SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Après le récit d’Anne sur son séjour en famille à Zanzibar, voici la suite de son récit sur l’ile de Pemba.

 

Pour ceux qui sont intéressés par un p’tit tour du côté de Pemba, l’île aux clous de girofle, voilà un résumé de notre détour : 

Pemba est une île située au nord de Zanzibar. Très musulmane, c’est une île encore préservée du tourisme et il faut faire quelques efforts pour y aller. Mais ce fut mon coup de cœur de ce voyage !

Zanzibar est paradisiaque : plages de sable blanc à perte de vue, pratiquement personne aux alentours… mais c’est assez plat et la végétation n’est pas débordante.

 Pemba a des allures de Sri Lanka. Une végétation luxuriante, des collines, des villages plus rapprochés, un petit je ne sais quoi qui nous a fait beaucoup apprécier cette île. Par contre, il n’y a pas de plage. Vous pouvez vous baigner, mais ce n’est pas prévu pour ça. On fait plutôt de la plongée à Pemba. Très peu d’hôtel, très peu de GuestHouse. Il vaut mieux appeler avant d’y aller.

>> Faites préparer votre voyage sur mesure par une agence locale

 

 Comment aller à Pemba?

Pour y aller, il y a le ferry rapide ou lent ou l’avion ou encore le dhow, mais là vous devez vous débrouiller par vos propres moyens pour en trouver un qui veuille bien vous emmener. En septembre 2011, un ferry lent a sombré au large de Pemba en faisant plus d’une centaine de morts. Quand nous avons réservé nos billets, plus aucun touriste n’avait le droit de monter à bord d’un ferry lent. Donc ferry rapide pour nous pour env. 100$.

 Les billets doivent être pris sur le port de Stone Town 1 jour avant le départ. Comme nous n’avions pas la possibilité de prendre ces billets 1 jour avant, nous avons donné l’argent au guichet en demandant de réserver pour nous. Mais le monsieur ne voulait pas nous donner de reçu (c’est quoi ça ???). En échange, il m’a donné sa carte d’autorisation de vendeur (je ne sais même pas si ça avait une quelconque valeur). Ben…. Tout s’est bien passé. Nous sommes arrivés le jour dit, tôt le matin et nos billets nous attendaient. Magnifique !

En octobre 2011, il y avait tous les jours une liaison pour Pemba. Sauf le vendredi, jour férié. Compter env. 3-4 heures de trajet.

Zanzibar voyage et séjour en famille avec enfant

Pemba et ses clous de girofle

Arrivée à M’koani où vous avez l’impression d’être dans un autre monde. Pas un seul touriste. Les chauffeurs de taxi se jettent sur nous pour nous emmener. Début de bagarre, surtout verbale et finalement nous embarquons dans un petit bus qui nous emmènera jusqu’à Wete au nord de l’île. Cyrille négocie sec le trajet. Ça prend du temps. 2 allemandes arrivent entre-temps. Elles sont contentes de nous voir et vont au même endroit que nous. Elles laissent Cyrille négocier pour elles aussi.

 

Départ pour Wete. L’île a un parfum indéfinissable, une odeur qui flotte et on ne sait pas ce que c’est. Ce sont les clous de girofle qui sèchent partout au bord des routes. Des tonnes et des tonnes de clous de girofle. Ça sent booooon !! Pemba est le 1er exportateur de clous de girofle. On en a ramené tout plein.

Arrivés à la GuestHouse, immense et toute neuve. C’est le seul endroit de toutes mes vacances où j’ai vu une machine à laver le linge ! On part se promener sur la plage, les pêcheurs viennent d’arriver et il y a une grosse effervescence. Impossible de discuter avec eux. Ils ne parlent pas anglais. Mais avec des signes et des sourires, on arrive à se comprendre un peu. Visite de la ville/village.

 

voyage famille enfants Zanzibar ile

Zanzibar

 

Le lendemain, nous avons réservé une excursion dans le nord de Pemba. Là, c’en est fini des routes. Ce sont des pistes et heureusement que nous voyageons en jeep. Nous visitons la région, nous allons jusqu’au phare de Wete où nous montons même jusqu’au sommet, nous nous arrêtons sur une plage déserte où il y a juste quelques bateaux de pêcheurs et des jeunes hommes qui jouent . Rowan s’est endormi dans mes bras, je le dépose sur la plage pendant que Cyrille et le chauffeur partent chercher à manger.

Pemba est très, très pauvre. Cyrille nous ramène des espèces de frites et autre chose d’indéfinissable que mangent les indigènes. Et je pense à la chance qu’on a de pouvoir faire tout ce qu’on fait.

On rentre par des petites routes en faisant quelques arrêts. Tout le monde nous offre quelque chose, une noix de coco, des cacahuètes (les meilleures que j’aie jamais mangées). Demain c’est jeudi. Il faut décider si nous restons jusqu’au samedi (pas de ferry le vendredi) ou si nous repartons. Flûte, j’aurais bien aimé rester un peu plus, aller visiter le centre de l’île, mais notre vol de retour est le dimanche et nous aimerions bien visiter Stone Town aussi. Nous décidons de repartir.

Mr. Sharrock a réservé nos billets, qui sont plus chers qu’à l’aller, pas de discussion c’est comme ça!

 

Voilà une bien jolie découverte pour Anne et ses enfants!

Et vous avez-vous déjà visité des îles si petites et si peu touristiques?

 

D'autres idées de circuits en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager avec un ami