4 jours à Bucarest et en famille

Bucarest, capitale de la Roumanie, n’évoquait pas grand-chose pour moi quand j’ai planifié mon voyage en famille dans cette capitale. Mais nous avons quand même eu grand plaisir de découvrir Bucarest en 4 jours et demiavec mes enfants au mois de février dernier!

À part Ceaucescu, Dracula, les Roms, tous ces clichés qu’on a depuis la France, je ne connais pas du tout ce pays! Pourtant, j’en parlais quand même en disant que c’était justement une destination qui pouvait me tenter, car je n’avais aucune idée de ce que nous y trouverions!

Envie de voyager avec bébé? Retrouvez notre boutique pour voyager léger avec bébé et enfants… Tous nos produits sont testés et approuvés pour votre confort et celui de bébé.  J’y vais

Pourtant, cette ville est au carrefour des cultures et du commerce depuis de nombreux millénaires! Le Roumain a interpellé Miss Voyageuse qui se demandait dans quel pays nous étions: « Merci » et « pardon » se disent « merci » et « pardon », « bonsoir » se dit « buena serra » comme en italien et « oui » se dit « da » comme en russe!

Pourquoi choisir de visiter Bucarest avec nos enfants.

Bucarest, on ne peut pas dire que c’est une destination qui me faisait rêver! Alors, pourquoi y être allé? Eh bien, en train de préparer un futur séjour au Mexique, on s’est aperçu qu’on était hors budget à cause du prix des billets d’avion! Du coup, nos vacances de février étaient à l’eau!

Mais on n’est pas du style à rester sans rien faire! Alors, on a cherché la destination dont le vol AR nous coûtait moins de 250€ pour 4! Et depuis Turin en février , c’est Bucarest qui s’en est sorti haut la main! Devant la Pologne, Dublin, et la Sicile! Incroyable, car c’est la destination la plus éloignée!

Bucarest, pourquoi pas! La Roumanie, on en a une bien mauvaise image depuis la France, alors allons voir par nous même!

La carte sur My Map (si cela veut bien marcher !)

 

Notre itinéraire pour 3.5 jours en famille à Bucarest

Heureusement que M.Papa est arrivé à cumuler son jeudi aprèm, vendredi et son lundi. 3 jours avec les trajets auraient été trop courts.

Jour 1 : vol et arrivée à Bucarest (jeudi)

Notre vol depuis Turin partait le jeudi à 16h30 et nous sommes arrivés à notre hôtel à 23h après une escale à Rome de 1h30 assez pittoresque, mais nous aimons bien être dans les aéroports! En effet, une hôtesse nous attendait pour nous donner les informations, mais tous les passagers en transit sont arrivés à se perdre, mais heureusement nous étions attendus, car déjà enregistrés.

2016.02.11 Bucarest avion aller (5)

Idéal pour pouvoir profiter de la ville 3.5 jours plein!

 

Jour 2: visite des principaux musées destinés aux enfants (vendredi)

Toujours lever tôt (mes enfants ne savent pas ce que veut dire une grasse matinée!), nous avons tout d’abord cherché une pâtisserie locale pour le petit déjeuner! Des gâteaux tout sucrés très typiques de la cuisine de l’est, rappelant beaucoup la Russie, des chocolats et thés chauds – le tout pour 25 lei.

2016.02.12 Bucarest A Parc Herastrau (4)

 

Nous voilà partis, rassasiés, pour promener dans le gigantesque Parc Herastrau. Nous ne traverserons à pied que la partie est pendant 30 à 45 minutes, avant de chercher l’entrée du Village Roumain Stalului (25 lei) juste à côté. En effet, ce vendredi matin devait être assez beau, donc on voulait faire une visite extérieure, alors que les prévisions météo annonçaient le samedi et le dimanche sous la pluie.

 

2016.02.12 Bucarest A Parc Herastrau (14)

2016.02.12 Bucarest B Musée du village (11)

 

Ces 2 visites nous ont pris toute la matinée, jusqu’à 13h. je vous en parlerai plus en détail dans un autre article.

Repas sur le rond-point de l’arc de Triomphe, dans un resto sympa Il Corso , très actuel, mais un des plus chers de notre week-end (130 lei pour 4)!

 

2016.02.12 Bucarest B Musée du village (79)

 

Après ce bon repas, nous traversions de nouveau le parc, en profitant des nombreuses aires de jeux et reprenions le métro direction place Victorei pour aller visiter le Musée d’Histoire Naturelle!

Là les enfants ont été conquis, et nous y avons passé 2h à piétiner, et avions très mal au pied.

>> Retrouvez nos visites spéciales enfant à Bucarest

 

2016.02.12 Bucarest E Parc Herastrau (12)

 

2016.02.12 Bucarest G Musée d'histoire naturelle (1)

 

Sur le retour vers l’hôtel, nous sommes passés par un quartier entre le Piata Victorei et Piata Roma, qui était vraiment étonnant avec des architectures incroyables et des noms de rues qui font voyager!

Puis M. Papa allait acheté une paire de chaussures en tissu à 7€ (pour remplacer celles dont le talon avait lâché en début de journée!)pendant que nous reposions nos gambettes à l’hôtel. Ca vaut peut-être le coup de faire du shopping si tous les prix sont comme ça! Mais ce n’est pas notre truc, donc je ne peux pas vous en dire plus!

 

Quartier Victorei Roma

 

Repas le soir à proximité de l’hôtel dans une chaîne de restaurant typique Le Placinthe, plaisant bien aux Roumains puisque c’était bondé. (90 lei à 4)

 

Jour 3: Visites du musée du Paysan et ballade dans la vieille ville de Bucarest

 

En ce 2e jour de visite et au vu de la météo, nous avons décidé de visiter le musée du Paysan Roumain (18 lei). Après un petit déjeuner français dans la boulangerie St Paul (50 lei), qui coûtait le double de la veille, nous prenions à nouveau le métro jusqu’à la place Victoriei pour faire environ 1 h 30 de découverte dans ce musée typique.

 

 

2016.02.13 Bucarest A Musée du paysan (11)

 

Le midi, nous changions d’hôtel en traversant une partie de la ville  pied, pour rejoindre l’hôtel surprise pour les enfants: Le Novotel Bucarest City Center où nous étions invités pour tester le concept des Novotels Family, dont je vous parlerai dans un prochain article.

Voici quelques images de la vile ous un temps très maussade et légèrement pluvieux!

 

2016.02.13 Bucarest B Ville jusqu'au Novotel (10)

2016.02.13 Bucarest C Novotel (31)

2016.02.13 Bucarest B Ville jusqu'au Novotel (19)

2016.02.13 Bucarest B Ville jusqu'au Novotel (11)

2016.02.13 Bucarest B Ville jusqu'au Novotel (17)

 

Pour le déjeuner, nous somme tombé sur un self-service turc, Le Terra Lunch, où l’on s’est régalé de spécialités turques, en souvenir de notre voyage en Turquie pour 70 lei à 4! Imbattable! Mini Voyageur profitait ensuite de notre grande suite pour faire une giga sieste pendant que nous découvrions la vue sur Bucarest toute brumeuse!

Au réveil des enfants, petit tour en centre-ville et du Quartier du Lipscani pour découvrir les emblématiques de la ville:

 

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (12)

 

Les passages couverts Passjul Macca-Villacrosse, datant de 1891

 

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (10) passage macca

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (5)

 

les caravansérails dont celui de Hanul Lui Manuc

 

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (22)

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (36)2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (38)

 

les belles églises:  La Biserica Domneasca, construite en 1559 et dont il faut pousser la porte pour admirer la richesse des ornements,

 

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (47)
2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (52)

 

la minuscule église Biserica Stavropoleos,
2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (63)

 

et enfin, Vlad L’empaleur, dont la cruauté créa la légende de Dracula,

 

2016.02.13 Bucarest D Quartier Lipscani (56)

 

Après 2 bonnes heures de marche, nous retournions profiter de la piscine de l’hôtel, pour en ressortir sous une pluie battante et rejoindre le restaurant La Mama (130lei à 4), près de l’Athénéum Romana, sous une grosse averse.

Et à notre retour dans la chambre d’hôtel nous avons eu la stupeur d’avoir enfin la vue sur le Palais du Parlement, qui avait été caché toute la journée par les nuages!

 

2016.02.13 Bucarest F resto la mama et ville de nuit (19)

 

 

Jour 4 Les alentours du Palais du Parlement

 

Après avoir réservé un peu tard notre visite guidée du Palais du Parlement (à 14h de ce même jour), nous avons décidé de partir à la découverte des alentours du Palais.

Petit passage rapide dans le parc Cismigiu, où une patinoire résistait tant bien que mal à la chaleur et au soleil, qui nous faisait le plaisir de nous réchauffer.
2016.02.14 Bucarest B Parc Cismiciu et Izvor (7) 2016.02.14 Bucarest B Parc Cismiciu et Izvor (15)

 

Arrêt obligé à l’aire de jeux sur le côté du Palais de Parlement pour laisser jouer les enfants une vingtaine de minutes avant de partir faire comme prévu, le tour du palais. C’était sans compter le temps que nous avons pris pour faire des photos, les Minis Voyageurs en avaient marre de marcher.

 

2016.02.14 Bucarest B Parc Cismiciu et Izvor (17)

 

Faut dire qu’il est immense ce palais et c’est vraiment long de longer même un seul côté!

 

2016.02.14 Bucarest C Parlement (28)

 

Du coup, quand plus rien ne va, quoi de mieux que de trouver une bonne adresse pour se requinquer!

Nous avons trouvé en partant dans les ruelles alentour  un très beau restaurant, dans une vielle maison typique Le Hanu Berarilon. Repas pas cher (100 lei pour 4), copieux et très bon, dans un décor suranné avec une âme slave très envoutante.

 

restao Hanu Berarilor

 

L’après-midi, retour au Palais du Parlement tout proche pour la visite guidée en français (60 lei pour 4) que nous avions réservée! Mini Voyageur en a profité pour faire sa sieste comme toujours sur sa maman chérie.

 

Après la visite, la récompense des enfants a été 1h de jeu au parc du palais, le parc Izvar, bondé d’enfants cette fois-ci, puis la baignade dans la piscine.

 

Repas du soir dans un des soi-disant plus fameux restaurant de la ville, le Caru Ce Bere (120 lei pour 4) qui m’a beaucoup déçu. L’ambiance était là, avec chanteuse et danseuse, le décor aussi, mais nous avons fini au sous-sol pour un repas sans rien de fantastique et pour un prix en rapport avec se réputation! Une grosse déception!

 

Jour 5: dernière matinée: flânerie famililale dans Bucarest

 

Le dernier matin était jour off dans notre programme, car selon la météo, c’était notre solution de repli.

Après un petit tour en ville sous un soleil très agréable pour se faire une autre idée des rues visitées sous la grisaille et un samedi, les enfants ont décidé de finir ce long week-end en famille à l’aire de jeu « le château du parlement ». Nous y avons passé un long moment et eux se sont régalés!

Bucarest voyage en famille avec enfant

 

Dernier petit resto, Le Placinthe (ais dans un autre établissement) très bon, pas cher avec tous les roumains qui en font leur resto de boulot, avant de rentrer à l’hôtel pour prendre nos bagages et partir vers l’aéroport.

 

Ce que nous aurions préféré / ce qui nous a déçus à Bucarest

 

Notre planning sur ces 3 jours et demi n’est pas parfait. En effet, nous avons concentré les attractions les plus adaptées aux enfants, le 1er jour (car il faisait très gris avec un peu de bruine). Visiter ces 2 musées sur des journées différentes aurait été préférable pour que les enfants s’en souviennent mieux et soient plus ouverts.

Une déception: le musée du Paysan Roumain, mais je vous en dirais plus sur les visites.

Les patinoires qui devaient être une première pour Mini Voyageur étaient bien trop « liquides » suite à cet hiver trop chaud, même ici en Roumanie.

 

J’imaginais aussi que les Roumains seraient plus conviviaux. Il me semble que beaucoup parle français, mais nous n’avons pas pu le tester, car même dans les parcs pour enfant, nous n’avons discuté avec personne et mes 2 minis voyageurs jouant de plus en plus ensemble, n’ont pas fait de connaissance!

Une autre déception, avant d’arriver à Bucarest, ce fut l’impossibilité de rencontrer un greeters de Bucarest. Les Greeters sont des locaux, qui vous font visiter leur ville de façon plus intime. Hélas, pas de greeters disponibles sur ce week-end, ou était-ce à cause de nos enfants ?!

 

Nos bonnes adresses family-friendly pour dormir

 

Nous avons été dans 2 hôtels très différents.

Le premier Villa Romana, près de la Piata Roma, vraiment pas cher, à 30€ la nuit pour 4, sans petit déjeuner. En fait cela n’est pas vraiment un hôtel, c’est un 2 pièces avec canapé lit et chambre avec lit, avec une toute petite salle de bain. Il n’y pas d’accueil, vous prenez et déposez les clés sans voir personne. Par contre, un peu plus loin du centre, mais propre, pas cher, mais un poil bruyant, car le chauffage chauffant tellement, les fenêtres restaient ouvertes pour qu’il fasse moins chaud!

 

Hotel Villa Romana

 

L’autre, le Novotel Bucarest City Center, hôtel plus haut de gamme, très chouette et bien sûr le préféré des enfants, car il y avait piscine, jeux vidéos, etc. Et à cette saison, la piscine pour s’occuper en fin de journée quand les journées sont fraiches, c’est très sympa! Je vous en reparlerai!

>> Voir notre article ici

 

Nos bonnes adresses famille pour manger

Bucarest m’a épaté par le prix des repas, très abordable. En mangeant comme des ogres car marcher en ville ça creuse, on mangeait pour une trentaine d’euros pour 4. (1 lei = 0.25 cts)

Donc en résumé de l’article voici les restaurants que j’ai préférés:

  • Le Placinthe (2 repas)
  • Le Terra Lunch
  • La Mama
  • le Hanu Berarilor

Attention: pour ceux qui craignent la fumée: une loi anti-tabac existe, puisque dans chaque restaurant nous avions droit à la question « fumeur ou non-fumeur », par contre, les différentes salles peuvent communiquer entres elles! originales comme séparation!

 

Conseil pour préparer votre voyage en famille à Bucarest

 

Rappel: mes enfants ont, en février 2016, 4 ans et 10 ans!

 

Comment aller à Bucarest à petit budget.

 

Pour notre part, nous avons pris un vol low-cost depuis Turin avec la compagnie Blue Air 240€ pour 4 en AR, c’est imbattable! Par contre, une escale à Rome! Et des services différents sur les 2 tronçons: Turin Rome, boisson et biscuit offerts. Rome – Bucarest: pas de repas, ni boisson sauf payant, mais ça tu le sais quand tu as pris les boissons des enfants ;( . Heureusement, nous avions pris des encas pour faire patienter les enfants à Rome!

Pour les Parisiens, la compagnie Blue Air part de Beauvais, les Lyonnais peuvent aussi profiter de cette compagnie. Attention, en Italie, les prix des vols sont toujours bien moins chers qu’en France! Différences de taxes apparemment!

 

Comment se déplacer dans Bucarest

 

Le bus depuis l’aéroport le n°783

Nous avons pris le bus 783 à la sortie de l’aéroport pour 8 lei (2 adultes payants)! Il rejoint Piazza Roma en 30 minutes environ.

Je ne voulais pas me prendre la tête avec un taxi dont la réputation sur internet n’est pas très bonne! Et une chose est souvent vraie: quand vous arrivez tard dans une ville, que vous êtes fatigués, etc., c’est là que vous vous faites berner! Donc, on s’est débrouillé par nous même. Le bus fut facile à trouver, et a démarrer 10 min après notre installation. Par contre, malgré avoir donné le nom de l’arrêt au chauffeur et qu’il y ait le nom qui défile sur un panneau lumineux dans le bus avec les stations, nous avons manqué la notre, donc 15 min de marche en sens inverse à 23h,avec Mini voyageur crevé cela vous donne une autre image d’une ville 🙂 .

 

Le métro avec des enfants

Nous l’avons pris 2 jours de suite pour aller vers le nord de la ville visiter le Village Roumain et le Musée d’histoire naturelle puis le lendemain pour visiter le musée du paysan roumain

Attention à l’étroitesse du quai à la station Piata Roma qui m’a horrifiée avec des enfants; 60 cm à peine et vous tombez sur les rails, ne pas laisser les enfants courir! Rien à voir avec les quais de 4 m de large de Paris. Mais ce n’était pas toutes les stations! Sinon, assez économique, les enfants n’ont pas payé, et nous avons pris les billets aller-retour qui coutent 10 lei pour 2 personnes.

 

A pied

Nous avions pris le guide Cartoville Bucarest (le seul sur la ville seulement) pour avoir à chaque fois une petite carte à suivre. Et nous avons beaucoup marché, comme à chaque fois que nous visitons une grande ville.

 

Que prendre dans ses bagages?

 

L’hiver est normalement très froid et surtout humide (ce qui nous gêne énormément nous qui habitons une région avec un taux d’humidité très bas!). Du coup, bien que partant avec des bagages cabines seulement j’avais prévu quand même les manteaux doudounes qui nous réchauffent dans les Hautes-Alpes, et des sous vêtements de ski (hauts chauds de quechua et sous pantalons).

Autant dire que nous n’en avons pas eu besoin! La température était en moyenne de 10 à 13° et nous avons eu une grosse averse un soir, mais pas eu froid. Et le lundi matin, il faisait 19° , et nous avions tombé tous les manteaux!:

Comme toujours, nous avions notre porte-bébé d’appoint Boba Air pour Mini Voyageur pour lui permettre de se reposer les gambettes et faire des micros siestes d’1/2 heures si besoin! Bon il devient vraiment lourd (15kg) et j’ai de plus en plus de mal!

2016.02.12 Bucarest B Musée du village (41)

Notre budget pour un séjour avec des enfants à Bucarest

 

  • Avion: 240 €
  • Visites: environ 30€ pour 4
  • Hôtel: 70 € pour 2 nuits dans le premier hôtel, à partir de 100€ la nuit au Novotel
  • Repas: environ 30€ par repas pour 4, avec boisson

Donc un week-end très sage en terme de budget

 

Lait infantile, couche et petits pots à Bucarest pour les bébés

Dans les petits supermarchés Mégaimage, on peut trouver du lait infantile, des couches Pampers. Par contre comme souvent , très peu de choix de petits pots. La seule marque que j’ai vu était la marque Hipp

Lait infantile pot bébé couche

 

En résumé: une ville qui ne m’inspirait pas spécialement et dont je n’attendais rien. Et pourtant, curieux, nous avons pu passer un bon week-end à découvrir une très jolie ville, avec de beaux bâtiments, impressionnants! Un petit-week-end pas trop cher et dépaysant! Le top aurait été d’attendre d’être vraiment au printemps pour pouvoir mieux profiter des parcs qui doivent être magnifiques quand la végétation se réveille!

 

  • Conditions sanitaires bonnes :           8 /10 attention l’eau n’est pas potable
  • Facilité des transports sur place  :         9  /10
  • Facilité pour trouver de tout pour bébé (lait infantile, couche, petits pots…): 8 /10
  • Activités adaptées aux enfants  :                        8 /10
  • Beauté des paysages ou visites   :               7 /10
  • Budget abordable:                                 9  /10

 

Voilà en résumé, notre week-end prolongé en famille à Bucarest. Je vous parle prochainement de l’hôtel Novotel et de toutes les informations pour préparer les visites incontournables de Bucarest avec des enfants.

 

[service title= »Pour aller plus loin » icon= »icon: thumb-tack » icon_color= »#e6b907″]

N’hésitez pas à laisser des commentaires pour poser vos questions ou apporter des compléments d’informations.

 

Vous aimez? Epinglez-moi sur Pinterest!

Bucarest en famille

 

D'autres idées de circuits en famille

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Embarquez! Inspirez-vous! Informez-vous! Equipez-vous!
Le voyage en famille devient un jeu d'enfant! avec la carte postale envoyée une fois par mois dans votre boite mail.