Aujourd’hui, je vous présente le voyage d’Anna en Turquie, fidèle lectrice et participante du blog (son récit sur l’Allemagne et forêt noire). Je suis ravie de voir que mes articles vous encouragent à découvrir de nouveaux pays et surtout, surtout j’adore recevoir vos mails de participation au retour de vacances. Cela me mets du baume au coeur!

Voilà donc Anna, Christophe et leurs enfants Suzanne et Ulysse, habitant la  Région Rhône-Alpes, qui nous racontent leurs vacances en famille en Turquie.

 

Comment avez-vous voyagé et combien de temps?

 

Nous sommes partis 1 mois en mode routard.

 

Quels sont les lieux à voir absolument?

Nous avons atterris et sommes aussi repartis d’Istanbul. C’est une ville que nous n’avons pas eu le temps de découvrir pour y être restés seulement 2 jours mais toute la famille a beaucoup apprécié de se balader au Grand Bazar, de découvrir la Mosquée bleue et la Basilique Sainte-Sophie. C’est une ville très sensuelle. Que l’on y reste quelques heures ou des années, on l’a dans la peau tout de suite…

 

Nous sommes ensuite restés 5 jours en Cappadoce et là, je vous renverrai sur les articles de Sandrine car nous avons logé dans la même guesthouse : Nirvana Cave Hôtel et fait quasiment les mêmes balades : Pigeon Valley, Love Valley, Rose Valley … Par contre, nous n’avons pas fait le choix de louer une voiture et nous nous sommes déplacés en dolmus (nos enfants de 6 et 9 ans étant plus grands). Aucun problème pour gagner les débuts de randonnées avec ce mode de transport sauf que nous sommes restés autour de Gorëme, exit la Vallée d’Ihlara et les villes souterraines.

J’attendais beaucoup de la Cappadoce et je n’ai pas accroché autant que je voudrais, bizarre. Il m’a fallu en fait 2-3 jours pour m’imprégner de l’ambiance. J’ai surtout aimé les rencontres que nous avons faites au resto Nazer Borek, un endroit que je conseille absolument (pas cher, bon, accueil mémorable …). Attention : je ne regrette pas du tout d’être allée en Cappadoce.

 

Cappadoce

 

 

Nous avons pris ensuite un bus de nuit pour Cirali en passant par Antalya où nous sommes restés trois jours pour profiter de la plage et des chimères, phénomène naturel très étonnant. Nous avons été happés par la chaleur en arrivant sur la côte (40°).

 

Puis nous sommes partis en bus sur Kas, notre coup de coeur ! Un lieu qui a fait l’unanimité. Nous y sommes restés 5 jours mais c’était trop court. Il aurait bien fallu pour 10 jours pour profiter de cette petite ville animée mais agréable. Au programme : essentiellement du snorkelling avec des tortues carettas. Un souvenir magnifique …Nos enfants ont adoré les plateformes de baignade (sauts et plongeons assurés avec des copains turcs). Et nous avons goûté les soirées pleines d’ambiance dans la ville (très bons restos et cafés).

tortue caretta_Kas

 

 

Nous avons ensuite continué notre périple en bus jusqu’à Patara, où nous avons posé nos valises 3 jours pour profiter de la belle plage et du site antique (magnifique !). Par contre, le village est mort la journée et l’ambiance générale un peu tristounette ! Une excursion de Kas aurait été sûrement préférable, d’ailleurs c’est ce que font la plupart des touristes ^^ Pour aller à la plage, qui est loin du village Gemelis, je conseille d’y aller par un petit chemin à travers les oliviers plutôt que de prendre la navette (tracteur). En plus, on passe par le site antique. C’est une belle promenade à faire en fin d’après-midi car le reste de la journée, ça cogne !! Nous avons aussi fait du stop, cela marche très bien (même pas la peine de demander car les gens s’arrêtent spontanément).

 

Dalyan

 

De Patara, nous sommes allés à Fethiye que nous n’avons pas du tout aimé bien que les environs soient très beaux. C’est une ville très fréquentée par les anglais. Nous avions réservé à Calis Beach (moche), un espèce de ghetto british. On avait qu’une envie : fuir mais bon, on avait réservé 5 nuits. On en a profité pour partir en excursion voir les douze îles (sortie mémorable vraiment amusante) et les gorges de Saklikent (les enfants ont adoré randonner dans l’eau ! Une vraie aventure. Mon fils a également attrapé une otite pendant le séjour et a été très bien soigné sur place, ouf !

 

Après Patara, nous avons également passé 5 jours à Dalyan, notre deuxième coup de coeur après Kas! C’est une petite ville animée où les excursions et possibilités d’activités sont nombreuses. La plage d’Izguzu est splendide. Il faut vraiment visiter le Turtle Hospital ! Nous avons également privatisé un bateau pour aller sur le très beau lac de Köyceğiz (baignade très très agréable) et s’amuser dans les bains de boue de Sultaniye. Ce genre d’excursion est vraiment populaire en Turquie. On y allait à reculons mais finalement cela se passe dans une ambiance très colorée et festive ! On a également apprécié dans le coin de très belles cascades et un déjeuner au bord d’un torrent glacé.

Plage de Patara

 

Qu’avez vous moins aimé, et qu’il vaut mieux éviter?

Si c’était à refaire, nous serions plus restés à Kas et aurions carrément supprimé l’étape Fethiye. Concernant Patara, on peut y aller de Kas … Comme nous avions 1 mois, avec les jours qui nous restaient, nous aurions poussé jusqu’à la Presqu’île de Datça. Mais bon, on avait fait le choix de faire des stops longs et on avait tout réservé d’avance, donc on était bloqué.

Je déconseille également les randonnées équestres à moins de connaître un très bon club et de ne pas être débutant. En effet, les chevaux ne semblent pas toujours très bien traités et sont très nerveux !! J’ai voulu accompagner ma fille qui se débrouille bien. J’ai vécu de grands moments de stress ^^ En Cappadoce, on fait quand même la balade sur des sentiers très escarpés et à Patara, les chevaux s’emballent vite sur la plage : moults ruades au programme ! Bref, cela fait envie de galoper sur la plage mais heureusement, que j’avais pris quelques cours avant de partir !! En tout cas, je ne recommencerai pas !

 

Dalyan_2

 

Avez-vous des bonnes adresses à partager (logement, repas…)?

Oui, je conseille ABSOLUMENT le Hideaway Hôtel à Kas, un petit bijou ! L’accueil est royal, les petits-déjeuners inoubliables, les chambres magnifiques (la familiale est pourvue d’une baignoire jacuzzi) et tout cela a des prix fort raisonnables. Il y a également une petite piscine et l’hôtel est proche du centre.

A Kas, je conseille aussi comme resto le Kasim resto : c’est bien simple, tout est bon. Le patron est adorable et s’est transformé pour nous en prof de turc ^^

 

A Cirali, le Canada Hôtel est aussi très bien avec un accueil hyper personnalisé (nous avions d’ailleurs oublié le doudou de notre fils que la propriétaire nous a gentiment renvoyé à Kas). La piscine est très belle, propre. Les repas sont sensationnels et pas trop chers. L’hôtel prête des vélos car la plage n’est pas toute proche.

Fethiye

 

Avez-vous des astuces à nous donner?

Bien rincer les oreilles des enfants après les bains en mer ou piscine. Malheureusement, il est impossible de savoir si une eau est propre et comme nos enfants passent la moitié de la journée à faire du sous l’eau, les risques d’otite sont assez importants…

 

snorkelling_Kas

 

Quel moyen de transport avez-vous utilisé?

Nous avons pris des billets avec la Swiss pour faire Lyon-Istanbul (Via Zurich). Je conseille vraiment cette compagnie (avec de bons petits chocolats !!). Nous avons pris la Turkish airlines pour faire le trajet Istanbul-Cappadoce et pour regagner Istanbul de Dalaman après nos vacances à la mer. Nous n’avons eu aucun problème et les billets sont vraiment très abordables. Sinon, nous avons pris un bus de nuit entre la Cappadoce et Antalya, puis utilisé les bus et dolmus.

 

plongeon_Kas

 

Quel climat avez-vous trouvé sur place?

Du beau, du chaud voire du très chaud (40°) à part en Cappadoce où l’air était plus frais. Climatisation obligatoire la nuit pour dormir. Les enfants n’ont malgré tout pas souffert de la chaleur. Et nous avons bu des litres d’eau.

 

Istanbul

 

Quel était votre budget par jour?

Nous avons dépensé environ 170€/jour (resto, hôtel, activités, transports).

Les transports ont été un gros poste de dépense car les bus + dolmus reviennent finalement assez chers.

Les activités sont aussi assez onéreuses bien que les repas soient souvent compris. Nous avons été obligés de nous restreindre ^^^.

 

Merci beaucoup Anna pour ce chouette récit, qui m’a fait découvrir une autre facette de la Turquie, que je n’avais pas remarquée, mais qui au final m’a beaucoup séduit!

 

Et vous, avez vous envie de plonger en Turquie avec vos enfants?

 

Abonnez-vous à notre newsletter!  Cet article vous a plu, alors inscrivez-vous à la newsletter que vous recevrez une fois par semaine le samedi pour ne rater aucun article

4 Réponses

  1. Tiphanya

    Je ne connais pas du tout la Turquie mais par le hasard des prix des billets d’avion, ce sera notre prochaine étape après Zagreb. Et plus je lis sur le sujet, plus je me demande pourquoi nous n’avons pas automatiquement inclus ce pays dans nos premiers mois de nomadisme !
    Par contre nous n’aurons que deux semaines et envisageons de rester uniquement à Istanbul.

    Répondre
    • Sandrine

      Bonjour Tiphanya, en 15 jours tu connaîtras Istanbul sur le bout des doigts. Nous y avons passé une semaine et avons vu tout ce que l’on voulait. Ca peut valoir le coup de diviser ton séjour en 2 fois une semaine surtout si tu ne repasses pas par la Turquie après! Alors comment ca se passe à Zagreb?

      Répondre
      • Tiphanya

        Comme nous ne visitons que le matin pour nous concentrer sur le boulot puis une balade au parc l’après-midi, ce que certains font en une semaine nous demande au moins deux semaines. Et surtout nous louons des appartements, donc plus on reste sur place et moins ça coute cher.
        Zagreb est une ville idéale pour voyager avec des bébés ou des enfants en bas âge. Les croates les adorent et il y a des parcs partout.

  2. dalila

    Bonjour

    Tout d’abord merci pour le partage de vos photos, qui sont superbes,
    Nous aimerions aussi, partir 9 jours l’été prochain vers Antalya, avec nos deux enfants.
    J’aimerai séjourner à Kas et à Cirali puis enfin Antalya, de Cirali comment êtes vous allé à Kas ?
    Car nous ne souhaitons pas spécialement louer de véhicule.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.