SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Les allergies alimentaires, un sujet que l'on aborde pas assez souvent en France. Alors parler voyages avec enfant et allergies, cela est encore plus rare. J'espère que cet article permettra à vous, parents d'enfant allergique, de nous donner votre avis en commentaire et voir que vous n'êtes pas seuls

 

Allergie alimentaire en voyage - Voyages et enfants - Astuces conseilsMa petite expérience des allergies alimentaires

 

Même moi, en 3 ans de blogging, je n'en ai quasiment pas parlé. Pourtant, Mini Voyageur a été allergique aux protéines de lait de vache pendant 12 mois (ça lui est passé comme par miracle), il est toujours légèrement allergique aux blancs d'oeuf non cuits. Mais cela ne nous contraint pas trop dans notre vie quotidienne.

Mini Voyageuse a été ma grosse frayeur: des maux de ventre pendant des mois, voire des années! Toute une batterie de tests, un régime sans gluten pendant 2 mois et là, j'ai découvert la galère… La galère de trouver les produits adaptés (j'habite une petite ville donc très peu de choix…), la galère de faire aimer les produits aux enfants (surtout en période de test)….

En voyage du coup, nous avons adopté quelques modifications: Mini Voyageur est parti en Turquie avec ses 15 boites de lait anti-allergique, Mini Voyageuse a fait son sevrage au gluten en Italie (donc hyper dur… heureusement nous étions en camping car, donc je pouvais cuisiner les produits moi-même)

 

Au final , Mini Voyageuse va mieux, et ce n'était pas une allergie au gluten mais juste des troubles de digestion!

Voici donc ma petite expérience! Et depuis tout ce temps, à chaque fois que nous partons, j'ai toujours une pensée pour les parents qui doivent gérer des allergies bien plus fortes que celles de mes enfants. C'est pour cela que j'ai envie de partager avec vous quelques infos, recueillie auprès d'une amie dont les petits baroudeurs sont allergiques.

 

Bien choisir sa destination

Pour la plupart des parents, allergies alimentaires riment souvent avec choix consciencieux de la destination de voyage. Effectivement, l'inquiétude de trouver des secours rapidement est la principale raison des parents à éviter toute destination trop exotique!

Certaines destinations sont particulièrement adaptées: la France n'est pas très en avance quant au traitement des allergies, mais les USA et surtout le Canada sont très à même d'accueillir les petits allergiques. Vous en reviendrez stupéfaits car avec une bonne préparation, vous découvrirez surement de grands avantages à ces destinations.

Pour les destinations plus exotiques, la plus grosses craintes est de pas pouvoir se faire comprendre et ne pas pouvoir indiquer les types d'allergies dont souffre l'enfant.

 

 

Informer sur le type d'allergie de vos enfants

La difficulté évoquée ci-dessus pour faire connaitre l'allergie de votre enfant à des personnes ne parlant pas votre langue peut être contournée par plusieurs produits.

Les bracelets d'identification: j'ai repéré les bracelets du site déjouerlesallergies.com. Je trouve que le bracelet reste sympathique et les petites pastilles d'allergie représentent bien l'aliment fautif (site canadien: je n'arrive pas à savoir s'ils expédient en France). Le site Mypom.fr quand à lui permet de graver une plaque avec toutes les informations, mais cela exige de choisir une langue particulière…

Bracelets allerbling de dejouerlesallergies.com copyright dejouerlesallergies

Bracelets allerbling de dejouerlesallergies.com copyright dejouerlesallergies

 

Les cartes médicales traduites: Plusieurs sites existent: www.allergytranslation.com ou  www.selectwisely.com. Ce sont des sites américains qui livrent la carte traduite, partout dans le monde. Par contre c'est un peu dur à confier à un enfant, qui risque de la perdre régulièrement. Ces sites permettent de traduire vos informations médicales dans 65 langues.

carte anti allergie

 

Autre astuce d'une maman allergique que je connais: on peut prendre en photo les aliments auxquels l'enfant est allergique pour être sur de s'être bien fait comprendre. Très facile avec les smartphones!

 

 

Prendre l'avion avec un enfant avec une allergie alimentaire

 

Passer les contrôles avec les seringues auto-injectable

 

Attention si votre enfant a toujours sur lui une seringue d'adrénaline auto-injectable, il vous faut absolument l'ordonnance du médecin pour pouvoir passer les contrôles aériens. Idem pour tout autre médicament d'ailleurs!

 

Prendre son repas en avion

De plus en plus de compagnies aériennes prennent en compte les allergies alimentaires. Renseignez-vous sur les menus distribués dans l'avion. Sur ma réservation sur OmanAir pour aller au Sri Lanka, j'ai vu qu'il y avait un menu sans gluten… Renseignez-vous bien auprès de la compagnie, également pour savoir quels type de snacks sont distribués en vol.

Souvent c'est encore à base de cacahuète, dont certains enfants sont allergiques rien qu'en respirant les molécules.

Pour les parents avec des enfants allergiques, il peut être intéressant de présélectionner ses sièges dans l'avion pour éviter que l'enfant ne soit à côté de personnes étrangères qui ne feraient pas attention à ses allergies; on met l'enfant près du hublot, on le place entre ses parents etc… cela vous permet de mieux gérer les gens qui ont tendance à tendre spontanément des aliments aux enfants.

 

Voici un exemple d'informations que vous devez savoir sur votre compagnie aérienne avant de réserver votre vol: Règle anti-allergie d'AirCanada. Par comparaison , celui de Air France est beaucoup moins détaillé regle repas spéciaux Air France. Et dans ce cas-là, on reviendra au conseil à retrouver plus bas: prendre ses propres produits non allergènes!

 

Sur place, pensez location ou échange de maison

L'avantage de louer un appartement ou une maison, c'est que l'on fait comme chez nous!

Du coup, on cuisine selon les allergies de chacun. Certaines maman m'ont confirmé qu'elles lavaient toute la vaisselle, avant de s'en servir pour éviter des contaminations indirectes.

Donc ne négligez pas l'option lave-vaisselle dans votre location!

 

Réservez longtemps avant les restaurants

Il est possible de réserver dans certains restaurants qui prennent en compte les allergies. Mais la plupart du temps ce sont souvent des restaurants haut de gamme.

Vous pouvez également prévenir le chef, dans beaucoup de restaurant mais suivant la gravité de l'allergie, il peut vite y avoir des risques allergiques croisés car il est dur de penser à tout quand on n'est pas concerné par les allergies.

 

Prévoir des produits adaptés à votre enfant

Même si vous avez tenté de penser à tout, si vous avez un doute, vous allez bien sûr être tendu si votre enfant a faim. Donc prévoyez d'emmener les produits qui n'affectent pas votre enfant pour lui proposer en cas de doute sur ceux servis!

Ainsi on ne stresse pas, et l'enfant n'est pas pénalisé et il y a de fortes chances que vous penserez à lui prendre ses mets préférés!

 

Et pour vous, parents dont les enfants ne sont pas allergiques:

Si, si vous avez aussi un rôle à jouer et vous avez des petites et bonnes habitudes à prendre:

– on ne tend pas de bonbons à un enfant avant d'avoir demander préalablement l'autorisation aux parents,

– tentez de ne pas amener de produits trop allergènes tels que les noix et les cacahuètes, dans des endroits clos et dont les éléments volatiles peuvent provoquer des réactions extrêmement allergiques, (effectivement on ne peut pas le deviner mais après avoir parler avec la maman d'un ami de Mini Voyageuse très allergique, je trouve que c'est plutôt sympa d'y penser).

 

 

Voilà j'espère que cet article vous donnera quelques premières informations pour qu'allergie et voyage ne riment plus avec galère!

Mais attention, ayant préparé cet article avec des parents dont les enfants sont allergiques (mais pas trop importantes), nous ne sommes toutefois pas médecins. Il s'agit juste de quelques astuces et de sensibiliser les personnes qui ne sont pas allergiques. Pour de plus amples informations, tournez-vous vers les professionnels de santé adéquates et les associations.

 

Pour en savoir plus sur les allergies:

Quelques sites français et beaucoup de sites canadiens francophones

 

 

Et vous, quelles autres astuces pour voyager avec un enfant avec des allergies alimentaires? Je serai ravie d'avoir des témoignages de parents voyageurs et qu'ils nous racontent leur voyage!

 

22 Réponses

  1. Marie-Claude

    En effet, au Canada, les produits d’épicerie ont pratiquement tous la liste des ingrédients avec à la fin un résumé clair des allergènes qu’ils contiennent et un résumé de ceux qu’ils peuvent contenir par contamination croisée. De plus en plus de restaurants offrent un plat pour personnes allergiques. Souvent, ce plat est cuisiné dans une compagnie qui ne fait que ça et il arrive encore tout emballé devant la personne allergique pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de manipulation douteuse en cuisine. S’il ne s’agit “que” du gluten ou des noix et arachides, c’est encore plus simple car leur absence est de plus en plus fréquente et c’est souvent indiqué par un symbole sur le devant de la boîte. C’est aussi plus facile au resto pour ces deux-là.

    Répondre
  2. Céline Naceri Dion

    Comment dire???? Merci!!!! Pour cet article mais tout juste pour y avoir pensé! Ici en France a part le Mac Do où nous pouvons disposer de la liste des ingrédients exacts et qui propose des choses quil peut manger, nous ne pouvons pas aller dans les restaurants, c’est aussi une question de confiance.. Même si notre fils a des allergies : protéines de lait de vache, pomme de terre et peut être amande dc fruits à coque à éviter, réaction aux épinards et autres aliments riches en histamines, qui ne lui ont jamais provoqué de choc anaphylactique mais sont plutôt des conséquences digestives, il est hors de question de gâcher les vacances parce que nous aurions laissé passer plusieurs aliments douteux.. La noix de beurre pour faire cuire le morceau de viande, la goute de creme dans les pâtes.. C’est tres vite arrivé.. Déjà en croatie l’an dernier un morceau de viande dans l’assiette de papa et on a senti les choses passer, c’était surement cuit dans le beurre..
    Donc c’est clair, pas de restaurant pour notre fiston, je prépare ses repas..à deux ans et demi c’est pas drôle pour lui..
    C’est donc location d’appart ou maison et en plus je trouve ça plus simple avec un petit..
    Je suis en pleine réflexion sur la prochaine destination du printemps et la Grèce et la Turquie me font de l’œil car pas trop d’heures d’avion pour notre pile électrique, sauf qu’encore faut il que la composition des aliments du super marché soient bien identifiable…!
    Encore merci de penser au défi que c’est pour nous au quotidien et surtout quand on veut voyager..

    Répondre
  3. Céline Naceri Dion

    Et évidemment on charge la valise de ses aliments préférés et évidemment ca oblige à prévoir les boîtes de lait spécial mais vu que le notre ne veut plus trop en boire peut être quon aura la chance de ne pas avoir à en prendre pour le prochain voyage 😉

    Répondre
    • Sandrine

      Coucou Céline, il faudra venir nous raconter au retour ce voyage avec gestion des allergies, car cela intéressera sans aucun doute d’autres parents! Et moi n’ayantq ue des soucis minimes, mes conseils ne sont peut-être pas assez approfondis!

      Répondre
  4. catherine

    Nous voyagons en famille malgré qu’un de nos enfants soit allergique aux arachides et aux noix. Au Maroc, on a loué de petits apparts et on a utilisé notre brûleur lorsqu‘en plein air, aux États-Unis, on a fait du camping et mangé dans certains restaurants, au Costa Rica, on se rendait dans les cuisines pour voir les ingrédients, en Inde, on a apporté de la nourriture liophilisée (n’ayant qu’à demander à faire bouillir de l’eau). Partout, on fait le plein de produits dans les supermarchés des grandes villes et on achète des fruits et légumes dans les marchés locaux… Notre enfant sait qu’il doit faire des compromis s’il veut voyager…. Il a commencé à voyager à 7 mois, il en a maintenant 12, et il est toujours partant pour une nouvelle aventure! Donc, tout est possible si on sait bien s’organiser. Attention cependant à certaines compagnies aériennes, qui distribuent encore des arachides dans les avions!!! Il faut savoir choisir ses compagnies!

    Répondre
    • Sandrine

      Merci beaucoup Catherine pour ce témoignage, cela peut rassurer pas mal de parents. Ton fils a 12 mois ou 12 ans maintenant?

      Répondre
      • catherine

        Désolée pour la confusion… il a 12 ans:-)

      • Sandrine

        Merci Catherine, je l’avais bien compris comme cela mais c’était pour être sure! Cela prouve bien que c’est possible de voyager en étant allergique!

  5. Anne-Lise

    Merci Merci pour cet article.
    Par contre petite question, mon fils est aplv (21 mois) et nous envisageons un voyage au sri lanka. Est il possible de trouver à manger pour lui là bas sans proteine de lait de vache? Je pense que oui vu que la vache est sacrée là bas, mais bon, on sait jamais. On voyage avec lui depuis ses 3 mois, et la seule erreur faite a été en allemagne (?!?)…. du coup je préfère valider la chose.
    Merci pour ton retour

    Répondre
    • Sandrine

      J’ai vu du lait classique au Sri Lanka et du lait en poudre type régilait. Mais je n’ai pas vu de lait spécial, ça m’étonnerait! Pas fait attention s’il y a du lait de soja ou de chèvre… Pas pensé de vérifier! Faudra nous le dire à votre retour!

      Répondre
      • Anne-Lise

        Je pense qu’on va partir avec notre lait qu’on a sur ordonnance.
        Par contre niveau alimentation classique on aimerait qu’il puisse manger comme nous, c’est la que la question se pose s’il y a aucun soucis….

  6. Alexandra

    Je suis une étudiante qui est allergique aux arachides, noix et amandes. Je suis allée en Thaïlande, un pays réputé pour son utilisation massive d’arachides dans la cuisine de tous les jours. À Bangkok, un endroit très touristique, il m’était relativement facile de communiquer en anglais avec les chefs cuisiniers. Cependant, pour certains d’entre eux, le concept d’allergie ne leur était pas beaucoup familier. Je devais donc toujours avoir sur moi des collations et de la nourriture de réserve. Je suis ensuite allée dans le nord, puis un peu plus au sud en plein milieu de la jungle thaïlandaise. C’est là que les vraies difficultés ont commencé. Mis à part les jeunes, beaucoup de gens de la place ne parlaient pas du tout anglais ou ne comprenaient que quelques mots. J’ai réussi à trouver une épicerie et à me faire des provisions de fruits et de d’autres aliments. Parfois, les ingrédients étaient seulement écrits en thaï, ce qui me compliquait la tâche. Le trajet de Montréal à Bangkok a duré 32 heures, ce qui inclut l’escale de 4 heures à Chicago et celle de 6 heures à Tokyo. Je voyageais avec United et la compagnie m’a informée que ses repas pouvaient avoir été en contact avec des noix et arachides. Je me suis donc nourrie de McDonald’s à chaque aéroport et de mes propres repas durant les différents vols.

    Malgré tout cela, j’ai adoré mon expérience et je serais prête à retourner là-bas à n’importe quel moment!

    Répondre
    • Catherine

      On revient de 2 mois en Asie (Indonésie et Cambodge). Le commentaire d’Alexandra m’interpelle. Il faut faire des sacrifices mais le voyage en vaut quand même tellement la peine!)

      Répondre
  7. Regine

    Bonjour
    Je suis maman d’une petite allergique aux lait de vache, aux œufs et à la moutarde. On envisage un voyage aux États Unis. Je suis d’accord qu’il est plus simple de cuisiner soit même mais je suis inquiète quant à l’affichage des aliments sur les produits achetés en supermarché aux us. J’ai vu sur différents sites qu’ils ont presque la même législation qu’en Europe (sauf que pour eux la moutarde ne fait pas partie des allergènes principaux et donc pas d’obligation de le signaler ). Quelqu’un a t il déjà fait un tel voyage ? Faut il aller dans des boutiques spécialisées ? J’en suis à me demander s’il faut que je transporte des paquets de pâtes sans traces d’œufs…..

    Répondre
    • Catherine

      Bonjour, aux États Unis, les ingrédients pouvant avoir été en contact avec des allergènes sont indiqués sur les produits. Pour les pâtes de blé, il y en aura partout dans toutes les épiceries, sans problème. Ils doivent effectivement écrire pour les traces de lait, noix, arachides, gluten, oeuf, soja… pour la moutarde, je ne sais pas!

      Répondre
    • Valérie

      Bonjour Régine, bonjour Sandrine et bonjour à toutes et tous,

      Je suis maman de grands enfants (20 et 15 ans) allergiques (arachides, fruits à coque …). Il y a quelques années de ça, ma soeur est allée aux Etats Unis, je lui ai demandé à l’époque de photographier les aliments que l’on peut trouver sur place avec leur liste d’ingrédients. J’ai conservé le fichier de photos, ça peut aider pour se faire une idée. Ces photos datent d’avant 2010, je ne me souviens pas de la date du voyage de ma soeur, depuis déjà au moins 6 ans de ça, les étiquetages ont sans doute évolué mais je pourrais envoyer ce fichier à Sandrine (que je remercie pour avoir abordé ce sujet) elle pourra peut-être le publier pour vous.
      A savoir, peu de chance d’emporter de la nourriture aux Etats Unis, ils gardent toutes denrées alimentaires à la douane, (souvenir d’un voyage sans mes enfants 12 ans en arrière), des voyageurs avaient dans leurs bagages du foie gras, du vin, et d’autres aliments, rien n’est passé…

      Répondre
  8. gab

    Bonjour !
    Nous aimerions partir en Islande avec notre 18 mois (il en aura moins de 24 au moment du voyage), mais il est APLV et nous nous demandions comment faire ?! Il faut prévoir une valise complète de boites de lait ? Cela ne pose pas de problème en avion ? Pour les repas sur place, on se demande s’ils utilisent bcp de beurre, crème etc. dans les restaurants… Compliqué !

    Répondre
    • Naceri Dion

      Valise pleine de qqs aliments incontournables notamment boîtes de lait, biscuits habituels et compotes à boire (en Islande je ne sais pas mais dans pas mal de pays impossibles à trouver ou à prix d’or!); sur place mieux vaut un appartement ou maison pour pouvoir faire toi même les repas au Max; et sinon prévoir de pouvoir s’exprimer dans la langue du pays pour demander sans beurre/crème.. Je ne connais pas l’Islande.. On part à Lisbonne dans qqs jours et j’ai regardé comment dire les allergènes et ensuite on composera..surtout que la bas je me souviens que les menus sont souvent uniquement en portugais dc on risque de faire pas mal de chaînes de restauration ou alors pique nique mais première fois qu’on part en hôtel en B&B avec quand même cuisine commune au cas où. Notre fils a 3 ans et demi et mange qqs plv maintenant, mais il reste la pomme de terre et seuil plv pas très élevé dc on fera bien gaffe..
      Bonnes vacances!

      Répondre
  9. Nathalie

    Bonjour,
    Merci beaucoup de nous faire partager vos expériences qui nous aide beaucoup pour nous permettre de voyager plus sereinement .
    Maman d’une petite fille de 12 ans Je voyage beaucoup et ma fille adore ça mais elle est
    allergique aux fruits à coque:
    pistache,noix de cajou,
    arachides , soja, melon,banane…. Donc pas simple de voyager.
    Avant de partir je traduis en anglais et dans la langue du pays dans lequel je me rends toutes les allergies de ma fille et les risques. (L’idee de la photo des aliments est très bien et je vais maintenant le faire)
    J’ai fait graver un bracelet ID vie avec toutes tes allergies derrière en anglais Qu’elle porte tout le temps durant notre séjour.
    Au mois d’août nous nous rendons au Sri Lanka. Grosse inquiétude pour moi! Je vais prendre un maximum de nourriture lyophilisée et conseves en espérant que ça passe a l’aéroport.
    La première partie de notre voyage va se faire à l’hôtel repas du soir compris Je ne sais pas comment cela va se passer mais je dispose tout de même de réfrigérateur dans la chambre.
    La deuxième période de vacances se fera dans une maison équipée,Je vais donc gérer l’ alimentation.
    Si toutefois vous avez déjà fait ce voyage n’hesitez pas à me faire partager votre expérience et me dire si dans les supérettes nous trouvons des boites de conserve toute simple pas cuisiné.

    Emirates ne propose pas des repas pour les allergiques. Je vais devoir prendre des choses à grignoter pour ma fille.
    Merci pour vos retours.
    Nathalie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami