SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Un voyage à la Gomera en famille et surtout pour un trek d’une semaine ne vous laissera pas insensible. L’île de la Gomera, une des 7 îles des Canaries est réputé comme la plus sauvage de l’archipel espagnol. Elle est aussi l’une des plus petites îles, hors des sentiers battus car son paysage montagneux a laissé peu de place aux plages.

Cela en fait un lieu pour les passionnés de tranquillité , randonnée pour des vacances apaisantes, avec les enfants, à découvrir la faune et la flore très variées.

Notre maman voyageuse Maylis a décidé de partir à pied, pour un trek d’une semaine, avec son bébé de 17 mois à traverser le parc national de la Gomera.

J’avoue que j’ai connu cette île grâce à mon Mini Voyageur qui avait appris une chanson sur le Silbo, la langue sifflée, encore utilisée sur cette île. Et qu’elle nous tente bien pour un séjour itinérant en famille!

 

>> Tous nos articles sur les Canaries

Lieu du voyage: La Gomera – Canaries – Espagne

 

Pouvez-vous vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce voyage en famille et l’année du voyage à La Gomera et sa durée?

Bonjour, nous sommes un jeune couple, enfin pas si jeune que ça 😉 Benoît , 31 ANS, Maïlys, 33 ANS, ensemble depuis 7ans, et heureux parents depuis 17 mois, d’une petite trekkeuse en herbe, Victoire.

Nous sommes passionnés par les trekkings, mode de voyage qui nous convient totalement, mélangeant effort sportif, découverte du patrimoine culturel et gastronomique de l’endroit que nous traversons, et surtout de sa population. Nous avons commencé à embarquer la puce dès son 1er de mois de vie dans des découvertes citadines à l’hôtel ( Grenoble, Annecy, Amiens, Reims, Lille, Maredsous) , en gîte nous avons fait l’Ardèche, nous l’avons emmenée partout comme un petit Kangourou, en altitude , dès 5 mois, sans dépasser les 3000M puis nous l’avons embarqué à la découverte du Canada Est à 7 mois, et au ski à 1 an …

Bref, nous nous sommes pas arrêtés mais le trek nous manquait beaucoup … L’idée de ne pas avoir de voiture pendant nos vacances, de marcher , marcher et marcher librement nous taquinait … Alors nous avons organisé une semaine en itinérance avec Mini Trekkeuse, 16 mois, qu’il nous est impossible de laisser aux Grands Parents plus d’une nuit …

Vacances Gormera en famille trek (11)

 

Comment avez-vous préparé ce voyage avec vos enfants?

Nous nous sommes limités à 15 km de marche max par jour pour relier un point de chute à un autre point de chute …. l’île ayant des dénivelés assez impressionnants … mais il est arrivé qu’on fasse des journées à 20KM, voire un peu plus … quand on partait une fois posé à la découverte de l’environnement où l’on dormait.

Le seul impératif que j’avais fixé ( moi Maman beaucoup plus raisonnée 😉 ) c’était de dormir dans du dur … donc nous avions réservé des ‘gîtes‘ ou petite maison avec confort de base, eau chaude, lit (très rarement de lit bébé, mais au moins un matelas … ) … Nous nous étions fixés , un porte bébé le Deuter Kid Comfort III et un sac à dos de 50L pour 7 jours et 3 personnes … Au final, le Papa avait 11 à 12kg sur le dos, et moi un bon 13kg ;P

Quel moyen de transport avez-vous utilisé?

Voiture 1H30 pour relier notre lieu d’habitation à l’aéroport
Avion 4h30 Francfort Hahn – Tenerife avec Ryan Air
Ferry 1h Tenerife- San Sebastian de la Gomera
Autobus 1h en tout sur la semaine, pour relier notre premier point de départ et pour revenir au point de départ.

 Gomera en famille

 

Où avez-vous dormi à La Gomera? N’hésitez pas à nous faire partager vos bonnes adresses?

On a fait un mix, on fait toujours la 1ère et dernière nuit, en hôtel tout confort … pour se reposer du voyage, et bien finir notre semaine de trek 🙂 On a été enchanté par El Parador à San Sebastian , le petit déjeuner nous fait encore rêver … Même Victoire a fait honneur à la tortilla maison de l’hôtel 😉

On vous conseille Casa Efigenia à Las Hayas, chez une grand mère de 80 ans, aidée par ses enfants, production autonome, une gentillesse extrême, des repas post trek délicieux végétariens … , et Hotel Rural Tamahuche à Vallehermoso, une espagnole au top aussi et l’endroit est superbe.

Et enfin, on a loué une petite maison perché sur la montagne à Hermigua, Casa Rurale … Une impression de liberté hors norme…Il n’y a pas beaucoup de choix pour le logement, l’île étant petite et sauvage.

 

Et comment est la nourriture pour les enfants? Est-ce adapté à leur gout? Avez-vous de bonnes adresses pour manger?

Ah ah … nous avons acheté tous les petits pots à San Sebastian, dès notre arrivée sur l’île … 14 PETITS POTS … nous avons dévalisé le Spar … et j’ai donc eu la chance de transporter les 14 pots en verre pendant le séjour … Le Papa portant Mini Trekkeuse … j’étais ravie 😛 mais pas le choix, car nous n’avons croisé sur notre route qu’un autre mini supermarché donc, nous avons eu le nez fin … A Casa Efigenia, la dueña a eu la gentillesse de mixer des légumes du jardin à la puce avec des herbes aromatiques et de l’huile d’olive , elle s’est régalée 😉 Pour le lait, je remercie Nestlé d’avoir créer des dosettes de lait , à 3 biberons par jour … cela aurait été très difficile si j’avais dû porter les pots , et une boite de 800g de lait …. pour le poids mais aussi la place …

Quel climat avez–vous eu lors de votre voyage à La Gomera ? Quel type d’habits faut-il prévoir pour ce voyage?

24 degrés, pas trop chaud, mais le point culminant est à 1500 m , et il peut donc y avoir des petites variations et un certain taux d’humidité … donc polaire, et un petite veste de pluie ... nous sommes restés adulte en short tout le temps mais pour la petite j’avais pris deux caleçons longs, bougeant moins que nous, et pour la protéger aussi du soleil .

 

 

Avez-vous utilisé des accessoires de voyage ou du matériel spécial pour les plus jeunes ? (poussette, sac à dos de portage, autres…)

Deuter Kid Comfort III
Manducca pour les sorties après journée de trekking quand nous étions posés, nous repartions après une bonne douche et un bon goûter à la découverte de notre environnement local.

 

Qu’avez-vous visité pendant ce voyage à La Gomera? Comment organisiez-vous les journées avec vos enfants?

Nous avons donc fait quasiment tout le GR131 et la partie nord du GR132.

Victoire nous donnait le rythme, elle se levait vers 8H, 8H30, nous déjeunions , puis nous partions, elle faisait sa sieste du matin dans le porte bébé, ce qui nous permettait de marcher 3H30 puis pause midi, on la laissait vadrouiller pendant une bonne heure , on cherchait toujours un endroit avec des jeux pour enfants, et les Gomeros sont très fort pour ça, à chaque fois qu’il y a une aire de pique nique entre guillemet , il y a un toboggan ou une balançoire , puis il y avait tellement de faune , entre les canards, les papillons, les lézards … qu’elle se dépensait bien avant de repartir …

elle refaisait sa sieste de l’après midi dans le porte bébé , on remarchait donc 3H30, on s’était donné un autre impératif, faire au mieux pour elle, le but étant de ne pas l’écoeurer et qu’elle se fasse autant plaisir que nous … du coup on s’arrangeait au mieux pour être à notre point de chute pour le goûter … et tout s’est bien goupillé, à part une fois … et là pour la remettre dans le porte bébé après 7h dedans … impossible … heureusement que j’avais le manducca .. nous avons pu finir les deux derniers kms plus ou moins tranquillement …. mais à la fin , elle montait dès la fin du petit déjeuner directement elle même dans le Deuter à notre plus grand Bonheur 😉

Une fois arrivée à notre point de chute, après le goûter , une petite lessive à la main, 50L pour 3 😉 ça implique un petit lavage tous les deux jours 😉 et une petite douche (oui pas de baignoire sauf le 1 et dernier jour ) , nous repartions voir l’environnement, et la laissions marcher , courir, jouer ….

 

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage en famille à La Gomera?

Ce n’était qu’une semaine , mais cela a été depuis ces 17 mois derniers, les vacances les plus reposantes … Physiquement on était vidé, mentalement aussi …

L’île de la Gomera est une île magique, splendide, sauvage, nous pouvions traverser des villages entiers sans population, désertés au profit de l’Amérique latine dans les années 1950 …

la Flore est ultra variée, la terre est très fertile, nous traversions des champs sauvages de bananiers, de manguiers, de figues de barbaries, de cactus, de papayes…

et la faune un régal pour un enfant ... Victoire courrait après les lézards, s’exclamait à chaque fois qu’elle voyait un papillon … elle était si heureuse de nourrir les canards, les poules en liberté … Victoire s’est autant émerveillée que nous … même la montagne l’a impressionnée … quand on arrivait au logement, et qu’on regardait dans le ciel , elle montrait les sommets, et quand on lui disait on vient d’où elle pointait son petit doigt vers le sommet en disant là bas …

Ce voyage nous a confirmé qu’un enfant ne nous restreint en rien, bien au contraire, il nous ouvre le champ de possibilités que nous ne soupçonnions plus ou pas … Un enfant a ce don de nous faire voir ce que nous ne voyions plus …

 

Quels sites recommandez-vous de voir ou quelles activités sont à faire absolument avec les enfants?

Il y a des aires de jeux partout, les Gomeros adorent les enfants et la nature …

 

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…) et qu’il vaut mieux éviter?

Pension Amparo à las Hayas … très humide, vers et moustiques au rendez vous …. Un peu fatigués au réveil 😛

 

Avez-vous eu quelques « galères » et si oui lesquelles?

Tout s’est très bien déroulé … Nous n’étions pas stressés ….


Quelles précautions avez-vous prises pour visiter La Gomera avec des enfants (sécurité, santé, protection solaire, qu’avez-vous mis dans la trousse à pharmacie.)?

Hépatite A
et trousse à pharmacie, tout en lyoc, antibio, cortisone , anti histaminique , anti inflammatoire, strapping, crème antibio/cortico , désinfectant unidose, gouttes otiques et optique antibio …. Comme nous étions en itinérance et loin de tout , la trousse à pharmacie pesait aussi lourd que les petits pots …

 

Avez-vous des conseils pour d’autres voyageurs concernant un voyage en famille à La Gomera? (vêtements, astuce de voyage etc…).

Bien prévoir les petits pots, si vous partez avec une autre compagnie que Ryan Air ou que vous mettez un bagage en soute, optez pour les gourdes Good Goût … notre partenaire de voyage normalement , mais là nous ne voulions pas payer un bagage en soute car nous n’avions pas le temps de le récupérer sinon nous perdions notre ferry … et nous étions bloqués 6h à Tenerife, et le but était vraiment d’arriver sur l’île de la Gomera le plus rapidement possible.

Comment occupiez-vous les enfants durant les trajets? Quelle sorte de jouet ont-ils pris pour ce voyage?

pas grand chose, poids limité … Doudou, un livre, et Colette, son doudou lilliputien musical … je prends toujours pour moi un stylo et un carnet … donc elle a pu exercer son art aussi 😉

 

Quel budget en moyenne par jour avez-vous dépensé lors de ce séjour à La Gomera ?

Le logement n’est pas donné, 70 euros le moins cher par nuit, pendant le trekking, à midi c’était pique nique , et le soir resto mais jamais plus de 35 euros pour nous trois … Ce qui nous a coûté le plus cher est le l logement …

 

Pouvez-vous nous décrire votre itinéraire/ programme pour votre voyage?

Départ de San Sebastian de la Gomera en autobus pour rejoindre El Pajarito, point de départ du trek.

Nous rejoignons Las Hayas par Alto de Garajonay 1487m. Nous dormons deux nuits à Las Hayas. Nous faisons une randonnée en étoile le deuxième jour pour aller visiter Lomo del Balo (600m de dénivelé plus et moins …).

Puis nous décollons vers Vallerhermoso, 1000m de dénivelé plus ou 300 de moins, nous y passons une nuit.

Puis nous enchaînons sur Hermigua où j’ai arrêté de regarder le dénivelé ( mais je pense 780 + et 700 – ) car l’étape était longue un peu plus de 15km, nous sommes donc partis plus tôt que d’habitude, nous avons mis un réveil , seul jour du trek.

Nous restons deux nuits à Hermigua, randonnée en étoile le 2ème jour pour aller voir jouer encore un peu dans le Parc National d’El Cedro 🙂 5H de marche et encore un bon 750 de positif …

 

Un grand merci à Maylis pour sa participation. J’espère que cela vous a prouvé qu’un trek itinérant est possible avec un bébé et que la Gomera peut être une superbe destination en famille

 

 

Crédit photo: Pawel Ryszawa et Maylis

2 Réponses

  1. Tony Schiel

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce récit très détaillé et les nombreuses informations qu’il contient. Un point éveille toutefois mon attention. Aviez-vous également emporté des couches ? Si non, comment avez vous géré ce point de logistique on ne peu plus crucial avec un bébé ?

    Merci d’avance

    Répondre
    • Maïlys

      Bien sûr, nous avions toutes les couches :p 6 par jour … des vrais mulets …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami