3 semaines en Ouzbékistan en famille

Voyage en train en Ouzbékistan avec 2 enfants

Dernière mise à jour:

C’est parti pour la découverte d’un voyage en Ouzbekistan en famille, avec Justine et ses 2 enfants de 2 et 5ans, en mode sac-à-dos et train! Une destination peu connue, hors des sentiers battis et qui dépayse énormément. L’Ouzbekistan est un pays situé sur la fameuse Route de la soie et un véritable carrefour culturel où la population locale vous accueille les bras ouverts.

Lieu du voyage: L’Ouzbékistan, en Asie centrale.

Pouvez-vous vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce voyage en Ouzbekistan en famille, l’année du voyage et sa durée?

Notre sommes une famille de quatre : Justine (36 ans) et Jonathan (37 ans), tous deux professeurs d’histoire-géographie, Gaël (5 ans et demi) et Elouen (2 ans). Nous avons voyagé en Ouzbékistan pendant trois semaines, du 14 juillet au 3 août 2022.

Voyage Ouzbekistan en famille avec enfant
Carte interactive et téléchargeable de l’Ouzbekistan en famille

Comment avez-vous préparé ce voyage avec vos enfants?

Nous avons préparé notre voyage en nous appuyant sur le guide « Asie Centrale » de Lonely Planet et le guide « Ouzbékistan » du Petit Futé. Nous avons également consulté des blogs de voyageurs. Nous avons réservé tous nos hébergements à l’avance sur booking.com et nos billets de train sur le site des chemins de fer ouzbèkes.

Quel moyen de transport avez-vous utilisé?

Nous nous sommes rendus en Ouzbékistan avec la compagnie Turkish Airlines : un premier vol de Strasbourg à Istanbul (2h30) et un deuxième de Istanbul à Tachkent (4h30).


Entre chaque ville nous avons pris le train. Jusqu’à Boukhara, il s’agit d’un TGV moderne et très agréable (deux heures de trajet entre Tachkent et Samarcande et entre Samarcande et Boukhara).
De Boukhara à Khiva, il s’agit de locomotives diesel et de wagons plus vétustes. La climatisation peine un peu, mais l’expérience reste très agréable (4h de train).
Nous avons pris un train de nuit au retour, pour retraverser tout le pays dans l’autre sens, de Khiva à Tachkent (15h de train). Une fois dans chaque ville, on peut se déplacer en taxi pour l’équivalent de quelques euros ou tenter le bus.

Le métro de Tachkent est magnifique, mais nous l’avons peu utilisé car notre hôtel était loin d’une station. Boukhara et Khiva se visitent entièrement à pied, à condition de choisir un hôtel dans la vieille ville. Nous avions une voiture avec chauffeur pour les trois jours avec l’agence de voyage.

————————————————

Préparez votre voyage en Ouzbekistan au meilleur prix!

————————————————

Où avez-vous dormi en Ouzbékistan en famille? N’hésitez pas à nous faire partager vos bonnes adresses?

A chaque étape de notre voyage, nous avons réservé des chambres triples (nous avions un lit de voyage pour Elouen).
A Tachkent, nous avons séjourné dans l’auberge de jeunesse Topchan, qui dispose d’une chambre familiale. L’endroit n’est pas idéalement situé mais pratique avec des enfants. Le personnel est sympathique et anglophone (pas si courant à Tachkent) et nous avons pu utiliser la cuisine pour certains repas ainsi que la machine à laver. En plus, il est vraiment bon marché (trente euros la nuit).

A Samarcande nous avons séjourné à l’Emir B&B hôtel, très bien situé et agréable avec sa cour ombragée. Le personnel a été adorable avec les enfants. Nous avons aussi testé le Jahongir Hotel pour une seule nuit au retour de notre tour avec l’agence Turquoise Travel. Vraiment un coup de cœur! Un peu plus cher mais beau, confortable, avec un personnel adorable et un patron francophone.

A Boukhara, nous avons séjourné dans le Lyabi-House Hotel, le plus joli (et le plus cher) de nos hôtels, situé dans une maison ancienne du centre historique.

Enfin, à Khiva, nous avons séjourné au Caravansérail Hotel, situé idéalement juste aux portes de la vieille ville, dans une ancienne madrasa. Le lieu est insolite et a beaucoup plu aux enfants, puisque que notre chambre était située dans l’ancienne salle d’étude, sous une coupole. Le personnel est également aux petits soins.

Merci de nous décrire votre itinéraire familial en Ouzbékistan

Notre voyage a suivi l’itinéraire suivant, assez classique. Nous avons voyagé exclusivement en train entre les différentes villes.

------------------------------------------------

Tout pour préparer votre voyage 

------------------------------------------------

  • 15/18 juillet – 3 jours : Tachkent
  • 19/22 juillet – 4 jours : Samarcande – 2h de train depuis Tachkent
  • 23/25 juillet – 3 jours : tour organisé par l’agence Turquoise Travel – séjour chez l’habitant en montagne, lac Aydar Kul, camp de yourte, Nurata
  • 26/29 juillet – 3 jours : Boukhara
  • 30 juillet/01 août – 3 jours : Khiva
  • 02 juillet : Tachkent – retrou en train de nuit depuis Khiva
  • -03 juillet : vol retour
Chor Mino à Boukhara

Qu’avez-vous visité pendant ce voyage en Ouzbékistan en famille?

Que voir en Ouzbékistan en famille?

Partir sur les traces de la route de la soie

On vient d’abord en Ouzbékistan pour le patrimoine historique des villes de la mythique « route de la soie » (parents profs d’histoire obligent !). Mais nous avons apprécié d’autres richesses du pays : l’hospitalité des habitants, les magnifiques paysages et de belles expériences avec les enfants (nuit sous yourte, train de nuit…).

Tachkent

La capitale de l’Ouzbékistan est souvent dédaignée des voyageurs, mais mérite qu’on y passe quelques jours. Nous avons notamment apprécié le grand bazar de Chorsu, bouillonnant d’activité sous sa grande coupole. Nous avons pu déambuler au milieu des échoppes, acheter de délicieux fruits très appréciés des enfants et observer les boulangeries.
Le musée des peuples de l’Ouzbékistan permet de se familiariser avec l’histoire si riche du pays. Notre fils aîné, très curieux, a vraiment apprécié la visite.
Nous avons regretté de ne pouvoir visiter le musée du train, fermé pour rénovation lors de notre visite et qui semblait intéressant pour des enfants.
Nous avons pu assister à une célébration orthodoxe dans la cathédrale de la Dormition, un moment intense et un témoignage de l’héritage russe du pays.
Comme toutes les villes d’Ouzbékistan, Tachkent compte aussi de très nombreux parcs ombragés, avec de grandes fontaines, très agréables par ces fortes chaleurs. Ils font aussi office de fête foraine permanente, puisqu’on y trouve de nombreux manèges. Ces parcs s’animent en soirée et permettent un vrai contact avec les familles Ouzbèques. Un bon plan avec des enfants !
Nous avons aussi passé une fin d’après-midi dans une piscine/parc aquatique (Limpopo, près de notre hôtel). Il y a l’embarras du choix à Tachkent. Là encore c’est une expérience locale et très sympa, avec familles ouzbèques et musique pop russe à fond ! Une bonne manière d’alterner avec les visites culturelles. Enfin, nous conseillons de prendre le métro datant de l’époque soviétique au moins une fois, les stations sont magnifiques !


Samarcande

La merveille de cette ville, au Patrimoine Mondiale de L’Unesco, et de l’Ouzbékistan en général est la place du Registan, absolument splendide. Nous avons tous été époustouflés par le spectacle de ces trois madrasas (écoles coraniques et universités) autour de cette grande place. Le monument est encore plus beau la nuit, avec ses illuminations.
Une autre visite impressionnante a été la mosquée Bibi Khanum, immense.
Un de nos monuments préférés a été la nécropole Shah-IzindaIl: il s’agit d’une série de mausolées ornés de mosaïques absolument somptueuses.
Nous avons alterné avec les visites culturelles avec celle de parcs aux fontaines formant de véritables spectacles de son et lumière à la nuit tombée et de ruelles du vieux Samarcande, très agréables pour se balader.

Voyage 3 semaines Ouzbeskistan en famille
Samarcande

Partir dans le désert de Kyzylkoum et Lac Aydra Koli

Ensuite, pendant trois jours, nous avons sommes passés par une agence locale (Turquoise Travel) pour pouvoir sortir un peu des villes. Notre chauffeur, Tohir, qui parlait un français impeccable, nous a accompagné pendant trois jours et deux nuits. Nous pouvons dire que cela a été un des meilleurs moments du voyage ! Nous recommandons vraiment de le faire avec des enfants, bizarrement moins sensibles que nous à la beauté des monuments 😉 Rien que le trajet en voiture valait le coup. Nous avons pu voir les paysages de steppes, de montagnes et de désert, les troupeaux de chèvres et de moutons, les villages…
Nous avons ensuite passé la première journée et la nuit dans le village d’Ashraf, des monts de Nourata. Une véritable oasis, autour d’un ruisseau de montagne et d’un magnifique jardin où évoluent poules, chat, chien, brebis et agneaux. Notre petit de deux ans a vécu sans doute ses meilleurs moments du voyage, pataugeant dans le ruisseau, caressant les animaux et jouant au ballon sous les arbres.
Le lendemain, nous avons roulé jusqu’au lac Aydar Kul, une immense réserve d’eau douce. La chaleur était la pire du voyage (47° à l’ombre !). Nous avons attendu la fin d’après midi pour nous baigner dans le lac. Une très belle expérience, surtout pour Gaël qui a adoré y nager. Le soir, nous avons rejoint un camp de yourtes. L’endroit est très (peut-être trop) touristique, avec le tour en chameau de 5 minutes, la soirée « musique traditionnelle » et un accueil plus froid qu’ailleurs. Cependant, nous avons tout de même beaucoup apprécié l’expérience. Pour les enfants, c’est l’aventure de dormir dans ces drôles de maisons, jouer dans le sable et approcher des chameaux ! Nous avons assisté au coucher de soleil sur les dunes et emmené le grand dans une petite balade à la nuit tombée pour admirer un ciel étoilé fabuleux.
Le lendemain, nous avons terminé le périple par la visite de la ville de Nourata.

>> Excursion vers le désert de Kyzylkoum

Voyage Ouzbekistan en famille camp de yourt
Camp de yourte

Boukhara

Beaucoup plus petite que Samarcande, la vieille ville de Boukhara,au Patrimoine Mondiale de L’Unesco, se visite aisément à pied. Les monuments y sont là encore sublimes.
Parmi nos coups de cœur, la madrasa Chor Minor avec ses quatre tours évoquant le château d’un magicien (nous avons pu monter sur le toit), l’immense mosquée Kalon et son minaret impressionnant ou encore la forteresse et ses remparts, l’occasion de changer des monuments religieux et de jouer aux explorateurs dans les nombreuses pièces, cours et terrasses.

Khiva

Notre dernière étape est peut-être la plus jolie ville de la route de la soie, aussi au Patrimoine Mondiale de L’Unesco. Entièrement entourée de remparts, le centre historique appelé Ichtan Qala est un concentré de monuments et de maisons anciennes en brique ou en pisé. Une atmosphère particulière se dégage au coucher du soleil, lorsque la lumière dorée illumine les façades et que les oiseaux s’envolent de tours en minaret. Un des monuments les plus beau de la ville est le minaret tronqué, à la forme très particulière, recouvert de mosaïque bleues et vertes.

Voyage Ouzbekistan en famille - Khiva
Khiva

Train de nuit pour traverser l’Ousbekistan

Et enfin, notre récit ne serait pas complet sans évoquer notre trajet en train de nuit pour revenir à Tachkent. Nous avons réservé deux compartiments de deux couchettes. Voir le soleil se coucher sur le désert et s’endormir au rythme des cahots du train fut une très belle expérience pour tout le monde, que nous recommandons !

Comment organisiez-vous les journées avec vos enfants?

Petit déjeuner vers 8h, visites le matin jusqu’à 11h/midi, déjeuner, puis retour à l’hôtel pour la sieste du petit et un temps de repos afin d’échapper à la chaleur accablante. Visites de nouveau de 17h à 20h environ, repas du soir et retour à l’hôtel pour la nuit.

En partant l’été, cette longue pause de la mi-journée est indispensable.

Quels sites recommandez-vous de voir ou quelles activités sont à faire absolument avec les enfants?

Les villes se visitent sans problème avec des enfants. Cependant, les visites de monuments peuvent avoir un côté répétitif et n’intéressent pas forcément les plus petits.
Il ne faut donc pas hésiter à varier les plaisirs : passer quelques heures dans les nombreux parcs-fêtes foraines (que l’on ne visiterait jamais en voyageant à deux mais donnent une autre image du pays), goûter des fruits frais au bazars, passer un jour ou deux à la campagne ou en yourte, se baigner dans les piscines et le lac Aydar Kul,… les idées ne manquent pas.
Il faut aussi faire confiance aux ouzbèques et à leur sens de l’hospitalité : Gaël a ainsi pu s’initier au jeu de backgammon avec deux monsieur très gentils et Elouen a fait du tricycle dans la cour d’un hôtel dont le gérant avait une fille du même âge.

Voyage 3 semaines Ouzbekistan en famille
Boukhara – Madrasa

Et comment est la nourriture pour les enfants? Est-ce adapté à leur gout? Avez-vous de bonnes adresses pour manger?

La cuisine ouzbèque a été une belle découverte pour nous. Elle emprunte aux influences turques, russes et chinoises. Les plats ne sont généralement pas épicés et peuvent facilement plaire aux enfants. Les nôtres sont assez difficiles cependant, et il n’a pas toujours été facile de trouver des choses à leur goût !
Une des valeurs sûres a été le « plov » ou « osh », le plat national, du riz sauté aux carottes, mouton, oignons, pois chiches et raisins secs, cuit dans de grands chaudrons. On le trouve dans tous les restaurants locaux, appelés « Tchaïkana » (maisons de thé), le midi uniquement. Nous nous sommes également régalés de soupes, chachlik (brochettes), mantis (sorte de raviolis), de lagman (nouilles sautées ou en soupe avec des légumes), somsa (beignets fourrés à la viande). Les plats sont toujours servis avec la salade ouzbèque (tomate, concombre, oignons).
Attention, presque tous les plats comportent du mouton. Si vous n’aimez pas cette viande ou que vous êtes végétarien, cela risque d’être difficile pour vous !
Pour le dessert, on trouve énormément de très bons fruits, frais ou secs. A cette époque de l’année, tous les repas se terminaient par de la pastèque ou du melon d’eau. Mais nous avons également goûté du raisin, des pommes, des pêches et des prunes, tous très bons.
Le pain est délicieux, surtout lorsqu’il est frais. Les ouzbèques le cuisent sur la paroi de grands fours circulaires, et les boulangers doivent entrer la tête et le bras dans le four pour les « coller » puis les récupérer. Un spectacle impressionnant si vous visitez une boulangerie.
On trouve facilement des restaurants coréens, japonais, turcs, indiens et russes pour varier les plaisirs. Les restaurants à l’occidentale sont de qualité variable et souvent plus chers mais peuvent faire du bien à des enfants en manque de frites ou de spaghettis bolognaises. On trouve également quelques glaciers qui ont beaucoup plu à nos enfants pour le goûter ! Le seul fast-food occidental présent sur place est KFC, ce qui peut dépanner, nous déconseillons par contre les enseignes locales. Les pizzas, et surtout les burgers, sont décevants au mieux, voire douteux dans le pire des cas. Pour les restaurants en général, suivez les recommandations des guides et n’hésitez pas à suivre les locaux. Nous n’avons jamais été déçus dans un restaurant fréquenté massivement par des ouzbèques.

Quel climat avez–vous eu lors de votre voyage en Ouzbékistan? Quel type d’habits faut-il prévoir pour ce voyage?

En Juillet, c’est plein soleil sur l’Ouzbékistan. Nous avons eu la malchance de subir une vague de chaleur, même pour les critères locaux. Les températures qui atteignent 35° à l’ombre en temps normal, ont presque toujours été au-delà de 40°, et même 47° au bord du lac Aydar Kul ! Je conseille donc à ceux qui le peuvent de voyager au printemps ou à l’automne, où les températures sont plus clémentes (en hiver, c’est températures glaciales, climat continental oblige !).
Néanmoins, nous avons l’habitude de voyager dans des pays chauds à cette période et nous nous sommes adaptés. Nous avions la climatisation dans nos chambres d’hôtel et dans les transports. Nous faisions aussi une grande pause en milieu de journée pour récupérer.
Nous étions équipés de casquettes et avions toujours beaucoup d’eau sur nous pour ne pas se déshydrater. Il ne faut pas hésiter à faire des pauses, ne pas s’agiter et faire comme les ouzbèques : attendre la nuit pour laisser courir les enfants !
Pour les habits, prévoir uniquement des shorts, t-shirts, casquettes et bonnes sandales de marche. Les sweat-shirts, pantalons légers et baskets emmenés « au cas où » ont fait tout le voyage dans la valise !

Avez-vous utilisé des accessoires de voyage ou du matériel spécial pour les plus jeunes ? (poussette, sac à dos de portage, autres…)

Nous avons utilisé un lit de voyage « Naos », très pratique, ainsi qu’une poussette « Yoyo ». Les deux accessoires nous suivent depuis que notre aîné est bébé dans toutes nos sorties et voyages et nous les recommandons fortement. Nous avions aussi apporté un porte-bébé en tissu mais ne l’avons pas utilisé. Au vu de la chaleur, la poussette était beaucoup plus adaptée.

On trouve facilement des couches, lingettes, lait en poudre, compotes et yaourts à boire dans les supérettes (il y a aussi des supermarchés carrefour dans les grandes villes, pratiques).

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage en famille en Ouzbékistan?

Difficile de trouver un seul souvenir marquant de ce voyage. Notre journée dans le village d’Ashraf a été un petit moment enchanté, de même qu’admirer les étoiles dans le camp de yourte du désert. La place du Registan nous a époustouflés, ainsi que nombre de monuments tous plus magnifiques les uns que les autres. Mais avant tout, la gentillesse des Ouzbèques a été très marquante pour nous, de petits moments privilégiés comme esquisser quelques pas de danse avec tout un groupe de femmes ouzbèques en virée touristique à Samarcande, partager un verre de vodka sous les arbres du village d’Ashraf, discuter de tout et de rien avec un enfant de dix ans pour l’aider à améliorer son anglais dans un parc ou encore voir un vieux monsieur nous ouvrir son jardin pour que les enfants puissent caresser un mouton.

Ouzbeskistan avec enfant
Apprentissage du backammon

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…) et qu’il vaut mieux éviter?

Le voyage nous a beaucoup plu dans son ensemble. Nous avons regretté que certains monuments et quartiers anciens aient été rénovés de manière excessive, voire carrément démolis pour favoriser les boutiques de souvenirs, notamment à Samarcande. Il en résulte un côté un peu artificiel. Il faut aller chercher derrière ces façades pour ne pas avoir que cette vision du pays. A part cela, je ne vois que du positif !

Avez-vous eu quelques « galères » et si oui lesquelles?

Nous n’avons eu aucune galère pendant le voyage, tout s’est très bien passé. Le seul inconvénient a été la chaleur.
Voyageant avec un enfant de deux ans, il a aussi fallu gérer les inévitables crises et petites bêtises d’un enfant de cet âge 🙂 Par exemple, un de ses jeux préféré était de renverser la bouteille d’eau par terre une fois qu’il avait bu… Nous avons arrosé beaucoup de sols de restaurants et de monuments avant de choper le truc pour attraper la bouteille au bon moment !


Quelles précautions avez-vous prises pour visiter l’Ouzbékistan, avec des enfants (sécurité, santé, protection solaire, qu’avez-vous mis dans la trousse à pharmacie.)?

L’Ouzbékistan est un pays sûr. Le sens de l’hospitalité est très fort, en particulier avec les enfants. Tout le monde se mettre en quatre pour vous faciliter le voyage. Il est donc très facile d’y voyager. Nous avons surtout été attentif à l’eau (toujours en bouteille car elle n’est pas potable partout) et à la chaleur (casquette, crème solaire, hydratation, pauses…). La cuisine souvent grasse et à l’huile de coton peut perturber le système digestif, mais rien de bien méchant. Nous avions préparé une trousse à pharmacie assez conséquente mais nous avons utilisé peu de choses au final. Comme souvent en voyage, le principal risque concerne la sécurité routière. Il n’y a presque jamais de ceinture à l’arrière des voitures et les sièges autos ne semblent pas exister. C’est pourquoi nous avons favorisé le train et le métro au maximum. Enfin, comme partout, il faut avoir une assurance rapatriement au cas où.

Avez-vous des conseils pour d’autres voyageurs concernant un voyage en famille en Ouzbékistan ? (vêtements, astuce de voyage etc…).

Je ne peux que recommander l’Ouzbékistan aux familles. On y voyage facilement et on trouve de tout sur place, inutile de trop se charger. Je conseillerai de se ménager du temps dans le planning de visites pour des activités qui ne seront pas forcément mise en avant dans les guides touristiques comme les parcs, les piscines, les balades dans les rues et les rencontres avec les habitants, car tout cela permet d’éviter la saturation pour les petits voyageurs. En plus, au final, les parents y trouvent aussi leur compte, car cela permet de toucher au quotidien des ouzbèques.

Je conseille également de réserver les hébergements à l’avance (les hôtels ne disposent souvent que d’une chambre familiale) ainsi que le train (ils sont pleins quelques jours avant).

Comment occupiez-vous les enfants durant les trajets? Quelle sorte de jouet ont-ils pris pour ce voyage?

Pour le grand, nous avions des livres souples, des cahiers de coloriages et de labyrinthe, un casse-tête de la collection smartgames (que je recommande chaudement !), des feutres et deux petits jeux de carte. Il a également passé par mal de temps sur des contes audio, petits jeux-vidéos et dessin animés sur le téléphone portable dans les transports ou pendant la sieste de son frère (casque indispensable). Pour le petit, des livres souples, des petites voitures et figurines, un jouet de bain, des livres de gommettes, un flacon à bulles, une petite ardoise magique et… des ballons de baudruche ! Très utile pour jouer dans la chambre d’hôtel sans rien casser pendant les heures les plus chaudes de l’après-midi ! Le principal problème est que les enfants ont fini par se lasser de ce que nous avions apporté. Nous avons donc acheté aussi quelques babioles sur place pour renouveler. Nous avons également beaucoup joué à des jeux sans matériel : batailles de pouce ou de papier/caillou/ciseau, devinettes, comptines…

Quel budget pour un séjour en Ouzbékistan en famille?

L’Ouzbékistan est une destination très abordable, en particulier pour les familles. Nous avons payé nos billets d’avion environ 600 euros par personne.
Les transports sur place sont très bon marché, les courses en taxis nous coûtaient en moyenne 20 000 soums (environ 2 euros), à condition de négocier un peu car il n’y a jamais de compteur ! Avec une carte sim locale on peut utiliser l’équivalent de Uber, pour encore moins cher (10 000 soums soit 1 euro environ), ce que nous n’avons pas testé. Le métro et le bus à Tashkent ne coûtent que quelques centimes.
Le plus long trajet en train que nous ayons fait (Khiva/Tashkent) nous a coûté 40 euros par adulte en couchettes de première classe, moitié moins pour les enfants. Pour les trajets plus courts, les billets valent une dizaine d’euros.

Pour les hôtels, nous avons payé entre 30 et 65 euros la nuit, pour des chambres triple, en réservant en avance sur booking. Le prix des repas est très variable. On peut très bien manger pour moins de 5 euros par personne dans les restaurants locaux. Le prix des adresses « à l’occidentale » peut s’envoler très vite, sans que la qualité soit forcément meilleure. Ce qui nous a paru le plus cher, ce sont les courses dans les supérettes ou supermarchés, dans lesquels les prix sont à peine inférieurs à ceux observés en France. Pour de meilleures affaires, direction les bazars, mais là encore, il faut savoir négocier ! Enfin, pour les sites, les tarifs varient également (entre quelques centimes et 3/5 euros par personne), mais nos enfants n’ont jamais payé d’entrée. Il faut savoir que la plus grosse coupure locale est d’environ 10 euros et n’est pas toujours disponible. Une fois, un distributeur nous a délivré l’équivalent ce 100 euros en billet de… 5000 soums (50 centimes d’euros) ce qui oblige à se promener avec de véritables liasses de billets ! A Tachkent et Samarcande, on trouve facilement des distributeurs, mais cela peut devenir difficile à Boukhara et surtout Khiva. Mieux vaut prévoir une petite réserve en euros par sécurité.

Votre notation sur cette destination
Conditions sanitaires: 6 /10
Facilité des transports sur place: 8 /10
Facilité pour trouver de tout pour bébé (lait infantil, petit pot…): 8 /10
Activités adpatées aux enfants: 7 /10
Beauté des paysages: 10 /10
Budget abordable: 9 /10

Merci à Justine pour sa participation. Cela nous donne très envie de découvrir l’Ouzbékistan en famille.

Des idées de circuits famille en Ouzbekistan

 

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Reservez votre voyage