Timor Oriental en famille : témoignage | VOYAGES ET ENFANTS |Blog

SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Une nouvelle destination hors des sentiers battus, le Timor Oriental, pour les familles qui rêvent de baroudes, un peu plus dures que les autres. Le pays est en phase de reconstruction, donc on doit faire avec. Mais comme souvent l’essentiel du voyage n’est pas les visites mais les échanges avec la population locale.

Eve nous donne de supers conseils car elle a connu et habité le pays il y a ort longtemps 😉

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai du aller voir la carte pour situer précisément le Timor! Donc si ca peut vous aider!

 

Timor orientalLieu du voyage: Timor Oriental

Pouvez-vous vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce voyage en famille et l’année du voyage en Timor Oriental et sa durée?

je suis une voyageuse, citoyenne du monde. 40 ans sur la CNI, mariée, avec une ado de 13 ans, un gars de 9 ans et deux joyeux jumeaux qui viennent de fêter 2 ans!

Nous revenons donc du Timor Oriental. Ce n’était pas une découverte pour moi car j’y ai vécu il y a trèèèès longtemps. Mais une véritable redécouverte, pour moi, et une superbe aventure pour les enfants. Le voyage a duré 3 semaines, vols inclus, en mars/avril 2016.

File384

Comment avez-vous préparé ce voyage avec vos enfants?

Le Timor Oriental n’est pas un pays touristique. Après des années de lutte pour leur indépendant, ils se reconstruisent après la destruction menée par l’Indonésie. En ayant vécu là-bas, avant l’indépendance, quand le pays était sous l’égide de l’ONU, j’avais déjà des repères et mes enfants ont toujours connu ce pays au travers de mes photos et de mes récits. Ils savaient donc situer facilement le Timor Oriental sur le globe.
Nous avons loué une maison sur AirBnb, car plus simple à gérer pour le quotidien, surtout avec les jumeaux.

 

Quel moyen de transport avez-vous utilisé?

Nous avons pris un vol avec plusieurs escales, depuis Amsterdam (juste après les attentats de Bruxelles) et loué une voiture sur place (en demandant les sièges auto, chose rare sur place)

IMG_1439

Où avez-vous dormi au Timor Oriental? N’hésitez pas à nous faire partager vos bonnes adresses?

Depuis quelques années, il y a une offre assez moderne au niveau de l’hôtellerie.
Parallèlement, il y a toujours eu de l’offre avec des hôtels bon marché, avec des prix individuelles ou partagées. Depuis peu, on peut trouver quelques chambres/maisons sur des sites comment AirBnb, notre choix.
Nous étions à quelques minutes en voiture de la capitale.

File686

Et comment est la nourriture pour les enfants? Est-ce adapté à leur gout? Avez-vous de bonnes adresses pour manger?

On y trouve beaucoup de fruits tropicaux, beaucoup de légumes courants, mais différents de ceux qu’on trouve par ici. Mangues, ananas, fruits de la passion, grenade, bananes vertes, jaunes, rouges, etc. Il y a d’autres fruits et légumes introuvable en France et aux noms locaux imprononçable (et parfois au gout improbable!). Les oranges sont souvent de couleur vertes, les fruits de la passion sont jaunes! Fruits et légumes bio, cueillis de l’arbre ou de la terre peu avant de les retrouver sur les étals.

File118

On y trouve peu de viande, par contre. Ou alors, congelée, importée, souvent d’Indonésie ou d’Australie.

Mais on est sur une île, alors le poisson est roi. De toutes les couleurs, de toutes les tailles. Les pêcheurs sortent de leurs barques après la pêche et vont vendre leurs poissons sur la rue.
On cultive le riz également sur l’ile, donc tout le monde mange du riz (on est an Asie, en même temps!)

Après, on y trouve aussi des supermarchés, du chinois à l’australien ou européen, donc on peut aussi trouver du Nutella si besoin!

IMG_1327

Il y a aussi une grande offre de restaurants, du boui-boui au restaurant « haut de gamme », avec des repas à 4-5 dollars par personne à d’autres à 30-40 dollars (usd, monnaie locale). On trouvera des restaurants de grillades, portugais, indonésiens, chinois, japonais, italien, brésilien, etc. La zone de Metiaut, à l’est de la ville, est le secteur des restaurant.

On ne trouve pas de petits pots d’aucune sorte. Au mieux, on peut trouver des céréales en poudre pour bébé, à prix d’or. Je n’ai pas vu non plus de lait dans  la plupart des supermarchés).

Pour un bon café, le Letefoho Café, en face de la mer, sur l’Avenida dos Direitos Humanos, face à la plage des Coquetiers est LA seule bonne adresse à ce jour (personnel extrêmement sympathique, café local, moulu sur place, 1,50Usd pour un expresso simple, 2Usd pour un double.

 

Quel climat avez–vous eu lors de votre voyage en Timor Oriental ? Quel type d’habits faut-il prévoir pour ce voyage?

C’est la fin de la saison des pluies, donc le temps est assez humide, mais très chaud. Il faisait environ 30 degrés dès le matin, vers 7h. Et au plus chaud, on arrive facilement aux 40 degrés (à l’ombre)
Prévoir des vêtements clairs et très légers. Des tongs, tout le monde marche en tong (bon, sauf le Président et le gouvernement….)

IMG_1422

 

Avez-vous utilisé des accessoires de voyage ou du matériel spécial pour les plus jeunes ? (poussette, sac à dos de portage, autres…)

nous avions une poussette, qui en fait n’a servi que pour l’escale à Bali (soupirs!).

Pour les reste, les enfants voyageaient à pied, ou dans le siège auto, loués avec la voitures. Pour les bébés, car impossible de trouver un siège pour le « grand » de 9 ans, qui mesure 1.30m (le port de la ceinture n’est pas obligatoire).
A la maison, nous avions pris nos sack n’seat, très pratique. Quelques restaurants ont des chaises hautes. Pour les autres, on a toujours trouvé à se débrouiller.

On y trouve facilement des couches, difficilement des lingettes pour ceux qui en utilisent (j’ai trouvé des pampers et des huggies, en plus de marques chinoises et indonésiennes, à un prix défiant toute concurrence – le paquet de 40 couches pampers à 8usd!

 

Qu’avez-vous visité pendant ce voyage en Timor Oriental? Comment organisiez-vous les journées avec vos enfants?

Nous avons (re)découvert la capitale, qui a énormément changé en 15 ans (normal, ils partaient de rien…). Le 1er jour a été pris pour régler les aspects assez administratifs pour le séjour (téléphone, courses, etc).
Après soit en visite dans la capitale, soit nous prenions la voiture pour aller dans les villages voisin.

Nous avons ainsi visité Gleno (la ville où j’avais vécu), Ermera (qui est la capitale du district du même nom, où on cultive du très bon café), Liquiça, Maubara (capitale de l’artisanat!), Metinaro, Hera, Dare.

Quand nous restions à proximité, nous allions à la plage en fin de journée, pour apprécier les plus beaux couchers de soleil du monde!

File387

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage en famille en Timor Oriental?

Il m’est impossible de souligner un seul souvenir. Mais je voulais énormément faire connaitre ce pays de mon coeur à mes enfants. Nous avons, avec les plus grand, assisté au lever du soleil depuis la statue du Christ, et je n’avais jamais osé le rêver, mais ils ont quand marché sur les mêmes chemins boueux que leur mère, 14 ans auparavant….

File577

 

Quels sites recommandez-vous de voir ou quelles activités sont à faire absolument avec les enfants?

La montée au Christ. 595 marches, donc il faut avoir une bonne forme! Mais la vue, que ce soit en pleine journée (mais ça cogne), au lever du soleil ou au coucher du soleil, en vaut vraiment la peine.

Pour les adultes, la visite au musée de la résistance permet de plonger dans l’histoire difficile du Timor Oriental.

Pour les amoureux des sous-mer, il faut prendre le bateau et aller sur la petite île de Atauro, juste en face. Avec un peu de chance, il n’est pas rare de voir des dauphins accompagner le bateau.

Ce n’est pas une destination touristique et le pays est encore en reconstruction, donc c’est difficile de souligner une activité particulière pour les enfants. Le mieux reste le contact avec la population, les gens sont très curieux des autres et vraiment très gentils. Il n’y a aucun problème de sécurité.

File167

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…) et qu’il vaut mieux éviter?

rien, vraiment, ce voyage était au-delà de mes espérances…. la seule chose que j’ai moins aimé, c’est de devoir revenir…. sentiment partagé par les enfants….

Avez-vous eu quelques « galères » et si oui lesquelles?

la conduite à gauche, quand on est pas habituée, peut être complexe au départ, mais on s’y fait assez rapidement, finalement. Attention à la circulation assez chaotique dans la capitale. Et le pays entier étant en reconstruction, dès qu’on sort de la capitale, les routes sont souvent en très mauvais état (et parfois même sans sortir de la capitale, suffit de rouler après une grosse pluie et c’est déjà un joyeux bordel 😀 )


Quelles précautions avez-vous prises pour visiter le Timor Oriental avec des enfants (sécurité, santé, protection solaire, qu’avez-vous mis dans la trousse à pharmacie.)?

Les enfants ont eu les vaccins pour la typhoïde et l’hépatite A (typhoïde uniquement pour les grands car vaccination impossible avant 2 ans).
Nous avons tous eu un traitement anti-paludisme (mais il faut dire que c’est assez difficile de donner des cachets à des enfants de 2 ans….)
Pour le reste, spray anti-moustique tropical.
La maison était aussi équipée de fenêtre anti-moustique.

File1100

Avez-vous des conseils pour d’autres voyageurs concernant un voyage en famille au Timor Oriental? (vêtements, astuce de voyage etc…).

prévoir des vêtements très légers.
Si location de voiture, une seule entreprise existe à ce jour (A. Silva Rentals). Les prix tournent autour des 100usd/jour pour un 4×4 indispensable si on veut sortir de la capitale), mais sont négociables sur place pour des périodes plus longues. Si besoin de siège auto, prévoir de le réserver à l’avance (l’agence en avait 2, un du groupe 1 et un du groupe 1/2/3)

La langue locale est le tétum, sorte de créole avec une base portugaise. Beaucoup de gens parlent l’anglais. Dans les administrations et la plupart des restaurants, on parlera portugais, on tétum, ou anglais. Il sera très difficile de trouver des gens qui parlent français (même s’il y a 2 attachés sur place)

Pour les taxi, les compteurs commencent à peine à faire leur apparition. Donc il faut négocier le prix AVANT de rentrer dans la voiture. Les « bus » locaux, reconnaissables facilement grâce à leurs couleurs variées sont une solution vraiment pas cher, mais les conditions de voyage sont plus rudes.

IMG_1492

Comment occupiez-vous les enfants durant les trajets? Quelle sorte de jouet ont-ils pris pour ce voyage?

Nous avons pris Qatar Airways comme compagnie aérienne. La compagnie offre des petits sacs avec des crayons et des diversions pour les petits enfants. Les grands se sont fait plaisir avec leur vidéo à la demande.
Nous n’avons pas oublié les tétines et les doudous et les trajets se sont finalement très bien passé

 

Quel budget en moyenne par jour avez-vous dépensé lors de ce séjour au Timor Oriental ?

Nous prenions petit-déjeuner + un repas à la maison, le deuxième repas au restaurant.
Au restaurant, à 6, l’addition la plus chère était au Restaurant Novo Horizonte, à +/- 110Usd. Mais nous avons très bien mangé pour moins de 50Usd, toujours à 6, au restaurant O Beiro (quasiment en face de l’autre…) et même pour 35Usd dans un petit resto indonésien, à 6 oui! Boisson comprises)
La maison nous a couté 100Usd/jour.

Tous les prix sont +/- négociables à l’avance.

 

Pouvez-vous nous décrire votre itinéraire/ programme pour votre voyage?

Amsterdam / Doha / Bali / Dili, pour le voyage en avion

Sur place, Dili, Gleno, Ermera, Liquiça, Maubara, Metinaro, Hera, Baucau, Dare (et les villages intermédiaires sur le trajet pour ces villes.

Conditions sanitaires bonnes: 3
Facilité des transports sur place: 10
Facilité pour touver de tout pour bébé (lait infantile, couche, petits pots…): 4
Activités adaptées aux enfants: 5
Beauté des paysage ou visites: 10
Budget abordable: 7

 

Un très grand merci à Fernanda, qui m’a permis de savoir où était le Timor Oriental ! Et j’avoue que c’est le type de voyage qui me plait beaucoup, qui me rappelle notre voyage au Cambodge à la reconstruction du pays! Donc à conseiller aux familles baroudeuses, ayant l’habitude de voyager dans des pays atypique et sans notre confort moderne autant sur le plan matériel que médical.

 

En tout cas une belle découverte! Alors le Timor Oriental en famille, ça vous tente?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami