SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

La Valette, avril 2006

Pour vous faire prendre conscience que vous aussi, vous pouvez essayer de partir avec vos enfants, un petit récit de notre premier départ en avion avec Mini Voyageuse, alors âgée de 11mois.  A NE PAS REFAIRE!

Pris par le boulot et par notre louloute, nous sommes passés cette fois-là par une petite agence de voyages (très petite!) pour réserver notre séjour d’une semaine à Malte. Et nous leur avons fait confiance!!!

Le jour J, direction aéroport de Marseille (3h de route de chez nous!). Heureusement Mini Voyageuse a l’habitude des trajets en voiture et comme tous parents qui assurent avec leur enfant, nous partons au moment de la sieste pour arriver vers 17h là bas . Embarquement 2h après environ.

Nous prenons nos réservations d’hôtel à l’accueil de la compagnie concernée, direction les guichets d'embarquement. Une longue file devant nous, nous patientons.

DEVANT LE GUICHET: « vos billets et vos passeports ou carte d’identité »

Les voici ! « et les papiers de votre enfant?  » – « Comment cela ??? Quel papier, le livret de famille??? »

A vous de partir

L’agence nous avait dit qu’il nous fallait seulement le livret de famille pour notre louloute. Et là, nous « grands voyageurs »…, nous voilà refoulés au guichet d'embarquement. L’horreur!

Résultat des courses:

Une nuit à l’hôtel pour que Mini Voyageuse ne fasse pas 6 heures de voiture dans la journée, retour chez nous, passage à l’agence de voyages pour hurler notre mécontentement, négociation pour reporter le voyage, appel au bureau pour demander si on peut bosser cette semaine et repartir dans quelques jours, appel en urgence la préfecture pour établir un passeport du papa et de sa fille et au cas où une carte d’identité pour la miss à 11 mois (et qui la suit toujours avec sa petite bouille rigolote). Heureusement la suite du voyage était plus sympa!

Bilan: A NE PAS FAIRE: faire confiance à une seule personne et se renseigner auprès des ambassades et autres organisations pour savoir les formalités à accomplir avant de partir.

Et vous, avez-vous quelques anecdotes sur un départ mouvementé ou raté?

 

11 Réponses

  1. Ban

    Oui …dans la même veine, oublier que le passeport de ses enfants est à refaire tous les 5 ans 🙂

    Mais avoir la chance de pouvoir embarquer sans que personne ne s’en aperçoive à Paris et le découvrir à l’arrivée à Bangkok où nous avons dû faire un passeport d’urgence ! Cela fait des souvenirs mais bonjour le stress !

    Répondre
  2. amaya

    Moi le flippe de ma vie, c est en partant en ferry en ecosse. Au moment de l embarquement je demande a mon homme s il a les papiers de la voiture . et il les a oublié ! (le seul truc qu il avait a géré) on se voyait déjà regardant le bateau partir et nous rester là mais ouf ils nous les ont pas demandé une seule fois ! quel flip . Sinon au Danemark avoir oublié les doses de lait pour le bib du fiston à la maison de location, passer 2h à chercher du lait dans les pharmacies, magasins super visite de copenhague lol

    Répondre
  3. Solange

    Nous c’est à la douane Gare du Nord pour l’Eurostar, la piéce d’identité de mon fils n’avait pas la même adresse que nous (déménagements nombreux obligent!). L’employé zélé qui nous dit qui me prouve que c’est votre fils et pas votre neveu que vous kidnappait! Pas faux en même temps! Avec la zone Shenghen (désolée pour l’orthographe!) c’est assez compliqué! Il faut mieux donc avoir la piece d’identité de l’enfant +le livret de famille! Son supérieur nous a finalement laissé passer car la signature sur la CI de mon fils étatiste la mienne… Je n’avais pas emmené le livret de famille pour ne pas me surcharger! Ce qui est déroutant c’est que lorsque l’on prend le bateau pour aller en Angleterre et même en Irlande ils ne sont pas aussi regardant…

    Répondre
    • Sandrine

      Oui indispensable, carte d’identité et livret de famille, surtout si vos enfants ne portent pas le même nom que vous! Vive le Pacs 😉

      Répondre
  4. Bianca @La Grande Déroute

    De notre côté, premier voyage de notre première voyageuse (1 de 3) a eu lieu aussi lorsqu’elle avait 11 mois. 3 heures de route, 3 heures aéroport, 4 heures de vol, 1 heure transfert, 16 heures de vol, 1 heure 30 de transfert, manque le dernier vol, 2 heures d’attente (ça fait 30 heures qu’on est en déplacement), prend un autre vol, 1h30 de vol, récupération de bagage un peu lente, puis 40 minutes de voiture… Somme, c’était pas si mal quand même!

    Le moins efficace qu’on ait fait, c’est au milieu de ce voyage. Bébé avait alors 17 mois. Vol de soir Melbourne-Christchurch. Vol retardé. Et encore retardé. Il est tarrrrrrrrrddddd quand on embarque enfin. Manque de collation, manque de lait. Arrivée à Christchurch 5 heures plus tard que prévu. Dans le milieu de la nuit. Complications pour récupérer la voiture de location. Fini par le récupérer, s’arrête dans un dépanneur en route. Arrive à l’auberge de jeunesse pour un late-check-in annoncé. N’arrivons pas à réveiller l’hôte. On a fini par dormir dans la voiture, dans le stationnement de l’hôtel, en famille! Une belle arrivée en Nouvelle-Zélande hahah!

    Répondre
    • Sandrine

      Hello Bianca, effectivement de chouettes souvenirs de Nouvelle Zélande!Il va falloir nous raconter un voyage avec les 3 loustics dans une prochaine interview si cela vous dit!

      Répondre
      • Bianca @La Grande Déroute

        Ça fera plaisir! Il faudra être patient, car le départ prochain est dans un peu plus de douze mois 😛

        Quoique nous partons pour 2 semaines dans le nord de la province. 12 heures de route pour y aller 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami