer vos enfants et votre “jet-lag” 😉

 

Decalage horaire astuces

star_yellow Partir pour un séjour de 15 jours minimum: il faut au moins cela pour que les organismes se remettent de ces changements de rythme,

 

star_yellowPrendre un avion de nuit: Pour les longs vols (et avec en plus beaucoup de décalage horaire) en tant que parents voyageurs accomplis, vous prendrez un vol de nuit pour que les enfants soient le plus calme possible, voire endormis pendant le vol. Ainsi facile de se mettre dans le bain d'une nouvelle journée qui commence, arrivés à destination,

 

star_yellow Se mettre à l'heure du pays dès le début du vol: Dès les premières heure dans l'avion et à l’atterrissage, on se met à l'heure du pays d'arrivée. Et on tente d'agir à l'heure indiquée: on mange, et on se couche à l'heure du pays avec un décalage de 1 ou 2h maximum,

 

star_yellow S'armer de patience: oui tout le monde est fatigué, alors les premiers jours, on devient un/une exemple de patience, on laisse couler les petits conflits de la vie familiale,

 

star_yellow Planning allégé mais actif:Le premier jour, on allège le planning sans toutefois rester inactif. On ne prévoit pas les plus grosses visites ce jour-là mais plutôt des promenades avec des activités comme le parc, un parc d'attraction, un zoo pour que les enfants soient motivés et qu'il n'y ait pas d'impératif d'horaire. Si votre enfant fait une sieste le matin habituellement, vous pouvez le laisser dormir un moment.

 

star_yellow Courte(s) sieste(s) réparatrice(s): On tente de bien se dépenser avant le repas de midi (11h!). On mange ce que l'on peut, mais si on s'est bien dépensé, on devrait avoir faim (en attendant ce repas, on a juste pris quelques petits encas jus de fruit, compote…). Et là petite sieste pour tout le monde. pas trop longue (1h/2h), on peut même mettre un réveil . C'est un peu hard mais cela permet à tout le monde de repartir pour une nouvelle demie-journée éprouvante!

 

star_yellow Dîner copieux à l'heure locale: on mange plus que les dîners normaux pour éviter que nos ventres crient famine à la mauvaise heure dans la nuit. Et pour se donner envie, on mange ce que l'on préfère, plus par gourmandise! Tant pis pour l'hygiène alimentaire, on se reprendra plus tard!

 

star_yellow Dodo tôt mais à l'heure locale: après une après midi au soleil et retour à l’hôtel en fin de journée pour ce repas copieux et un sommeil bien mérité. Tentez de ne pas vous coucher vraiment trop tôt par rapport à l'heure locale. Pour les autres soirs on se couche 1h plus tard chaque soir jusqu'à trouver le bon rythme. Gardez vos routines habituelles pour le coucher, cela confortera vos enfants que c'est bien l'heure de se coucher!

 

star_yellow Gardez une chambre noire et tenter de faire croire à vos enfants que c'est encore l'heure de dormir! Bon bien sûr j'ai bien dit “tentez” mais avec un peu de chance vous pouvez gagner 1/2h à une heure de sommeil.

 

star_yellow Prévoir compotes et jus de fruit en cas de réveil nocturne pour la faim: L'estomac des touts petits, voir des plus grands est souvent le plus difficile à adapter. Alors on prévoit quelques petits encas.

 

star_yellow Profitez des premiers réveils très matinaux: le premier matin, les enfants vont surement se réveiller beaucoup trop tôt 4/5 h du matin. Alors on ne ronchonne pas , et on se prépare calmement pour être, pour une fois, les premiers sur un site très touristique, ou on peut en profiter pour faire le premier trajet et ainsi éviter de trop réduire la journée de visite. Petit à petit , avec l'heure du coucher que vous allez décaler, les enfants se réveilleront à une heure un peu plus décante.

 

star_yellow Eviter de renter la veille de la reprise du boulot ou de l'école: on prévoit un retour en douceur à la maison, car il faudra aussi prévoir les mêmes situations de “rephasage” à la maison, alors autant être cool.

 

 

Et vous avez-vous d'autres trucs auxquels je n'ai pas pensé pour mieux gérer le décalage horaire avec vos petits?

 

 

 

 

 

 

11 Réponses

  1. Carole de Bougerenfamille

    Merci pour ces conseils ! Chez nous nous essayons de décaler un peu les horaires avant même de partir pour faciliter les choses. Une fois sur place, si les enfants ont tendance à se réveiller à 6H nous n’essayons pas de retarder le réveil si le décalage en est amoindri. Avec un décalage de 6H en plus par exemple, s’ils se réveillent 2H plus tôt que d’habitude ça réduit le décalage à 4H, c’est plus facile à récupérer.
    Et comme nous partons généralement au soleil, c’est le matin que l’on peut faire des excursions sans souffrir de la chaleur donc c’est parfait !

    Répondre
  2. Xtinette

    C’est une question que l’on me pose souvent mais pour nous c’est toujours passé comme si de rien n’était donc je ne saurais pas vraiment donner de conseils si ce n’est qu’il serait dommage de s’empêcher de voyager avec les enfants juste à cause de ça !

    Répondre
  3. julien

    Hello Sandrine,

    Je viens de terminer un travail de fond sur cette question du décalage horaire avec bébé, et de publier un article pour expliquer le phénomène du jetlag et les différents synchroniseurs naturels connus et dont découle finalement un certain nombre d’astuces pour mieux le gérer :
    http://www.voyagebaby.com/2014/09/gerer-un-decalage-horaire-en-voyage.html

    Dans l’ensemble, les 12 astuces que tu suggères me semble pertinentes, et elles respirent la bonne humeur, ce qui en soi peut aussi être un facteur de resynchronisation 🙂

    Quelques bémols cependant :
    – certaines de ces astuces sont valables dans le cas d’un voyage vers l’ouest et pas vers l’est.
    – sur les conseils en lien avec l’alimentation, il vaut mieux éviter tout de même les repas trop riche en protéine le soir, ni trop gras, car cela perturbe le sommeil. Les petites collations la nuit sont aussi à utiliser en dernier recours, c’est mieux de s’en passer si on peut pour faciliter le recalage.

    Je publierai bientôt aussi une liste, avec d’autres astuces complémentaires.

    Nous avons expérimenté aussi le décalage horaire en Thaïlande cet été avec notre bébé qui a moins de deux ans, et je dois dire que l’adaptation s’est très bien passée, encore mieux que ce que je pouvais imaginer.

    Bons voyages à tous avec bébé(s) !

    Répondre
    • Sandrine

      Bonjour Julien, Merci de ton commentaire et ton article très instructif sur la resynchronisation! Effectivement , ce sont comme tu le dis des astuces! Et comme j’ai des enfants super faciles en voyage, jamais vraiment gêné par le décalage horaire (seulement un peu fatigué comme nous), je ne prête pas forcément attention à ce que l’on mange, pourvu qu’ils aient le ventre plein pour éviter un réveil en pleine nuit avec le ventre qui “gargouille”

      Répondre
  4. julien

    Salut Sandrine,

    Oui, je suis en partie d’accord avec cette astuce, mais cela dépend comme souvent de la manière dont on la met en pratique et de la situation (d’où l’intérêt à mon avis de bien comprendre les principes en jeux derrière les astuces pour mieux s’y retrouver).

    Lors d’un voyage vers l’ouest, un repas convivial le soir, où on se fait plaisir, peut effectivement aider à retarder l’endormissement, et donc à se recaler. Après il ne faut pas tomber non plus dans des excès qui n’arrangent pas les choses (surtout pour les plus sensibles aux jetlag qui souffrent de problèmes de digestion). A l’occasion, j’essaierai de creuser aussi, sous l’angle nutrition, la question de quoi manger le soir pour éventuellement retarder la sensation de faim le matin… ça me paraît une question intéressante.

    Lors d’un voyage vers l’est, on aura cependant intérêt à faire un peu attention à ce qu’on mange le soir pour ne pas gêner l’endormissement qui est dans ce cas plus difficile. Mon bémol faisait à l’origine davantage référence à ce cas de figure.

    En complément, et comme évoqué dans mon premier commentaire, voici une liste de plus de 30 astuces pour mieux gérer son décalage horaire avec bébé (avant, pendant, et après le vol) :
    http://www.voyagebaby.com/2014/09/gerer-un-decalage-horaire-avec-bebe-en.html

    Au plaisir d’en rediscuter ensemble, c’est intéressant de partager nos points de vue, connaissances et expériences sur ce sujet…

    Répondre

Laisser une réponse à Choisir son porte-bébé de randonnée: nos tops | VOYAGES ET ENFANTS |Blog Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager avec un ami