Est-ce que vous connaissez, vous aussi, ce fameux troisième jour de voyage? Pour vous, c’est peut être le deuxième ou le quatrième… Mais je crois que nous avons tous notre troisième jour..

Ce troisième jour de voyage en famille, c’est le jour noir du voyage! En tout cas, le jour même, au plus fort de la crise (après on oublie!)…

C’est le jour où tout va de travers, les enfants sont insupportables, vous êtes à fleur de peau… Vous êtes crevés.

Et pourquoi cela? Parce que l’attrait de la nouveauté a un peu diminué, la fatigue de votre année de boulot s’abat sur vous, vos enfants vous ont suivi pendant 2 jours dans votre frénésie de début de vacances et là c’est le crash!

 

Au Vietnam, sans les enfants, c’est la journée où l’on se fait avoir pour une course en tuk-tuk, on s’engueule avec le conducteur (alors que d’habitude on est hyper courtois), on se perd pour rentrer à l’hôtel.

On pleure toute la soirée en se disant que ce n’est que le début du voyage et que ce va être dur, qu’on n’y arrivera jamais, à supporter cette chaleur, cette culture si différente! Et en fait, je vous rassure… ça a été super facile pour les 6 mois suivants!

 

En Turquie, notre troisième jour, ce fut la visite de Miniaturk dont je vous ai parlé ici. En résumé, galère pour trouver le bon bus, puis marche, puis pluie… Mini voyageuse qui avait peur que l’on se perde (suite à une de mes blagues pourries!)

M. Papa qui avait le dos en vrac pour porter Mini Voyageur (pas assez de sport pour muscler ce dos avant de partir!).

Je me retrouve à porter Mini Voyageur, mais moi c’est pas le dos, ce sont les jambes… Du coup , j’errais de banc en banc… et j’avais quand même le sourire tellement j’étais épuisée! (cf photo)

photo goolge plus

Bon ensuite après une chouette visite et une petite sieste à l’hôtel, tout est rentré en ordre!

 

Au Canada, ce troisième jour de voyage a été la visite du centre moderne de Montréal, avec notre neveu pour guide. Et cette fois encore idem! Plus de jambes, une Mini Voyageuse grognon, une engueulade entre parents… il n’y a que M. papa qui avait un dos plus musclé ;-).

Bilan des courses, une halte à 11h30 pour manger au Subway… et une après-midi télé avec les neveux à admirer les superbes publicités canadiennes…(si,si elles valent le détour!)

 

En résumé, je pense que cette journée est nécessaire dans tout voyage, je trouve que c’est la journée de transition, où l’on commence à lâcher prise et ça lâche prise souvent avec perte et fracas.

Mais c’est la petite pluie avant le soleil et les vacances radieuses qui s’ensuivent!

 

Alors ce troisième jour, ça vous parle? Quand arrive-t’il, chez vous, lors de vos voyages en famille?

 

Print Friendly
A vous de partir

3 Réponses

  1. Yeude

    En Thaïlande, la journée pourrie a été le 3ème jour avant notre retour… Par contre pour la Malaisie, on a tout fait vécu la crise du 3ème jour que tu décris, en Tunisie aussi d’ailleurs… Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.