SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Un petit week-end en Camargue en famille, cela m’a tenté quand je préparais cet article. Hélas notre emploi du temps en a décidé autrement pour ce mois de février. Mais heureusement Juliette vous partage sa petite escapade en péniche, pour un séjour dépaysant au rythme slow travel.

 

Lieu du voyage: Camargue

Pouvez-vous vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce voyage en famille et l’année du voyage en Camargue et sa durée?

 

Bonjour,
Nous sommes Greg et Juliette, heureux parents de Gabin (6 ans) et Emile (2 ans 1/2) ! Nous sommes des Auvergnats ayant immigré dans la belle Normandie !
Pour cette année nous voulions des vacances un peu différentes des autres, un peu de dépaysement et d’aventures mais dans un cadre sécurisé car le petit dernier est particulièrement remuant et téméraire ! Nous sommes donc partis une semaine en péniche pendant l’été 2017

 

 

Comment avez-vous préparé ce voyage avec vos enfants?

Le défi de ces vacances n’était pas la destination mais plutôt le mode de transport car aucun de nous deux n’avait jamais conduit de péniche et nous appréhendions un peu les manœuvres combinées à la surveillance des enfants, notamment lors du passage des écluses. Nous avons donc choisi, sur les conseil du loueur, un trajet simple, avec une seule écluse.

En parallèle, nous avons préparé les enfants à la sécurité sur le bateau. Tout d’abord, en habituant le plus jeune à porter un harnais de sécurité lors de sortie dans la foule. Ce harnais nous a permis de sécuriser Emile à la fois sur le bateau mais aussi lors des sorties touristiques dans la foule. Pour le grand, nous avons préparé le voyage sur deux volets : le premier lié à la sécurité en lui expliquant la nécessité de porter le gilet de sauvetage et de toujours se tenir au bateau (sur ce volet, nous avons été aidé de mes parents qui ont un petit voilier en Bretagne et avaient donc préparé le terrain quelques semaines avant) et sur le volet destination en lui expliquant ce qu’était la camargue avec les différentes production de sel, de riz ou encore la diversité des oiseaux qu’il allait découvrir !

 

Quel moyen de transport avez-vous utilisé?

Nous nous sommes rendu à Montpellier pour récupérer la péniche en voiture depuis le Havre après une escale à Clermont-Ferrand d’une semaine pour rendre visite à la famille et aux amis. La distance totale est de 900 km, soit 9h de route auxquelles s’ajoutent nombreuses pauses pipi, caca, déjeuner, dodo…

Quels hotels avez- vous pris sur le trajet vers la Camargue?

Lors du séjour à Clermont-Ferrand nous avons dormi dans un air bnb dont il n’est pas nécessaire de partager l’adresse…

Le séjour en péniche, (société Locaboat) était très bien ! les péniches sont confortables avec tout le nécessaire à bord ce qui évite de déménager sa maison (utile quand on a des enfants).

Pour le retour nous avons fait escale à l’Ibis Style de Bourges (à côte de l’autoroute) qui était vraiment parfait pour une escale en famille (suite avec deux chambres dont une en mezzanine)

 

 

Et comment est la nourriture pour les enfants? Est-ce adapté à leur gout? Avez-vous de bonnes adresses pour manger?

côté nourriture pas trop de dépaysement…

Par contre nous recommandons vivement de se rendre à Maguelone, petite île entre étangs et Méditerrannée où se trouve un restaurant à tendance bistronomique, tenu par un ESAT, à l’ombre d’une cathédrale fortifiée. les repas y sont de qualité avec les produits de l’ESAT et locaux (vin, huîtres, légumes etc.) et le cadre est sublime !

A Aigues Mortes, nous conseillons les restaurants sur la place de la Viguerie, un peu à ‘écart des zones hyper touristiques, grand espace sécurisé pour laisser jouer les enfants et plats typiques à des prix abordables.

 

 

Quel climat avez–vous eu lors de votre voyage en Camargue ? Quel type d’habits faut-il prévoir pour ce voyage?

 

Temps magnifique et très chaud. il faut prévoir de quoi se couvrir du soleil notamment sur le canal car la petite brise permanente fait vite oublier la chaleur des rayons du soleil, surtout en pleine navigation sur le pont supérieur.

Côté moustique : aucun problème sur l’eau car le canal est toujours légèrement en mouvement et la légère brise soufflant en continue permet d’évacuer ces petits suceurs de sang. les baumes anti-moustiques ont donc fait un beau voyage !

 

 

 

Avez-vous utilisé des accessoires de voyage ou du matériel spécial pour les plus jeunes ? (poussette, sac à dos de portage, autres…)

 

harnais de sécurité : indispensable pour le petit remuant de 2 ans 1/2 que ce soit dans la foule au moment des visites (ex/ AIgues Mortes ou Saintes Marie de la Mer) ou sur le bateau avec une longe un peu plus grande et en-dessous du gilet de sauvetage

Gilet de sauvetage enfants : fournis par la compagnie de bateau

porte bébé Physiologique Manduca pour les balades

 

 

Qu’avez-vous visité pendant ce voyage en Camargue? Comment organisiez-vous les journées avec vos enfants?

 

Le circuit proposé par la compagnie de péniche partait de Lattes (Banlieue sud de Montpellier) pour aller jusqu’à Beaucaire/Tarascon au bout du Canal du Rhône à Sète. Un aller-retour assez facile d’accès pour une première navigation avec uniquement 4 écluses (2 aller, 2 retour) passant par Palavas Les flots, Aigues Mortes, Saint-Gilles.

Rapidement nous avons pris des libertés avec le circuit, sur les conseils de l’agent au départ du circuit.

Le premier jour, au lieu de nous rendre à Palavas comme indiqué, nous avons préféré rester à bord pour prendre possession des lieux et indiquer aux enfants les règles de sécurité.

Le deuxième jour, après le passage de la première écluse, nous avons fait une première petite escale à Maguelone où il est assez aisé d’accoster. De la berge d’accostage, part un petit train gratuit qui nous conduit à une plage peu fréquentée et aménagée (comparativement aux autres plages du secteur). Après déjeuner nous sommes repartis directement vers Aigues Mortes.

En règle générale, et pour la tranquillité d’esprit, nous avons organisé toutes les journées de sorte à réaliser les navigations pendant les siestes du plus petit. Cela avait comme avantage de ne pas avoir à la surveiller, de le bercer avec le ronron du moteur et de permettre au papa de passer du temps avec le plus grand pour observer la nature ou faire des jeux.

Visite d’Aigues Morte en famille

Arrivés à Aigues Mortes, nous avons fait une première découverte rapide de la ville en fin d’après-midi et en soirée. Etant arrivés vers 17h au port, et le temps de se préparer pour la sortie, nous n’avons pas pu faire beaucoup de visites.
le 3ème jour, un dimanche, nous avons visité le marché d’Aigues Mortes qui ne présente pas un grand intérêt, et approfondi la visite de la vieille ville mais la chaleur augmentant rapidement nous avons vite repris la navigation vers la destination suivante, Saint-Gilles.

 

Visite de Saint-Gilles

Cette ville est le port de la communauté d’agglomération de Nîmes. On est vite imprégné de l’ambiance camarguaise du lieu notamment avec les Corrida. Nous sommes arrivés le dernier jour de la Féria ce qui a apporté un peu de cachet à une ville qui n’en a que peu…

A ce stade de la navigation, plutôt que de poursuivre jusqu’à Beaucaire, et face à la lassitude des enfants quant à la vie sur le bateau, nous avons préféré retourner vers Aigues Mortes pour profiter un peu plus des visites et de la plage que nous n’avions pu le faire jusqu’ici.

Les navigations sont un vrai plaisir pour les yeux, surtout entre Saint-Gilles et Aigues Mortes mais se font à un rythme très lent (10 km/h) ce qui est vite ennuyeux pour un enfant de 6 ans qui n’est pas encore à l’age de la contemplation béate. Néanmoins, cela nous a quand même permis de lui montrer les différentes espèces d’oiseaux (flamants, aigrettes, hérons, canards en tout genre, cygnes etc.) que nous croisions.

De retour à Aigues Mortes nous avons pu visiter de manière plus approfondie la ville et ses remparts (à faire absolument) et nous rendre à la plage du Grau du Roi le lendemain matin (navettes permanentes entre les deux villes).
Les enfants ont beaucoup apprécié la sortie à la plage et nous également car arrivés très tôt avant l’afflux de masse. La navette traverse les marais salants ce qui permet d’appréhender l’étendue des exploitations et de montrer au plus grand comment se fabrique le sel, et de voir les flamants roses de plus près !

Maguelone pour mouillage

Nous avons ensuite repris la navigation direction Maguelone (une nouvelle fois) dans l’optique d’y passer la nuit. Le mouillage ne se faisant pas dans un port, le séjour est gratuit mais se fait sans électricité (autre que les équipements raccordés sur la batterie). Nous avons pu alors visiter le site qui est absolument magnifique.

Au milieu des vignes se trouvent une cathédrale fortifiée des XIIème et XIIIème siècles dans un état de restauration impeccable. Le site est exploité par un ESAT associatif de 80 personnes en situation de handicap. Ils y font de la production viticole, conchylicole, fruits et légumes en permaculture et exploitent deux restaurants dont un des deux propose une carte très fine à l’ombre de la cathédrale (cf. plus haut). Les enfants ont largement apprécié de pouvoir courir en liberté sur l’ensemble du site, et surtout de poursuivre les paons en liberté dans le parc (les paons ont beaucoup moins apprécié).

La nuit sur le bateau nous a permis d’admirer un magnifique coucher ce soleil sur les étangs.

 

Visite de Lattes et des SaintesMarie de la Mer

Pour les deux derniers jours de séjour nous sommes retournés au port d’attache de Lattes pour poursuivre le séjour en voiture à l‘intérieur du parc régional de Camargue et notamment vers Les Saintes Maries de la Mer. Nous avons visité la cité balnéaire camarguaise le lendemain mais autant le spectacle des grands espaces naturels est superbe, autant la ville des Saintes Maries n’a pas grand intérêt en dehors de son église. Il y avait beaucoup de monde et uniquement des magasin vendant à prix d’or sels et riz en tout genre.

Les visites proposées en péniche ou en 4×4 sont nombreuses mais nous ne les avons pas faites car les navigations en famille nous apportaient déjà tous ces points de vue. Petit regret peut-être pour les safaris 4×4…

 

 

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage en famille en Camargue?

en Premier lieu : Maguelone pour le cadre, la plage, la tranquillité du lieu… un vrai petit coin de paradis
en second: la traversée entre Aigues Mortes et Saint-Gilles car même si un peu longue (canal rectiligne), très riche en paysages typiques et scènes typiques (rizières, oiseaux en tout genre, taureaux, chevaux etc.)

 

20170823_102034

 

Quels sites recommandez-vous de voir ou quelles activités sont à faire absolument avec les enfants?

 

en premier : Maguelone pour sa plage tranquille et la sécurité du site de la cathédrale
en deuxième : le petit train d’Aigues Mortes qui permet un tour complet de la vieille ville tout en distrayant les enfants

 

 

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…) et qu’il vaut mieux éviter?

La ville de Saint-Gilles, aucun intérêt que ce soit culturel, architectural… l’ambiance y est pesante et la ville est sale. Les enfants n’avaient rien à faire.

 

20170822_202656

Avez-vous eu quelques « galères » et si oui lesquelles?

 

RAS (heureusement)

 


Quelles précautions avez-vous prises pour visiter la Camargue avec des enfants (sécurité, santé, protection solaire, qu’avez-vous mis dans la trousse à pharmacie.)?

 

Pour ce type de séjour il faut prévoir la protection solaire +++ (crème, chapeaux/casquettes) car le soleil ne se ressent pas toujours avec la brise sur le canal.

Côté sécurité, comme expliqué plus haut : un harnais pour le plus petit et des gilets de sauvetage pour tous les enfants.

Prévoir également une longue séance de formation sur la nécessité de toujours se tenir au bateau (une main pour soi une main pour le bateau), de ne jamais sauter ni jeter les objets. Enfin toujours avoir une paire de chaussures fermées tenant bien aux pieds (tongs interdites sur le bateau pour cause de risque de glissade)

 

20170823_111142

Avez-vous des conseils pour d’autres voyageurs concernant un voyage en famille en Camargue? (vêtements, astuce de voyage etc…).

Pour les voyages en péniches, nous conseillerions d’attendre que les enfants aient au moins 6/7 ans. Même si le petit zébulon de 2 ans a beaucoup aimé au début l’aventure, il a vite tourné en rond. les péniches sont petites et il n’est pas vraiment possible de courir en sécurité.

De plus, les navigations se faisant à un rythme plutôt lent (10 km/h) les changements de paysages sont longs. il faut donc faire preuve de patience et d’observation pour en admirer tous les détails, pas vraiment le fort des jeunes enfant qui aiment quand ça bouge !

De plus, vu que nous n’étions que 2 adultes, il ne nous était pas toujours possible de participer à une activité avec les enfants à bord en raison des manœuvres par exemple. du coup il est préférable que les enfants sachent s’occuper un peu seul notamment par la lecture pour éviter d’être mis devant des films pour nous libérer les mains.

Enfin, il est quand même préférable d’être plus d’adulte que d’enfants pour des raisons de sécurité et pour pouvoir accoster sur les berges car pour cette seule opération, il faut au moins 2 adultes (trois idéalement) et dans ce cas la surveillance des enfants est compliquée.

côté équipement et habillement, prévoir des équipements pratiques et légers type camping en raison du faible espace sur la péniche.

 

 

Comment occupiez-vous les enfants durant les trajets? Quelle sorte de jouet ont-ils pris pour ce voyage?

 

Les navigations se faisaient essentiellement pendant les sieste du plus petit pour limiter les besoins de surveillance (env 3 à 4h de navigation par jour)
Pour occuper le grand nous avions différentes solutions :
– jeu de société : Awalé en tête (éviter les cartes en raison du vent)
– coloriage/ dessin
– écriture des cartes postales
– cahier de vacances / jeux éducatifs
– observation du paysage : repérage des différents oiseaux, compter les poissons sautant dans les étraves du bateau
– si trop de soleil sur le pont : film sur la tablette

Pour les enfants plus grands, il pourrait être très chouette de constituer un carnet de bord (écriture de anecdotes, photos, trésors collectés sur place etc…)

 

20170821_104103

Quel budget en moyenne par jour avez-vous dépensé lors de ce séjour en Camargue ?

 

Côté budget il faut compter la location de la péniche (1700 €) puis les différents frais. Si on mange à bord, le coût est identique aux dépenses quotidiennes (si tant est qu’on ait fait un approvisionnement suffisant au début du séjour). Pour le restaurant, en brasserie, il faut compter 30 à 40 € par repas pour toute la famille.
Si on s’arrête dans un port, l’accostage au ponton visiteur est payant, entre 25 et 30 € par jour pour une péniche de 10m (4 personnes). les tarifs augmentent avec la taille du bateau. L’accostage sur les berges est gratuit (mais sans eau ni électricité).

 

 

Pouvez-vous nous décrire votre itinéraire/ programme pour votre voyage?

 

Jour 1 : prise en main du Bateau au port de Lattes (Montpellier)
Jour 2 : Maguelone + Aigues Mortes
Jour 3 : Aigues Mortes + Saint-Gilles
Jour 4 : retour à Aigues Mortes
Jour 5 : Grau du Roi + Maguelone
Jour 6 : Maguelone + retour à Lattes
Jour 7 : Saintes Maries de la Mer (en voiture)
Jour 8 : retour bateau

Conditions sanitaires bonnes: 10
Facilité des transports sur place: 10
Facilité pour touver de tout pour bébé (lait infantile, couche, petits pots…): 10
Activités adaptées aux enfants: 6
Beauté des paysage ou visites: 10
Budget abordable: 6

 

Un grand merci à Juliette pour sa participation.

 

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami