SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Qui n’a pas eu son enfant traînant des pieds à l’idée de visiter un château ou un musée ? Pour susciter l’intérêt des publics jeunes, les monuments développent de plus en plus des expériences singulières pour les familles, allant du livret-jeu aux applis dernier cri.

 

Des livrets thématiques pour jouer en visitant

 

Les monuments cherchent à accompagner au mieux les enfants dans leur découverte d’un jour. Le livret-jeu va d’une simple page photocopiée à un très beau livret couleur agrafé. Souvent une mascotte – sous la forme de stickers – sert de repère dans les salles. Les enfants aiment se prêter au jeu, et montrer leur autonomie dans la résolution des énigmes.

Grâce à ces petits livrets ludiques, nous avons retenu des anecdotes sur le lieu visité. Nous apprécions de les utiliser dans les musées, car ils nous offrent un support d’échanges, et un fil conducteur au cours de nos découvertes familiales.

 

Des activités interactives pour faire participer les enfants

Quelle bonne idée de proposer un parcours ludique via le smartphone des parents ! Les musées et châteaux développent des applis dédiées aux enfants. C’est la version 2.0 des livrets 😉

Au château de Blois, nous avons misé sur la version pour les 6/8 ans, et l’aspect interactif et les écrans colorés ont tenu l’attention de nos enfants tout au long de la visite… le plus dur  a été de gérer le double challenge : remplir le livret papier et résoudre les énigmes de l’appli… Parfois, on ne savait plus où donner de la tête !

Illustration : Château de Blois 2

A la Cité du Vin de Bordeaux, l’expérience interactive est incroyable et propose une variété d’activités et d’interactions à travers la visite. A ce jour, c’est certainement l’expérience familiale qui a rencontré le plus grand succès de notre tribu ! Affublés d’un casque et d’un boitier interactif (surnommé le « Compagnon de Voyage »), les enfants ont passé 3 heures dans la Cité du Vin a réalisé de très nombreuses activités et découvertes interactives : écran tactile, globes terrestres qui s’animent, films sur grand écran, jeux sur petits écrans tactiles,  expériences olfactives, etc. Tout est fait pour que la curiosité soit titillée tout au long du parcours, sans itinéraire défini. Notre recommandation : à visiter à partir de 7/8 ans pour une autonomie totale de l’enfant dans toute la Cité du Vin. 

 

Des visites thématiques adaptées aux enfants

Certains châteaux proposent des déguisements pour que l’enfant investisse les lieux comme un personnage historique. Nous avons donc visiter le château de Montrottier avec un jeune chevalier en « cotte de mailles » 😉

C’est une première étape pour susciter son intérêt.

D’autres développement des activités dédiées aux plus jeunes avec des séances de contes dans une salle de château (à heure fixe durant une visite libre par ailleurs). Nous l’avons testé en décembre dans le château d’Azay-le-Rideau. Les moins de 5 ans étaient ravis de l’expérience au coeur du château ! Cette parenthèse enchantée permet de poursuivre ensuite la visite, avec un enfant ravi de son expérience. Au musée du Quai Branly, ce sont des visites contées qui sont proposées.

Des mises en scène ludiques attirent également les familles. Au château de Cheverny, Tintin a la cote, et l’expo Lego y a également fait le plein.

Des ateliers thématiques peuvent aussi occuper les enfants pendant que les parents font la visite. La seule contrainte est le créneau de l’atelier choisi ! Proposer des espaces de créativité en accès libre, est aussi une belle initiative comme au musée de Céret où les enfants peuvent créer et découvrir des livres sur l’art, en fin de visite.

 

 

Des audioguides pour capter l’attention des enfants

Quand on visite un monument, nous prenons toujours l’audioguide s’il est spécifique aux enfants. Nous avons laissé tomber les audioguides adultes pour eux, avec une approche trop informative et classique.

L’avantage : chacun a son audioguide, et avance à son rythme. Lors des visites, une seule contrainte : changer tous de pièce en même temps !

 

Des challenges à réaliser !

Dans le château de Montrottier près d’Annecy, les enfants sont invités à dénicher des statuettes cachées dans les différentes salles du château. Le top pour les faire passer de salle en salle.

Illustration :  chateau-montrottier-statuette

Si le monument visité ne propose pas un « cherche et trouve » tout prêt, à vous de l’inventer avec votre enfant. Petite, notre fille aimait trouver des portraits : drôles, tristes, hideux, avec une couleur en particulier, etc. Et notre fils aime bien partir à la recherche des blasons !

Autre piste : dè qu’ils ont eu 6/7 ans, nous avons confié à nos enfants un « vieil » appareil photo. Chacun leur tour, ils sont les reporters officiels pour la famille durant une visite… et ils ont le « déclencheur frénétique » !

Enfin, un passage dans la boutique après la visite est l’une de nos habitudes. Avec les enfants, nous dénichons souvent un album, un guide, un documentaire ou un jeu de cartes spécifiques au monument ou à la région visitée. On est fans !

6 Réponses

  1. Mélody QR
    Mélody QR

    Tout à fait ! J’entends souvent que ce n’est pas possible de faire des musées avec les enfants, tout dépend de xomment on leur présente et beaucoup de musées s’adaptent ^^

    Répondre
    • Voyages et enfants
      Voyages et enfants

      Oui nous quand on a envie de voir un musée, on y va. Après on se met au niveau des enfants pour le montrer des choses qui peuvent les intéresser, souvent on prend les différents jeux, activités fait pour eux mais s’il n’y a rien , on s’adapte on cherche un intérêt même quand on n’y connait pas grand-chose!

      Répondre
  2. Céline Laudin
    Céline Laudin

    Les sacs Muséojeux de Môm’art sont vraiment super pour les visites au musée en famille! D’ailleurs, les musées souhaitant faire un bon accueil aux familles ont signé la charte de cette association : consultez la liste sur leur site!

    Répondre
  3. Camille Spanjaard
    Camille Spanjaard

    Ici on ne s’est jamais privé de musée pour cause d’enfants ! Mais évidement on profite différemment avec ou sans enfant. Et maintenant qu’ils sont plus grands ils apprécient autant que nous. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami