Envie d’un échange de maison pour vos vacances en famille, mais vous ne savez pas comment vous y prendre, alors lisez les témoignages de ces 4 mamans, 2 françaises, 2 canadiennes, adeptes de l’échange de maison pour se sentir comme chez soi à l’autre bout du monde.

Moi, je n’ai pas encore passé le cap, car pour le moment on s’en sort à 4 en hôtel ou location, mais je pense que cela apporte sans aucun doute quelque-chose de différent au voyage! Ma plus grande peur: que les personnes se servent mal de nos poêles à bois et comme j’ai une maison en bois…. A suivre donc!

Je leur ai posé différentes questions sur leurs peurs, leurs organisations, leurs bonnes adresses. Et à la fin de l’article je vous fais un petit récapitulatif sur les services des sites d’échanges de maisons! Bonne lecture!

 

Bonjour, Pouvez-vous présenter votre famille et votre façon de voyager (âge des enfants, lieux d’habitations, nombre de voyage etc…)

Maison en Auvergne 2013

Valérie:

Bonjour, nous sommes les heureux parents d’une ado (13 ans), d’une enfant (8 ans) et d’un bébé (14 mois). Depuis 4 ans nous voyageons essentiellement en échangeant notre maison. Nous avons pu ainsi découvrir l’Auvergne, La Vendée et Montpellier. L’été prochain, nous partons pour 3 semaines au Danemark.

Et un tout nouveau blog: ma tribu en vadrouille

 

 

 

13616179_1043250955730410_1603361056_oMarie Anne:

Nous sommes 5 : 2 parents trentenaires et 3 garçons entre 5 et 10 ans. Nous voyageons de façons très variées : camping (en toile de tente), sacs à dos et chambres d’hôtes ou petits hôtels pour les destinations lointaines, vieux (très vieux !) camion aménagé… et bien sûr échanges de maisons !

En échange, nous sommes déjà partis à Offenburg (Allemagne), Liège (Belgique), Paris, Strasbourg, Besançon, Belfast (Eire) et près de Rome (Italie). Nous avons déjà conclu un échange pour le bassin d’Arcachon en Octobre.

 

 

DSC_0203Aurélie:

Nous sommes une famille de 4 : Hervé 39 ans, cuisinier, Aurélie 35 ans, chargée de communication dans le tourisme et passionnée de blogs, récits de voyages et de tours du monde, Emma, 7 ans, adore la danse, les animaux, les One Direction et Chica Vampiro ! Roméo, 2 ans préfère jouer dehors et aime tout ce qui fait du bruit !
Nous habitons une maison récente en plein coeur de la campagne bourbonnaise en Auvergne.
Avant nous partions en vacances en camping puis j’ai découvert le concept de l’échange de maisons et nous ne voyageons que de cette façon depuis 2008.
Depuis nous partons une semaine au printemps et 2 ou 3 semaines l’été.
Côté destinations françaises : Ardèche, Drôme, Tarn, Cantal, Vercors, Rennes ,Montpellier, Hyères, Narbonne, Strasbourg, Nîmes et plus loin : Norvège, Guadeloupe, Canada (est et ouest), Suisse. Cet été nous serons en Irlande et l’an prochain nous avons déjà des contacts pour un échange en Slovénie… Vous pouvez nous suivre sur notre blog Un amour de lutins

 

 

Echange de Maiosn MélanieMélanie:

2 parents de 33 ans et 3 enfants de maintenant 6,4 et presque 2 ans. Nous vivons dans une maison en campagne mais tout près de la ville (25 minutes de Gatineau/Ottawa au Canada). Avec les enfants nous avons visité le Maroc, Espagne/Portugal, Grèce. Mais nous avons testé les échanges de maisons que l’année dernière lors d’un voyage d’une année soit à Bali (2 mois, 1 échange), Bornéo (3 semaines sans échanges), Australie (6 mois, 4 échanges et 1 house sitting) et Nouvelle-Zélande (2 mois sans échange).

 

Quelles étaient vos craintes avant de faire votre 1er échange de maison ?

Le Puy de D+¦me 2013

Valérie:

Nos principales craintes étaient de retrouver notre mobilier abîmé ou des vols dans la maison. D’ailleurs pour notre 1er échange, nous avons quasiment vidé la maison avant ! Ce qui n’est plus le cas, au contraire, la confiance règne dans cette communauté.

 

 

13621570_1043247185730787_1153469919_o

 

 

Marie-Anne:

L’annulation par l’autre famille au dernier moment ! Une réservation d’hôtel, c’est plus rassurant.

 

 

Aurélie:

Nous avons vu un article sur l’échange de maison dans un magazine de bons plans en 2008. On y voyait le moyen de voyager loin À  petit prix. La toute première crainte était de ne pas trouver quelqu’un qui voudrait venir chez nous ! Nous habitons une maison dans la campagne en plein coeur de la France et nos proches nous répétaient souvent : « mais qui voudrait venir dans votre coin de pays ?». L’autre crainte était de ne pas trouver des gens dans le même état d’esprit que nous. Car même si tout le monde peux échanger, tout le monde n’a pas l’esprit pour échanger. En réfléchissant à  d’autres craintes : je n’en trouve aucune ! Nous n’avons pas eu peur de laisser notre maison à  des étrangers, nous n’avons pas d’objet de grande valeur que ce soit financière ou sentimentale. Nous nous sommes ainsi lancé dans l’aventure des échanges de maisons.

 

Echange de maison Australie famille

 

Mélanie:

Si la maison allait vraiment plaire aux visiteurs ainsi que les bris/vols possible dans la maison. Mais finalement puisque nous sommes dans la maison de façon simultanée il ni a aucun intérêt pour ce genre de chose.

 

Quel site d’échange de maison utilisez-vous pour partir en famille? Votre avis sur ces différents sites ?

Valérie:

Nous sommes inscrits sur le site « Trocmaison », qui est le plus connu et il me semble le plus ancien site d’échange de maison. C’est un site payant (130 euros l’année) mais justement, cela nous a rassurés car on pense que si une personne engage de l’argent, c’est qu’elle ira au bout de son échange.

13569886_1043250285730477_262819796_oMarie-Anne:

J’utilise des sites gratuits. Au début, je ne voulais pas « payer pour voir ». Et finalement, j’y trouve tout à fait mon compte alors je n’ai pas besoin d’aller chercher plus loin.

J’aime beaucoup Switchome, qui est géré par une association de bénévoles. La mentalité y est assez « vieille école » : des membres sérieux, beaucoup de respect et de confiance.

Je suis aussi sur Guest to Guest. Site en pleine expansion actuellement. Il propose un système de points qui permet plus de flexibilité : même si je ne veux/peux pas aller chez un autre membre qui souhaite venir chez moi, si ma maison est libre (par exemple je suis en voyage ou chez de la famille), je peux le recevoir contre des points. Ces points me permettent ensuite de faire de même. On a passé une semaine en Italie, à 45min de Rome, le long du lac de Bracciano ce printemps grâce à ce système de points. Les Italiens ne pouvaient pas venir chez moi en échange, mais ils pouvaient nous laisser leur superbe maison avec vue sur le lac. C’était génial ! Ce site propose en outre un système de caution et d’assurance spécialement prévue pour l’échange de maisons. Ca rassure quand on a peur de se lancer. C’est payant, mais optionnel (à convenir entre les membres avant l’échange). Le maximum que j’ai payé a été 28€ pour 1 semaine au cœur de Paris.

 

P1010472Aurélie:

Avant d’en choisir un, j’ai fait le tour des sites existants : des gratuits, des payants, des vieillots, des pas pratiques et des pas intuitifs ! Et puis j’ai trouvé trocmaison. Le système de recherches était très bien fait, avec mots-clés, nombreux critères. Les offres étaient à jour et j’ai de suite bien accroché. Je l’utilise depuis 2008. Il a connu plusieurs améliorations depuis afin de contenter le nombre croissant de membres. Il permet ainsi d’écrire des commentaires suite aux échanges, de faire des recherches par dates, par destination inversée (qui veux venir )chez moi.

Mélanie:

Homeexchange.com ou trocmaison.com pour la version francophone. Site très bien fait où il est possible de sélectionner nos préférences et ainsi diriger notre recherche.

 

Quels sont les avantages / inconvénients de faire une échange de maison en famille ?

ValThalys, le chat de Machecoul 2015érie:

Les avantages sont très nombreux : économique bien sûr, surtout avec une famille nombreuse, pas de frais d’hébergements à payer ; Nous aimons aussi la convivialité de cette communauté car l’échange est basé sur le respect mutuel et la confiance ; On échange également les bons plans, des sorties hors des sentiers battus, des photos, des mails ; Nos maisons respectives sont occupées et donc moins susceptibles de se faire cambrioler ; On peut échanger nos voitures ; On peut laisser nos animaux à la maison et s’occuper de ceux de nos partenaires (Nos enfants ont pu s’occuper d’une tortue, d’un chat, d’un poisson rouge et de poules !).

Pour les inconvénients, et bien, on a beau chercher… on en voit aucun ! Ah si, un seul: le gros nettoyage de printemps à faire avant de partir pour que la maison soit la plus accueillante possible !

 

13621902_1043249022397270_880222697_oMarie-Anne:

Les avantages sont nombreux : l’autonomie que procure un vrai logement (matériel de cuisine en particulier) ; les jouets qu’on trouve sur place ; découvrir une région en étant entouré d’habitants, pas de professionnels du tourisme et de boutiques « attrape touristes » ; les conseils de la famille locale… Et aussi l’économie, bien sûr.

Le gros inconvénient, c’est pour moi le très grand ménage avant l’échange ! On veut que tout soit parfait pour nos invités, alors on range, on récure, on prépare… Partir sans laisser un bol dans l’égouttoir à vaisselle ou de linge étendu sur le séchoir à linge, les lits faits pour les invités, la douche fraichement lavée… ça demande pas mal d’énergie et d’organisation.

 

DSC_1512Aurélie:

Nous échangeons depuis 8 ans et en sommes À  notre 14e échange dont 12 avec notre fille et 6 avec notre fils. Les avantages sont évidents : financièrement, on ne paye aucun hébergement ! C’est une sacrée économie quand on voyage en famille ! Et puis avec des petits, on trouve une chambre avec un lit à  barreaux, une table à  langer, des jouets, une poussette ! tout est sur place, pas besoin de surcharger la voiture ou les valises. Nous sommes partis en Suisse, en Norvège, au Québec et nous irons en Irlande cet été en voyageant léger. Autres avantages : cuisiner (on n’a pas besoin d’aller au restaurant tous les jours), s’occuper des animaux (nous n’en avons pas alors nos enfants sont ravis de s’occuper des chats, lapins ou tortues !), rencontrer les voisins pour un apéro pendant que tous les enfants jouent ensemble..

Les inconvénients : ils sont plutôt rares mais on n’est pas à  l’abri d’une mauvaise surprise. Il arrive qu’il y ait un peu de casse : une assiette, un verre mais ça peux arriver à  tout le monde. Le gros inconvénient que je vois c’est dans les grands pays : il est difficile de visiter un pays lorsqu’il y a de grandes distances, il faut alors partir quelques jours et donc payer des hébergements.

 

echange de maison Mélanie

Mélanie:

On n’y voit que des avantages pour nous! Possible de garder une certaine routine, pas besoin de payer l’hôtel ni le restaurent avec 3 enfants donc beaucoup plus économique. Nous avons apprécié rencontrer des gens locaux et finalement à chaque échange de maison nous échangions aussi de voiture donc possible de se déplacer facilement.

Quelles sont les étapes pour bien préparer son échange de maison?

 

Plan+¿te Sauvage Machecoul 2015

Valérie:

Il faut tout d’abord s’inscrire sur un site d’échange de maison (il y en a des payants et des gratuits). Créer son annonce en mettant des photos de sa maison mais aussi des alentours et des principales attractions de sa région. Une fois qu’on a conclu un échange, il faut bien discuter de tous les détails avec son partenaire d’échange. Et ne pas oublier non plus de préparer le 1er repas et les cadeaux de bienvenue pour ses invités !

 

 

 

13589003_1043252789063560_958751444_oMarie-Anne:

Communiquer ! C’est le maitre mot. Par téléphone ou Skype, il est important d’avoir des contacts ouverts avec l’autre famille. Déjà, ça permet de se mettre d’accord sur les détails (qui fournit les draps, les affaires de toilette, ce qui est disponible dans la maison, le ménage en fin de séjour…). Et c’est très rassurant : c’est ce qui établit la confiance. Quand 2 jours avant de prendre l’avion, vous entendez l’autre famille vous dire « On vous attend, on a hâte », vous partez confiant et heureux.

On prépare aussi un petit cadeau pour nos échangeurs : un produit régional, quelques douceurs, un livre…

L’idéal, c’est de caler le planning pour se rencontrer et échanger les clés. Plusieurs fois, on a pu partager un déjeuner. C’est super pour partir rassuré et donner les derniers conseils.

Nous demandons aussi à nos invités de nous laisser un petit mot dans un carnet (notre « Livre des Voyageurs »). Nous aimons beaucoup nous replonger dedans : de beaux souvenirs et de belles rencontres !

 

Aurélie:

Une fois l’échange confirmé, la communication est primordiale. On échange jamais avec des étrangers à  proprement parlé car les nombreux mails reçus de part et d’autre (souvent pendant des mois) permettent de mieux se connaitre et de s’en faire des «amis » , de savoir quelles sont les attentes de chacun ! On se skype parfois pour mettre un visage sur un nom !Ensuite il faut préparer sa maison : trier, ranger let jeter, réparer ce qui attendait de l’être, faire un peu de place pour les valises des hôtes, faire le ménage, les lits, ça prend parfois beaucoup de temps !Enfin, préparer un petit panier d’accueil : des chocolats, une bouteille de vin, des jeux ou bonbons pour les enfants et un repas qui participeront à la convivialité de l’échange.

 

echange de maison MelanieMélanie:

Nous nous étions pris un peu « dernière minute » pour préparer notre voyage d’une année, soit 4 mois d’avance. Malgré tout nous avons été très chanceux de trouver tout ces échanges avant de partir!!  Nous n’avions pas de pays pré défini à l’avance mais lorsque le premier échange de 2 mois c’est conclu à Bali et le premier échange en Australie nous avons concentré nos recherches en Océanie!!

 

Avez-vous créé un livret d’accueil, un contrat ou autre ?

Volcans d'auvergne 2013

Valérie:

Nous n’avons jamais signé de contrat. Nous avons un « guide de la maison » (fonctionnement des différentes machines, horaires des levées d’ordures ménagères, etc…) que nous laissons à disposition ainsi que des dépliants touristiques.

 

 

13588765_1043249582397214_1004219706_oMarie-Anne:

J’ai un livret d’accueil, qui explique où trouver les principales choses dans la maison. Avec aussi des plans du village, de la région, des cartes de randonnée, et des dépliants touristiques.

Pas de contrat. Je préviens mon assurance habitation, qui enregistre l’adresse où je vais séjourner et me couvre sans problème (et sans supplément). Les assurances sont favorables à l’échange de maison : ça réduit considérablement les risques de cambriolage, ou même de sinistres (puisque la maison est habitée, un sinistre sera remarqué et arrêté plus vite)

 

Aurélie:

Sur trocmaison, il y a un contrat tout fait qui peut être conclu entre les 2 parties. Il n’est pas obligatoire et personnellement, je n’en fait jamais. Par contre, j’ai un livret d’accueil, une sorte de mode d’emploi de la maison, ça me parait indispensable : le fonctionnement des appareils électroménagers, comment allumer le poêle, le fonctionnement de la petite piscine, où trouver le nécessaire pour le barbecue, les contacts pour le dépannage éventuel, les téléphones des voisins !

 

 

 

Echange de maison canada Mélanie

 

Mélanie:

Oui un livret d’accueil qui explique un peu le fonctionnement de la maison, des choses à voir et faire à ne pas manquer (tout n’est pas dit dans les guides de voyages!). Et nous avions un « car agreement » pour les échanges de voitures.

 

Comment gérez-vous vos affaires personnelles et jeux des enfants?

 

Plan+¿te Sauvage Machecoul 2015 (2)

 

Valérie:

Les jeux pour les enfants restent dans leur chambre, ils partagent aussi ! D’ailleurs c’est un vrai plaisir pour eux de découvrir de nouveaux jeux chez nos partenaires d’échange. Par exemple, pour notre futur échange au Danemark, mes filles sont toutes excitées car elles savent qu’il y a un trampoline géant et des légos qui les attendent. Pour nos affaires personnelles, nous enlevons juste notre paperasse que nous stockons chez mes parents et nous faisons de la place dans les armoires. Parfois on peut aussi condamner une chambre pour y mettre toutes les affaires de valeur ou fragiles.

 

 

13588896_1043249309063908_1380984232_oMarie-Anne:

Les jeux des enfants sont en libre-service. Les enfants adorent trouver plein de jeux à leur arrivée, donc ils prêtent les leurs de bon cœur en échange.

On n’a pas d’affaire personnelle qui craigne vraiment. On range simplement dans des tiroirs. L’important reste la confiance. Vous êtes dans l’intimité de l’autre famille vous aussi. Vous n’allez pas fouiller partout. J’ose croire que mes invités en font de même.

 

Aurélie:

Avant, on fermait à  clé une pièce qui comprenait nos papiers mais on ne le fait plus. Nous ne fouillons pas chez les gens alors nous pensons qu’ils ne le font pas non plus. Nous faisons confiance ! Pour les jeux des enfants, on ne fait rien du tout ! Tout est à disposition des enfants de l’autre famille. Toutefois, maintenant que notre fille est plus grande, je lui demande de ranger les petites affaires qu’elle ne souhaite pas partager.

 

echange de maison en famille Mélanie

Mélanie:

Puisque nous partions pendant 1 an ce fut un peu différent. La poste était déviée chez le frère de mon conjoint ainsi que tout nos papiers. Nous avions libéré l’espace des bureaux à linge et remisé les affaires personnels comme album photo. Pas de souci pour les jeux d’enfants puisque des famille venait en échange chez nous!

Avez-vous d’autres astuces à partager pour bien réussir son échange de maison en famille ?

 

Petite surprise +á Machecoul 2015

Valérie:

On peut faire des échanges simultanés ou pas, donc bien précisez ses dates disponibles. N’hésitez pas à choisir (sur Trocmaison) « ouvert à toutes destinations » et laissez vous surprendre par des endroits où vous n’auriez jamais pensé aller un jour !

 

 

 

 

 

 

 

13582286_1043256032396569_905840847_oMarie-Anne:

Lors des recherches, il ne faut pas être trop rigide sur un endroit précis ou des critères de confort. Si chacun n’a pas sa chambre, c’est toujours mieux qu’une chambre d’hôtel pour 5 ! Il faut savoir se laisser surprendre par des demandes et des destinations imprévues. Les grandes villes sont très demandées, ne pas hésiter à s’éloigner un peu : les membres reçoivent moins de demandes.

Il ne faut pas arriver en consommateur. C’est de l’échange, des rencontres, du partage. Tout ne sera pas parfait dans le logement que vous allez occuper : ce n’est pas un professionnel, pas un hôtel de standing gratuit, pas une maison témoin. Mais un vrai logement, avec une âme, où une autre famille vit ! Soyez dans le partage et la découverte, et vous vivrez une expérience fantastique !

Pour suivre nos voyages : www.dixpieds.wordpress.com

 

DSC_0556Aurélie:

L’intérêt financier ne doit pas être l’unique motivation pour échanger sa maison, il faut vraiment avoir cette philosophie à part entière qui consiste à  faire confiance aux autres. C’est un échange gagnant-gagnant dans lequel on doit ne pas penser qu’à nous mais aussi au bien-être de l’autre famille en lui facilitant la vie chez nous. C’est d’ailleurs un facteur clé de succès : bien soigner ses invités pour qu’il soigne notre maison en retour.

Il faut aussi faire participer les enfants : leur faire ranger leur chambre, leur demander de faire un dessin pour les enfants de l’autre famille et bien leur faire comprendre que d’autres toucheront leurs affaires et ranger à l’abri les petits secrets qu’ils ne souhaitent pas partager.

Répondre promptement aux mails de l’autre famille : la communication est primordiale pour créer ce lien de confiance.

 

Mélanie: 

Avoir une bonne communication avec l’autre famille est essentielle!

 

Les différents site d’échange de maison et leur service

Qu’on soit bien d’accord, je n’ai jamais testé ce type d’échange, je vous mets ici les informations donnés par les différentes plateformes.

Troc Maison

GuestToGuest

 

SwitchHome

  • Gratuit
  • 4028 annonces
  • 56 pays
  • design plus vieillot

 

Les 8 conseils de nos mamans pour un bon échange de maison en famille

 

 

Alors pour résumé et pour vous si j’ai bien retenu tous les conseils pour un échange de maisons en famille:

  • S’y prendre longtemps avant
  • Préparer un mode d’emploi pour votre maison
  • Soyez ouvert d’esprit quand au choix de la destination
  • Soyez partant pour vivre une aventure humaine
  • Echangez énormément avec votre famille d’échange
  • Ranger et netooyer votre maison de fond en comble
  • Préparer un cadeau de bienvenue
  • et Echangez et profitez de vos vacances et de votre voyage

 

Alors partant pour un échange de maison en famille? Moi, oui…

Print Friendly

20 Réponses

  1. Jeniffer Lovasz
    Jeniffer Lovasz

    Nous partons samedi pour un échange de deux semaines avec des américains (Floride) (nous habitons en Suisse)
    C’est notre première expérience de ce genre.
    Échange réalisé grâce au site Homelink. Hâte de vivre cette expérience

    Répondre
  2. Immobilier à l'île Maurice

    C’est vrai que ça fait tout simplement rêver de pouvoir voyager l’esprit tranquille, avec les échanges de maison. J’envie particulièrement les aventures très « variées » de Marie Anne et les siennes. Merci pour ce très bel article en tout cas.

    Répondre
  3. Happy Virginie

    Article super intéressant et qui donne vraiment envie de se pencher sur cette façon de voyager !!! ma première crainte serait que personne n’ait envie de visiter ma région et venir dans notre maison ! (je suis une fille du Sud qui vit dans le Pas de Calais ;-)), en tous les cas merci pour tous ces renseignements !

    Répondre
  4. Guesttoguest.fr

    Témoignages très inspirants sur les réalités de l’échange de maison : une façon différente (et pratique) de voyager en famille :)
    Bravo Voyages et enfants pour ce bel article !

    Répondre
  5. Daphné @ Be Frenchie

    Merci Sandrine pour cet article – ces témoignages sont très intéressants et recoupent mon expérience.

    J’ai commencé l’échange de maison il y a plus de 15 ans et c’est devenu mon principal mode de voyage. On a fait des belles rencontres et vécu des expériences très enrichissantes.

    Et cette dernière année, rien que depuis le mois de juillet 2015, nous sommes allés en Islande, Nouvelle-Zélande, Amsterdam, Paris et Edimbourg grâce à des échanges de maison.

    J’ai partagé des astuces, conseils d’organisation et test sur l’échange de maison : goo.gl/SYKUnJ si vous êtes tentés par cette belle aventure.

    Répondre
  6. Nico

    Merci pour ce petit moment de rêve!
    Je ne savais pas qu’il était si facile d’échanger de maison..
    je vous tiens au courant de mon premier échange très prochainement !

    Répondre
  7. Alice

    Avec un bébé et les 2 gnômes de mon cher et tendre (8 mois, 7 et 12 ans cet été), je cherche une solution vacances pour l’été prochain et ça me semble être une très bonne idée !

    Pour qui cherche l’immersion et le contact, ça me parait parfait. Sans parler bien sûr de l’économie pour une famille de 5.

    Allons jeter un oeil sur ces sites sans tarder !

    Répondre
  8. Make My Trip - Un blog voyage pour changer de vie

    Article très complet et de très bons conseils ! J’étais un peu sceptique sur le sujet, et maintenant ça me tente beaucoup plus. C’est vrai que ça peut faire peur au début, mais c’est comme tout, il suffit de se lancer ! Et vu cet article, il y quand même beaucoup plus d’avantages!

    Répondre
  9. Intervac

    Bonjour,
    Merci pour votre article enthousiaste et très complet sur l’échange de maison !
    Pour qui cherche de l’échange de maison et d’appartements sur un site qui a conservé l’esprit familial et axé sur la rencontre et le partage, je vous recommande de visiter Intervac.fr qui existe depuis 1953 (l’association d’échange, pas le site 😉 et met en avant les valeurs de partage des personnes qui échangent et offre de nombreuses garanties sur ses membres et les biens proposés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.