Road trip safari de 3 semaines au Botswana en famille

Nord du Botswana en 4x4 et tente de toit avec enfant

Dernière mise à jour:

Départ aujourd’hui pour un voyage de 3 semaines au Botswana en famille, pour un chouette road trip entre réserve, delta de l’Okavango et paysages spectaculaires. Un rêve à l’état pur que ce voyage en 4×4 et tente de toit qu’a vécu la famille de Laetitia.
Déjà habitué à d’autres safaris « self-drive » c’est à dire en autonomie sans guide, Laetitia recommande que cette destination famille qu’est le Botswana en autonomie, sera à réserver aux familles déjà habituées à ce type de voyage.

Road trip Botswana en famille 1 mois
Boteti River

Pouvez-vous présenter votre famille, nous donner l’âge de vos enfants durant ce road trip safari au Botswana en famille (l’année et sa durée) ?

Nous sommes Eva (12 ans presque 13), Camille (10 ans : fêtés aux chutes Victoria et à Kasane, nous avons passé la frontière le jour de ses 10 ans), Laurent (le papa), et Laetitia (moi). Nous sommes partis du 22 octobre au 12 novembre 2021 soit 3 semaines sur place.

Comment avez-vous préparé ce safari en famille ?

Comme pour tous nos autres voyages que j’ai préparés, j’ai lu des carnets de voyage, scruté google map, des cartes, des guides papier, je suis aussi quelques personnes en tour d’Afrique ou d’autres voyageurs se rendant très souvent en Afrique australe. J’ai échangé avec certains d’entres eux puis j’ai élaboré un itinéraire, trouvé les hébergements et j’ai mandaté une agence locale francophone à Kasane qui a géré les reservations des hébrgements et de la voiture.

En parallèle, j’ai trouvé un vol Francfort/Victoria Falls avec escale courte (2h30) à Addis-Abeba sur la compagnie Ethiopian Airlines.

Pourquoi choisir le Botswana pour un safari en famille ? Pour le cout, la sécurité ? !

Après la Namibie nous souhaitions tous les 4 retourner en Afrique australe et en 4×4 tentes de toit, mais en version un peu plus aventureuse. Nous souhaitions nous retrouver au plus proche de la nature et dormir dans des camps non clos, juste tous les 4, déconnectés, et sortir un peu de nos habitudes et de notre confort. Le Botswana cochait toutes les cases.

On ne choisit pas le Botswana forcément pour le cout, car cela reste une destination onéreuse. Cependant c’est un pays très sûr. Nous ne nous sommes jamais senti en insécurité. Les gens sont très accueuillants, aimables et très polis !

Quel fut l’itinéraire de ce voyage de 3 semaines au Bostwana ?

Nous avons commencé le voyage aux Chutes Victoria au Zimbabwe car nous sommes arrivés et repartis de cette ville :

  • Chutes Victoria (2 nuits)
  • Kasane (2 nuits)
  • Nata (1 nuit)
  • Gweta (région des pans) (2 nuits)
  • Makgadikgadi national parc (1 nuit)
  • Central Kalahari Game reserve (CKGR pour la suite!) (2 nuits)
  • Maun (2 nuits)
  • Moremi / Delta de l’Okavango (3 nuits)
  • Chobe National Parc (Savuti et Chobe River front) (2 nuits)
  • Kasane (2 nuits)
  • Chutes Victoria – départ

Que voir et que faire au Bostwana en famille ?

Que voir Au Botswana  ? Les Incontournables

  • le parc national Chobe,
  • la réserve de Moremi
  • le delta de l’Okavango,
  • la région des pans (qu’on a finalement peu exploré une fois sur place)
  • et le CKGR.
  • Il y a bien d’autres endroits mais le pays est vaste et nous n’avons pas pu tout voir.

Observer les levers et couchers de soleil magnifique.

Observation animalière: l’activité phare d’un voyage au Botswana

Voir les animaux partout tout le temps en liberté et pas que dans les parcs nationaux et réserves. Des éléphants et girafes qui traversent la route goudronnée. C’est assez surprenant au début puis on s’y fait.

L’activité principale du voyage a été la conduite dans les parcs et réserves, les safaris en selfdrive d’une étape à l’autre et l’observation des animaux.

Randonner au Botswana avec des enfants

Nous n’avons pas randonné au Botswana, d’une car il faisait très chaud à notre période de voyage, deux car les animaux étant partout en liberté, dans les parcs et réserves que nous avons visités, il était donc interdit de sortir de la voiture en dehors des endroits bien précis le permettant (campsite, aire de pic-nic, stretch point)

Il y a une randonnée à Savuti pour observer des gravures pariétales mais là encore, il faisait trop chaud.

Découverte et randonnée au Chutes Victoria

Aux chutes Victoria, nous avons fait la randonnée dans le Parc National des Chutes victoria. Cela nous a pris 3 heures aller retour car nous avons vraiment pris notre temps, il y avait très peu de monde. La ballade est très belle. Il y a plusieurs points d’observation où s’arrêter, on a pu observer un éléphant de l’autre coté des chutes en Zambie et aussi voir les touristes courageux, toujours coté zambien, se baigner à « devil’s pool »!

------------------------------------------------

Tout pour préparer votre voyage 

------------------------------------------------

Enfin recevoir l’embrun des chutes pendant la rando était fort agréable, car il faisait chaud quand nous y étions. La végétation y est aussi très belle.

Croisière au coucher de soleil sur la Rivière Chobe

A Kasane nous avons fait une croisière au coucher du soleil sur le rivière Chobe. Cela dure 3 heures c’est vraiment à faire, nous avons adoré tous les 4 et n’avons pas vu le temps passé. C’était notre premier jour à Kasane et on en a déjà pris plein les yeux : éléphants, buffles, impalas, crocodiles du nil, hippopotames, varans, cobe à croissants, une multitudes d’oiseaux dont je ne saurai restituer tous les noms !! Et on termine par un magnifique coucher de soleil.

>> A réserver ici

Naviguer dans le delta de l’Okavango

Dans le delta de l’Okavango, au camping de Xakanaxa, il y a une station de bateaux d’oú il est possible d’organiser une croisière dans le delta. Nous avons opté pour une croisière tôt le matin, pendant 2h sur une tout petit bateau à moteur. Ce fut magique. Nous etions seuls ce matin la (c’est arrivé souvent pendant ce voyage du fait du contexte sanitaire). J’ai été émue aux larmes de voir des éléphants dans l’eau. Nous avons aussi pu observer des jacana, ces oiseaux aux longues jambes toutes fines qui leur permettent de marcher sur les nénuphars. Etaient aussi de la partie les hippopotames, crocodiles, varans….. et plein d’autres oiseaux.

A Chobe River Front il est possible de faire des safaris avec guide. Depuis Kasane il est simple d’organiser des activités.

Dans la région des pans, au départ de Gweta (depuis les hotel/lodges) est proposée une excursion sur le Ntwetwe pan à la rencontre des suricates. A Maun également il y a plusieurs activités proposées.

A part les deux croisières nous n’avons fait aucune autre activité car les journées en seldrive et en camping sont bien remplies. De plus nous voyions tous les jours partout beaucoup d’animaux, des paysages différents, ce type de voyage est déjà une excursion/activité en soit 🙂

Comment se passe la location du 4×4 et tente de toit au Botswana?

Notre 4×4 a été loué par le biais de notre TO local Tawana selfdrive, chez Bushlore (je recommande l’un et l’autre vivement). Le contrat de location est tout de même signé entre Bushlore et nous, et nous avons récupéré le véhicule dans leurs locaux. Mais on peut tout à fait louer le véhicule directement avec les agences de locations. (c’était plus simple pour nous de n’avoir qu’un intermédiaire pour les réservations, surtout en période de covid)

Il faut compter une bonne heure d’explication du véhicule, dépliage/repliage des tentes, comment utiliser le cric, les plaques de déesensablement, la douche de brousse, la présentation des équipements, comment libérer les roues de secours (il y en a 2)…. le double réservoir d’essence, la réserve d’eau potable…. j’oublie sûrement quelques points car c’est Monsieur qui était en charge de cette partie.

En complément Laurent est parti avec notre TO en « stage d’initiation » à la conduite sur sable pendant 3 heures aux alentours de Kasane. Nous avions l’expérience de la conduite avec ce type de véhicule en Namibie, mais conduire au Botswana est bien différent, les pistes sont bien plus sablonneuses et nous n’avons pas d’autres expériences de conduite sur piste.

Quelle voiture 4X4 pour un safari famille au Botswana?

Nous avions un toyota hilux avec 2 tentes de toits, très récent, tout le materiel de camping pour 4 personnes : cuisine, frigo avec batterie indépendante, repas, chaises, table, matelas, duvets, oreillers, draps de bain….. douche de brousse, pelle, hache… téléphone satellite et GPS avec carte tracks4Africa.

La voiture était parfaite, boite automatique, un très bon moteur et tout l’éléctronique qu’il faut pour ne pas s’enliser (à condition de respecter les consignes de conduite sur sable – dégonfler les pneus).

Nous n’avons déploré aucun ensablement (et pourtant j’ai conduit!!), ni crevaison ni aucun problème que ce soit avec le véhicule.

Nous n’avions pas de siège auto comme les enfants ont 10 et 12 ans.

Les nuits en tentes de toit sont confortables, les tentes sont grandes et mesurent 140×240. La voiture est très confortable aussi même si on est souvent bien secoués sur les pistes.

Comment ça s’est passé pendant le voyage (confort, éuipement du 4X4, siège auto, organisation des journées)

Quant à l’organisation des journées, nous avions deux types de journées :

– celles avec nuit en campiste en autonomie totale comme au CKGR, Moremi et Chobe : je me levais la première vers 5h30 (pour voir le lever du soleil surtout) et je préparais le petit dej. Vers 6h le reste de la troupe commençait à emmerger. Ensuite pti dej, toilette, repliage du camp et vaisselle.

On partait en général vers 8h, on aimait bien profiter de l’ambiance de la brousse le matin, des oiseaux et autres rongeurs curieux qui nous rendaient visite.

Ensuite on roulait l’essentiel de la matinée en safari pour rejoindre l’étape suivante. On prenait le pic-nic sur le campsite du soir (sur lequel on laissait déjà chaises et table) puis on repartait en début d’aprem en safari.

On rentrait vers 17h30, voire plus tôt s’il faisait moins chaud, car la nuit tombe vite et nous ne voulions pas manger de nuit (à cause des insectes) ! Et puis parce que comme le matin, on aimait bien profiter de la vie sur les campsite en pleine nature, les enfants y jouaient bien et ils adoraient participer aux taches quotidiennes de la vie en brousse.

Camille s’occupait d’allumer le feu, Laurent et moi de déplier les tentes et Eva des chaises et table. Le repas c’était un peu tout le monde. Enfin nous passions la soirée autour du feu et vers 21h grand maximum tout le monde était dans les tentes.

-Pour les journées qui se terminaient avec une nuit plus confortable en « dur » ou en campsite attaché à un lodge avec resto et piscine, là on était un peu plus oisifs !! Les heures de lever et coucher ne variaient cependant pas. Par contre on roulait en safari le matin juste le temps de ralier l’étape, puis on profitait de la piscine l’après-midi, on faisait des jeux. On prenait tous les repas au resto du lodge et on profitait de la connexion pour que les enfants récupèrent/fassent leurs devoirs et leurs cours.

On profitait aussi des arrêts en ville pour faire un réapprovisionnement en courses et eau pour les jours en autonomie.

Où dormir lors d’un safari 4X4 et tente de toit en famille ?Comment faire pour se sentir en sécurité la nuit ?

Kasane : camping du Chobe safari lodge au bord de la rivière Chobe. Les emplacements sont assez proches les uns des autres mais cela reste raisonnable. Le camping est très bien tenus. On a accès au restaurant et à la piscine. On s’endort au son des hippopotames et des disputes entre singes…

Nata : Elephant sands, un éco-lodge dont les tentes- safari et les emplacements de camping sont installés autour d’un trou d’eau attirant de nombreux éléphants. La tente safari était grande avec deux lits doubles, une salle d’eau et une terrasse avec vue sur le trou d’eau. C’est assez impressionnant et magnifique.

Gweta : camping du Planet Baobab, accés au restaurant et la piscine (la plus grande du Kalahari). Nous avons passé 2 jours reposants dans une cadre magnifique entre le CKGR et les 6 jours à Moremi et Chobe.

Makgadikgadi national parc : camping du Boteti river camp. Accès à la piscine et au restaurant. Au dessus du resto il y a un rooftop avec vue sur la rivière très fréquentée par les animaux.

CKGR : camps de Kori et Passarge Valley. Ici c’est l’isolement total, Il n’y a rien il faut être autonome en tout pour le nombre de jours que vous passez dans la rèserve. Car il n’y a aucun point de ravilltaillement pour quoi que ce soit ni station essence.

Les campsites voisins sont à 1km voir 20km les uns des autres en fonction des camps. Le CKGR est vaste nous n’avons parcouru que sa partie nord. Il y a plusieurs autres camps que j’espère pouvoir découvrir un jour.

Les camps sont organisés de la même facon : entre 3 à 4 emplacements par camps (très loin les uns des autres donc). Certains avec toilettes sèches et douche, et un emplacement pour faire le feu. Il n’y a pas d’eau sur les emplacements, pour la douche il faut faire chauffer son eau au préalable. Il n’y a pas de poubelle non plus, on jette tout à la sortie du CKGR.

Maun : Audi camp. On devait dormir au campsite puis comme il restait des tentes safaris disponibles on en a pris 2 avec vue sur la rivière. C’était une belle étape. Piscine et resto, ils organisent aussi des activités dans la réserve de Moremi à la journée et des croisières sur la rivière.

Moremi : South gate et Xakanaxa, Chacun disposent de grands blocs sanitaires séparés hommes et femmes. En général 3 toilettes et 3 douches, lavabos et lavabos exterieurs pour la vaisselle et lessive.

Nous avions un braai (barbecue) et à Xakanaxa nous avions aussi un robinet d’eau sur notre campsite.

Moremi/Khwai : Mbudi campsite. L’emplacement était magique au bord de la rivière, avec les éléphants, hippopotames et d’autres que nous n’avons pas vus mais entendus. Le camping ne dispose que de 4 emplacements le long de la rivière et très espacés les uns des autres, un bloc sanitaires et lavabos pour la vaisselle et la lessive. Ils organisent des excursions en mokoro sur la rivière.

Chobe : Savuti campsite. Organisé comme ceux de South Gate et Xakanaxa. Nous avons adoré ce campsite, on a eu quelques de visite la nuit, non identifées mais ça bougeait dans les buissons derrière la voiture 🙂

Chobe river Front : Muchenje chalet et campsite. Posé au bord de la rivière, avec une vue dégagée sur le parc et la Namibie ! Il y a une piscine et une petite boutique pour les courses. Très très chouette et reposant

Kasane : Chobe river cottages. Super établissement, 6 cottages autour d’un beau jardin et une piscine. Au bord de la rivière chobé. On a adoré. Très bien situé pour explorer Chobe river front avec toutes les commodités de Kasane autour.

La sécurité lors des nuits en safari en tente de toit au Bostwana

La sécurité la nuit était mon principal sujet de « préoccupation » avant le départ : comment gérer les éventuels réveils pendant les nuits dans les camping non clos des reserves ? Comment gérer les enventuelles visites nocturnes. Au final tout s’est bien passé. Personne n’a eu à sortir de la tente les nuits, et si cela avait été le cas, ca aurait été en restant au pied de l’échelle !

La régle étant : la nuit ne jamais s’éloigner de la voiture, toujours rester sur son emplacement. Ainsi dès la nuit tombée on restait entre le feu et la voiture.

En journée quand on est sur les campsites il ne faut pas non plus trop s’éloigner de la voiture. Par exemple à Xakanaxa nous avons déjeuné avec 3 buffles sur notre emplacement, et un hippo pas très loin. Tout le monde s’est bien entendu !! Nous accompagnions toujours les enfants aux sanitaires quelques soit l’heure de la journée.

Bref une fois sur place nous avons adoré nous endormir et nous reveiller aux bruits de la faune. Voire meme etre reveillés en pleine nuit par les hyenes, éléphants, hippo ou rugissement d’un lion.

Quand êtes vous partis au Botswana et quel temps avez vous eu ?

Nous sommes partis du 22 octobre au 12 novembre, soit à la fin de la saison sèche et début de la saison des pluies.

Nous avons eu très beau tous les jours, sur la toute fin à Moremi et Chobe quelques pluies et orages en fin de journée ou la nuit. Mais ils etaient les bienvenus !

Il faisait entre 36 et 40 la plupart du temps, il a fait très chaud 2 ou 3 jours (pic à 45). De nos discussions avec les gens sur place, les pluies ont été tardives cette année, et il ne fait pas si chaud habituellement. Par contre les nuits sont très agréables.

Avez-vous eu des galères ou autres mauvaises expériences ?

Aucune.

Seule la forte chaleur dans le CKGR était un peu contraignante et nous avons donc beaucoup roulé pour être au frais car il était difficile de rester sur le campsite même à l’ombre. Les autres jours de chaleurs nous avions une piscine pour nous raffraichir donc ce ne fut pas dérengeant.

Que mettre dans ses bagages pour un road trip au Botswana ?

Des vetements légers qui sèchent vite, un maillot de bain, une casquette ou chapeau, des lunettes de soleil, une polaire.

une paire de basket type rando, des tongs

si vous campez : un couteau suisse, des lampes en tout genre (frontales, aimentées, qui se suspendent), des piles, des pinces à linge, ficelle pour étendre le linge

Pour limiter un maxium les déchets du quotidien : gants de toilettes et serviettes de table qui se substituent aux lingettes et essuie-tout !

Nos jeux qui nous suivent partout : Uno, chromino, yams

Cartes routières du pays, un guide du pays

Dans votre téléphone maps.me (qui nous a bien aidé pour explorer Moremi!!)

Quelles précautions sanitaires prendre (vaccins, trousse à pharmacie…)

pas de vaccin obligatoire pour le Botswana sauf la fièvre jaune si vous avez passé ou séjourné plus de 12h dans un pays à risque

Concernant le traitement contre la malaria, celle-ci étant présente dans la moitié nord du pays de novembre à juin et vu le peu de jours que nous avons passé dans ces coins (6 jours) en novembre, nous avons décidé de ne pas prendre le traitement.

La trousse à pharmacie était très complète cependant, non pas que vous ne trouverez pas de médicaments au Botswana mais on est loin de tout souvent. On avait :

  • 1 trousse de premier soin family care très complète (couverture de survie, strip, pansements, compresse…… bref tout)
  • 1 antisptique, antidouleurs et fievre, anti vomitif, anti inflamatoire, serum phy, solution ophtalmique, thermomètre, antibiotique large spectre, anti diarrheique, homeopatie (mal des transports, otites, gonflements), du cycatril, de la biaffine, crème solaire et après-solaire, répulsif insectes et moustiques acheté sur place, apaysil, arnigel, arnica…

Ne pas boire l’eau courante, seulement l’eau en bouteille (l’eau courante est ok pour se laver les dents)

Avez-vous d’autres conseils pour visiter le Botswana en safari selfdrive avec des enfants ?

Bien choisir la période en fonction de ses attentes. Meme si la chaleur a pesé quelques jours, les conditions de route sur pistes étaient très bonnes et c’etait le début de la basse saison. Nous avons aussi vu des bébés animaux, donc au final chaque mois à du bon et du moins bon.

Si vous faites un circuit comme le notre, bien choisir votre loueur et votre voiture. C’est la clef du voyage tranquille. Autant en Namibie on peut se permettre de faire des économies sur la voiture car c’est plus roulant, au Botswana non. La voiture doit être au top.

Bien considérer les trajets en termes de durée et non pas de distance. On roule souvent à 30km, plus les arrêts photos, observation des animaux… on passe du temps en voiture sans forécment parcourir trop de km

Se procurer sur place les cartes Shell de Moremi et Chobe qui sont les plus détaillées avec toutes les pistes, mêmes saisonnières.

Aller à la rencontre des gens qui sont incroyablement gentils. Ne pas hésiter à faire des petits achats en bord de route.

Enfin mon dernier conseil si vous aimez être au plus proche de la nature, deconnectés et si vous êtes un peu aventureux, alors partez découvrir le Botswana.

Quel budget pour ce safari en famille au Bostwana?

  • Location 4×4 €2946
  • Logement €1907
  • Entrée des parcs : par jour : BWP120/ adulte – BWP60/ enfant 8 À 15 ans – BWP50/voiture soit BWP410 au total = €31. Total pour le voyage €279

Merci à Laetitia pour ce chouette résumé, vous pourrez retrouver son voyage plus en détail sur son blog llce.org

Des idées de circuits famille au Botswana

 

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour, par quelle compagnie êtes vous passé pour louer le 4X4.Nous allons à deux au bostwana pour début novembre, pour ensuite continuer sur la zambie. Merci de votre réponse 🙂

  2. Bonjour, merci beaucoup pour votre article, j’aimerais échanger avec vous, car nous partons 10 jours en mars avec 2 enfants (8 et 6 ans) et j’admets que pour la valise je sèche un peu… on nous dit d’éviter les shorts et débardeurs… de prendre des vêtements légers (coton lin) et ample… les soirées sont elles fraîches ?
    Merci par avance de votre retour

    1. Bonjour, Je réponds selon mes expériences de voyage en espérant que Laetitia vous répondra si elle voit le commentaire. Les vêtements longs assurent un petite protection contre piqure et morsure de différentes petites bêtes (moustique, puce etc…) quelquesoit le pays. Ils protègent aussi du soleil et si vous choisissez des matières comme le lin, bambou etc, ils ne tiennent pas plu s chaud. Nous ne voyageons pour notre part très peu en tshirt et short. Prévoyez toujours un pull et un coupe vent , cela peut permettre de se réchauufer en empilant les couches et affronter des conditions climatiques moins favorables et non prévues!

    2. Bonjour
      Bon alors nous sommes un peu des mauvais élèves pour ça. Sur nos deux voyages en Afrique australe on était toujours en short t-shirt, débardeurs, mais parce que c’était hors saison des pluies. En mars c’est la saison des pluies donc là oui il y aura un intérêt à être couvert. On part quand même toujours avec un ou deux pantalons légers, un sweat et une polaire. On achète le répulsif à insectes et moustiques sur place et j’impreigne les vêtements longs d’insect écran textile avant de partir. On a rarement été piqués. Bon voyage. 😊

      1. Super merci Laetitia pour ta réponse! C’est vrai que c’est une habitude que nous avons ici en montagne, où le soleil est trop fort pour nous, donc toujours manche longue et pantalon léger, sinon j’ai l’impression de cramer!

Apprendre le ski à un enfant
Précédent
Ski avec bébé

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.