SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

De nos jours, les familles recherchent souvent des adresses kids friendly ou baby friendly! Surtout en France  ou en Europe!

Nombre de labels sont nés pour répondre à cette demande! Malheureusement, je m’aperçois que je suis souvent déçue par des logements ou restaurants ayant ces labels! Heureusement pour moi, je ne choisis jamais mes hôtels ou restaurants pour ces labels! Mais beaucoup d’entre vous le font!

Alors les labels c’est gentil, mais au lieu de payer des cotisations pour obtenir ces labels, je me demande pourquoi les professionnels ne mettent pas en place quelques petites choses simples pour satisfaire leur clientèle famille! Et le bouche à oreille marcherait davantage que n’importe quelle liste d’adresses family friendly.

 

 

Les restaurants « Family Friendly »

Je vous propose une liste des critères qu’un restaurant digne d’accueillir amicalement les familles doit respecter, que celles-ci aient un bébé avec elles ou des enfants! Et oui, je sais certains ne comprennent pas qu’on amène des enfants au restaurant mais c’est tout à fait possible sans gêner les autres clients.

M.Papa étant saisonnier il y a quelques années, nous mangions tous les midis avec Mini Voyageuse au restaurant (elle avait alors en 8 et 18 mois). Les restaurateurs étaient des amis, mais ce que nous avions prévus, est ensuite resté sans que cela demande un trop gros investissement! Ce n’est souvent que du bon sens!

Alors voici ce que je considère important, n’hésitez pas à en dire plus dans les commentaires!

 

Un restaurant baby friendly, c’est un restaurant qui propose aux jeunes parents:

  • assez de place entre les tables pour y mettre une poussette ou une chaise haute
  • un micro-onde pour faire réchauffer le biberon ou les petits pots de bébé selon les consignes des parents
  • proposer de faire chauffer le biberon ou petits pots avant de servir les parents pour que ceux-ci puissent manger tranquilles
  • des couverts adaptés aux plus jeunes
  • une table à langer avec un accès à un point d’eau à proximité (à défaut d’une table à langer suffisamment d’espace autour du lavabo)
  • une chaise haute pour les plus de 6/7 mois

 

Un restaurant kids friendly doit proposer aux enfants qui commencent à manger seuls

  • des couverts adaptés
  • un réhausseur de table (souvent les 2/3 ans ne veulent plus aller dans une chaise haute car ce ne sont plus des bébés!)
  • des jeux pour occuper les enfants avant le service (un set de table à colorier suffit généralement)
  • un menu enfant (mais pas forcément qu’avec des frites même si les miens sont plus que ravis dans ce cas-là!)
  • une petite attention pour les enfants à la fin du repas (pas forcément des jouets car à bas la consommation excessive, mais un bonbon, une cocotte en papier comme certains restaurateurs turcs nous avaient offert!)

 

Bien sûr cette liste est très exhaustive et je suis toujours arrivée à me débrouiller sans tout cela car j’ai entre autre des accessoires nomades pour pallier aux manques des restaurateurs.

Attention un restaurant kids friendly n’est pas forcément adapté aux bébés: nombre d’entre eux n’ont pas de table à langer dans leur toilette!?

Je vous en ai déjà parlé ici et j’en rigolais il y a quelques temps avec des amis, mais je crois que je vais monter un collectif #TableALangerEverywhere. Encore que! Je suis sauvée depuis 3 semaines…, mais je pense aux futures mamans! 🙂

 

 

Un hébergement Family Friendly

 

Lors des premiers voyages avec son bébé, ses enfants, il est toujours judicieux de bien parler avec les hébergeurs chez qui vous irez (par téléphone ou par mail) pour valider avec eux, les équipements importants à vos yeux. Pour ma part, je trouve que c’est bien d’avoir :

  • un lit bébé
  • une chaise haute ou réhausseur (comme au-dessus)
  • une baignoire (même si j’ai toujours lavé mes bébés dans les lavabos en voyage!)
  • et si pas de lit bébé, pourquoi ne pas investir dans une petite barrière de lit amovible pour rassurer les parents les plus inquiets d’entre nous!
  • une attention particulière sur la façon d’accueillir les enfants, leur prévoir un espace de jeu dans un coin de l’hôtel etc…

Je n’en suis pas au stade d’établir des systèmes de sécurité, les normes changeant d’un pays à l’autre, il vaut mieux surveiller soi-même son enfant et étudier les équipements sur lesquels il joue (en Russie, les toboggans étaient très vieux et Mini Voyageuse s’était fait une belle bosse car l’arrivée était trop haute et non protégée, mais nous aurions du y faire plus attention!

 

Une sortie Family Friendly

 

Tout bébé et très jeune, ma fille suivait de partout sans aucun souci! Nous avons pu visiter le musée de l’Hermitage en Russie (en visite accélérée quand même) sans qu’elle ne bronche. Malheureusement, ce temps là est fini ,et à force de visiter des pays kids friendly comme le Canada par exemple, à 8/9 ans, elle devient très dure à contenter! Mieux vaut faire une visite qui aura un intérêt pour les enfants ou tomber sur quelqu’un qui sait intéresser son petit monde.

Voici quelques critères pour proposer une activité family friendly:

  • une sortie qui a un thème qui plait aux enfants
  • des livrets de jeux pour faire découvrir les lieux via le jeux
  • un guide-interprète qui se met à la portée des enfants et qui les implique pour mieux capter leur attention
  • prêt ou location de poussette (pour les bébés jusqu’à 4/5 ans)

et bien sûr les équipement d’accueil sur ces lieux de visites doivent aussi être équipé comme nous l’avons vu au dessus (table à langer, chaise haute, micro-onde ou chauffe biberon etc…). Et c’est vrai qu’à 9 ans Mini voyageuse devient de plus en plus impliqué dans la préparation des visites, demandant à ce que ces critères soient plus ou moins réuni! Fini les visites de musées à l’ancienne!

 

Voilà, j’aimerais vraiment que la France soit bien plus family friendly! C’ets possible nous en avons fait l’expérience comme nous avons vu cela au Canada/Québec!

Pour l’anecdote, M.Papa, allant changer notre Mini Voyageur au planétarium de Montréal, va voir dans les toilettes féminins s’il y a une table à langer, là il se fait « sortir gentiment » par des canadiennes qui lui expliquent qu’il y a des tables à langer dans les toilettes pour hommes! Là je me dis qu’on en est encore loin en France!

Mais je serai ravie qu’on me prouve le contraire!

 

 

Et vous, quel équipement aimez-vous trouver dans les bonnes adresses family friendly!

 

16 Réponses

  1. Une Bordelaise à Paris

    Bonjour Sandrine,
    Très bon sujet !! Pour les restaurants, j’ajouterai l’accueil réservé aux enfants ou aux bébés ! Il vaut mieux un établissement sans matériel qui les accueille avec le sourire et qui cherchent à aider au mieux les parents qu’un restaurant avec une vieille chaise haute dans un coin, mais où bébé est regardé du coin de l’oeil d’un air méfiant. C’est du vécu, et en plus le restaurant était vide, nous ne risquions pas de gêner les autres clients.

    Répondre
    • Sandrine

      Salut Virginie,

      oui, mais c’est vrai que j’ai rarement eu le cas de trouver une chaise haute dans un lieu où les restaurateurs ne seraient pas cools!
      En plus avec mon petit clown, Mini Voyageur, personne ne résiste, mais les plus grochons! Dès qu’on lui parle un peu, il se jette dans les bras des inconnus pour leur faire un cadeau!

      Répondre
  2. Marie laure

    Je ne connaissais pas du tout ce label.
    A dubai, mon mari a voulu également aller changé la couche du bébé mais un écriteau lui indiquait l’interdiction aux hommes. J’ai découvert à l’intérieur en plus des 2 tables à langer des fauteuils pour allaiter.

    Répondre
    • Sandrine

      Coucou Marie-Laure, là je ne parle pas d’un label précis, ce sont mes propres critères que j’aimerai voir plus souvent appliqué en France, et dans les pays européens! Je ne parle pas de cela pour des voyages à l’étranger, où il y a tellement à faire avant de penser à notre petit confort!
      Ah oui j’ai oublié de perler des salle pour allaiter! J’en ai vu aussi au Canada, et dans les aéroport et sur des aires d’autoroute en Italie! Merci de m’avoir rappeler ce critère!

      Répondre
  3. 5autourdumonde.com

    Cet été à Nantes, nous avons visité l’île aux machines avec nos trois petits gars. Notre petit dernier (18 mois) court partout mais là il commençait à fatiguer et on ne pouvait pas entrer avec une poussette. Chouette idée à l’entrée, il fournissait des porte- bébé en échange d’une pièce d’identité. Parfait, pour les parents qui n’en avaient pas encore et pour notre petit bout qui s’y est endormi très rapidement! Ses frères et nous avons pu profiter tranquillement de la visite. Parfois on a de belles surprises!

    Répondre
  4. Camille

    Et pourtant, ça ne parait pas difficile ! En Allemagne ils font ça (presque) partout !
    Partante pour le collectif #TableALangerEverywhere ! 😉
    Ceci dit, je suis convaincue que c’est une façon pour certains de sélectionner sa clientèle (?!?!)
    Camille (qui n’arrête pas de faire la promo des chaises hautes et tables à langer Ikea dans les restos parisiens !).

    Répondre
  5. Anonima

    J’avoue que je fais partie de ceux qui ne comprennent pas à la base pourquoi on emmène un bébé au restau (pas des enfants en âge de manger eux mêmes, mais un bébé). Il ne consomme pas les menus du restaurant, il est dans son coin à manger sa propre nourriture qu’il faut préparer à l’avance et ramener de la maison et qu’il faut lui donner à manger, avant de manger soi-même ou faire les 2 à la fois. Est-ce que toute cette logistique ne gâche pas un peu l’intérêt de la chose? Nous (les parents), on va au restau pour passer un bon moment et manger quelque chose de spécial. Mais le bébé? Pourquoi aller dans un restaurant pour être spectateur et manger la bouffe de la maison? Autant rester à la maison.
    La pertinence d’une table à langer dans un restaurant ne m’avait pas sauté aux yeux non plus, dans la mesure où on passe relativement peu de temps dans un restau. Tout au plus une heure pour un repas. Si on a mis une couche au bébé juste avant de sortir, il peut tenir une heure sans être à nouveau changé, sans compter que je ne trouve pas hygiéniques les tables à langer collectives où tout le monde pose son bébé. On ne sait pas à quelle fréquence elles sont nettoyées, en tout cas pas après chaque passage. Je préfererais au pire le changer dans la voiture après le repas

    Répondre
    • Sandrine

      Bonjour Anonima,
      J’avoue que je peux comprendre ce point de vue! Mais j’aime bien manger dehors pour me changer les idées, et n’ayant pas de famille près de chez moi, j’ai tout le temps mes enfants dans les pattes, et du coup ils me suivent partout et même au restaurant où avec leur papa nous passons un bon moment ensemble avec nosenfants! Effectivement pour les bébés pas beaucoup d’intérêt gustatif! Par contre cela leur apprend à rester tranquille, à s’occuper avec de petits jeux qu’on leur prévoit! Je pense qu’avoir emmené très fréquemment fréquenté les restos depuis leur plus jeune âge a appris la patience à mes enfants! Il reste jusqu’au bout du repas, assis à dessiner, lire, manger…

      La table à langer dans un restaurant est indispensable surtout quand vous êtes en voyage. Quand vous visitez toute la journée loin de chez vous sans voiture, la table à langer du restaurant me parait plus propre qu’un banc public! Sans être certaine qu’elles ont nettoyé régulièrement, j’ai toujours un tapis à langer étanche à poser sur la table à langer et je passe en général un coup de lingette avant de m’en servir!

      Voilà, les raisons qui me poussent à m’interroger sur ces questions!

      Répondre
  6. Emilie

    De même, en allant visiter une expo au Grand Palais à Paris, j’ai eu la très bonne surprise de me voir offrir la possibilité d’emprunter gratuitement un porte-bébé.

    Il suffit de laisser sa poussette et une pièce d’identité au niveau de la consigne (gratuite elle-aussi, parfait pour se débarrasser du sac avec le bazar de bébé le temps de l’expo) et on repart avec un porte-bébé ventral ou dorsal.

    Une belle initiative qui m’a permis de voir l’expo tranquillement (ou presque, puisque ma petiote, qui connaissait l’écharpe en ventral mais pas le porte-bébé dorsal, a passé son temps à me tapoter la tête et à me tirer le cheveux en rigolant…) ! ^___^

    Répondre
    • Sandrine

      Bonjour Emilie, C’est bien si les centres d’exposition français s’y mettent, cela fera avancer tout le monde! Bravo donc au Grand Palais! Merci pour ton retour!

      Répondre
  7. Carole

    Bonjour Sandrine,

    J’avais loupé cet article, c’est surprenant ! Je suis entièrement d’accord avec toi : il y a encore des efforts à faire. Heureusement, de plus en plus de professionnels du tourisme en France comprennent que les parents ne veulent pas avoir à téléphoner ou écrire pour s’assurer qu’une location de vacances est adaptée à leur famille. Ce sont ceux-là avec lesquels nous établissons des partenariats chez Bouger en famille, avec des critères qui, à mon avis, complètent ta liste :
    – pas d’accès à un point d’eau non sécurisé,
    – pas de risque de chute,
    – pas d’accès à une route,
    – la possibilité d’accueillir dans un même logement une famille de 4 à 8 personnes.

    De ton côté tu as peut-être moins de critères, en grande voyageuse que tu es, si généralement tu restes peu de temps dans un logement. Pour nous, l’objectif est d’assurer un séjour serein d’1 semaine et plus pendant lequel les parents n’auront pas à craindre un accident : c’est ça, aussi, la détente ! 🙂

    Répondre
    • Sandrine

      C’est vrai que je ne suis pas trop exigeante quand aux conditions d’accueil des familles autre que produits de puériculture essentiels en France (ceux cités dans cet article). Effectivement je ne séjourne quasiment jamais plus de 3 nuits dans un endroit. C’est bien de vérifier les critères de sécurité mais je pense que c’est à chaque parent de se responsabiliser et de ne jamais quitter ses enfants des yeux! Trop facile et si peu sécurisant de ne compter que sur la barrière pour éviter la chute dans les escaliers ou encore pire dans la piscine!

      Répondre
  8. Tiphanya

    Ce que j’ai beaucoup apprécié dans les restaurants méditerranéens (Croatie, Sicile, Grèce) : au moment de passer commande, on nous signalait les plats longs à préparer pour que la petite n’ait pas à attendre. Et ma fille était systématiquement servie en premier.
    Sinon au Japon tous les musées ont des poussettes (et j’insiste sur le pluriel) à prêter.

    Répondre
    • Sandrine

      Merci Tiphanya pour ces exemples d’adresses « kids friendly »! c’est vrai que les populations du sud où les enfants sont rois font attention de ne pas les mécontenter!

      Répondre
  9. Viry

    Bonjour je ne sais pas si ce site est tjrs actif ? Nous partons à Cuba cet été avec nos 3 enfants (8 ans , 6 ans et 1 an)
    Avez-vous de recommandations ? Merci pour votre retour

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami