Visiter Mindo, Otavalo et Mitad del Mundo

Nord de l'Equateur en famille et anecdotes

Tarabita Mindo en famille Nord Equateur
Dernière mise à jour:

Découvrir le Nord de l’Équateur en famille, c’est sortir des sentiers battus. Pourtant, les villes de Mindo, Mitad del Mundo et d’Otavalo sont dans tous les guides de voyage ! Mais ce n’est pas facile de les inclure dans le programme d’un circuit de quelques semaines en Équateur, au départ de Quito.

Souvent, les familles qui visitent cette région avec leurs enfants sont des voyageurs de longue durée ! C’est notre cas, puisque nous voyagions depuis un an en 4×4 et tente de toit avec nos enfants de 7 et 14 ans. Nous avons passé 5 jours dans cette région équatorienne en mai 2019.

Au Sommaire

QUE VOIR DANS LE NORD DE L’EQUATEUR?

  • Mitad del Mundo : le site touristique par excellence, mais très intéressant avec des enfants
  • Cratère Pululahua
  • Mindo : escapade nature dans les montagnes équatoriennes
  • Laguna Cuicocha
  • Otavalo : voir ses marchés… ou pas

Envie de voyager avec bébé? Retrouvez notre boutique pour voyager léger avec bébé et enfants… Tous nos produits sont testés et approuvés pour votre confort et celui de bébé.  J’y vais

Mitad del Mundo en famille : la visite touristique immanquable

Nous avons rejoint le Nord de l’Équateur après un séjour de 3 jours à Quito. Nous devions au départ aller directement à Mindo, village que tous les voyageurs croisés en route nous recommandaient !

La visite du centre Mitad del Mundo n’était pas du tout prévue au départ ! En effet, cela nous semblait bien trop touristique pour nos goûts. Mais les enfants voulaient prendre une photo souvenir sur la ligne de l’Équateur, partageant le monde en 2 hémisphères !

Du coup, c’est parti pour une pause à Mitad del Mundo ! Et nous ne fûmes pas du tout déçus de notre visite. En effet, ce site façon « parc d’ attractions » de 19 « attractions » propose de nombreux cafés, restaurants et boutiques de souvenirs, mais aussi de nombreux musées très intéressants permettant d’en savoir plus sur l’Équateur.

Tout d’abord, montée dans la tour marquant le passage de la ligne de la moitié du monde. Photo souvenir obligatoire ! La descente dans la tour permet de découvrir les différentes régions de l’Équateur, nous permettant de revoir notre voyage d’un mois en accéléré. Plusieurs expériences physiques sont à tenter comme se peser! puisque c’est sur la ligne de l’Équateur que l’on pèse le moins (enfin je crois !).

Ensuite direction le musée du cacao ! Première initiation pour nous en Amérique du Sud sur cette plante locale (Nous avions déjà visité un musée du cacao au Pays basque). Le musée est bien fait, avec une jolie mise en scène, puis des petits ateliers à la fin.

Nous continuons notre découverte des lieux avec le musée de la mission géodésique menée par Charles Marie de la Condamine. Cette mission permit, de 1735 à 1743, de calculer 3° du méridien et ainsi en savoir plus sur la forme de la Terre.

La dernière visite fut celle de la ville ancienne de Quito en maquette ! Mini voyageur en raffole.

------------------------------------------------

Tout pour préparer votre voyage 

------------------------------------------------

Nous concluons cette matinée par une pause au restaurant où nous avons découvert le Cuy, ce cochon d’Inde mangé en Équateur. Nous n’y avons trouvé aucun intérêt ! Peut-être qu’il aurait fallu manger ce met lors d’une fête traditionnelle plutôt que dans un restaurant touristique !

Infos Mitad del Mundo Infos Mitad del Mundo
  • Comment y venir : en voiture, bonne route goudronnée, en 1h environ
  • Durée de la visite : 3h environ, selon le nombre de visites effectuées
  • Tarif : 18$ US pour 4, maintenant 5$/adulte
  • Où dormir : il vaut mieux avoir dormi sur Quito

Le cratère Pululahua

Pas très loin de Mitad del Mundo, près du village de Calacali, se trouve le cratère Pululahua. La particularité de ce cratère profond de 300m et large de 4km de diamètre, c’est qu’il est habité ! Un petit village se situe sur le bouchon du cratère. La splendide vue depuis le mirador vous permet d’admirer le Cerro El Chivo et el Cerro Pondona. Ce peut-être aussi l’occasion d’une belle randonnée en famille dans cette réserve géo-botanique !

Visiter Mindo :que faire en famille ?

Notre périple familial nous emmène à Mindo en fin de journée ! Ce petit paradis perdu en pleine forêt tropicale se situe à 1250m (comme chez nous en France), mais il y fait bien plus chaud. C’est vraiment un petit paradis qui peut être bien fréquenté selon les saisons et en week-end à cause des Équatoriens s’échappant de Quito ! Nous y étions en mai, en début de saison touristique, donc nous avons croisé très peu de voyageurs !

1 – Observer les oiseaux : rencontre manquée

Le coin est surtout réputé pour l’observation des oiseaux ! Mais budget oblige, nous n’avons pas pris de guide, et avons donc compté que sur notre chance de voir des oiseaux incroyables ! Et bien dommage, nous n’en avons vu que très peu  (notre rando s’étant déroulée sous la pluie !). De nombreux colibris virevoltent de partout, mais comme souvent en Amérique du Sud (c’est l’inconvénient d’un voyage au long cours sur un même continent, certains aspects deviennent moins spectaculaires !)

2 – Survivre à la Tarabita pour randonner au parc des cascades

La tarabita, c’est cette drôle de « Tyrolienne » où tu te retrouves dans une grande caisse métallique (avec des bancs quand même) et où un moteur de voiture posé à même le sol permet à ce « téléphérique » de te propulser à bonne allure !

La randonnée commence par cet étrange moyen de locomotion. Ensuite, vous aurez le choix de plusieurs parcours pour découvrir le parc des cascades :

3 – Visiter les fermes à papillon

Autour de Mindo, les fermes à papillon foisonnent ! Je ne retrouve plus le nom de celle que nous avions visitée, mais la voiture était nécessaire pour y accéder, vu son éloignement du centre-ville.

4 – Plonger dans les secrets du chocolat et se régaler à Mindo en famille

Notre activité coup de coeur sur Mindo ! Nous avons cherché une visite plus artisanale pour la fabrique de cacao. On nous a conseillé Cacao Mindo et ce fut parfait ! La visite fut privative, ainsi la propriétaire des lieux prenait le temps de répondre / et poser des questions aux enfants. Elle nous a montré la plante, la fermentation (qui pue selon mini Voyageur !). Ensuite Miss Voyageuse a grillé les fèves de cacao, puis elles ont été moulues ! Enfin, place à la dégustation pour les gourmands!

Après Mindo, nous repartons sur les routes avec notre 4×4. Nous prenons un détour pour rejoindre via les pistes, la jolie vallée de L’Intag ! Nous traversons de superbes paysages agricoles, de forêts luxuriantes, le tout envahi de brume. Magique! La liaison entre les 2 vallées est une piste (un des rares que nous ayons parcouru en Équateur)

Laguna Cuicocha – visite incontournable du Nord de l’Equateur

Un petit regret que ce lac! En effet, une jolie promenade autour du lac s’effectue en 5h environ ! Hélas, nous arrivons trop tard l’après-midi pour partir en randonnée. Nous admirons les lieux seulement, et reprenons la route pour trouver une laguna plus au calme pour dormir ! En effet, en Amérique du Sud, vous apprenez rapidement à éviter les endroits touristiques pour dormir. Sous peine de passer la moitié de la nuit avec la musique des voisins à fond !

Bivouac à 3750m ! Plus de 2500m de dénivelé dans la journée… oups !

Nous trouvons notre bonheur à la Laguna Mojanda, à 3750 m ! Dans la journée, nous sommes passé de 1250m à 3750m ! D’un seul coup, nous prenons peur de nous sentir mal ; on ne pensait pas être si haut en altitude ! La pluienous a rejoint, un renard curieux égaye notre moment repas dans la voiture ! Nous nous couchons en nous préparant déjà à redescendre en urgence à la ville la plus proche. Mais ce n’est pas le mal des montagnes qui nous assaillent dans ce coin paisible ! C’est un groupe d’Équatoriens qui plante sa tente à minuit ! Gros coup de stress, mais heureusement comme souvent plus de peur que de mal

Trajet : Mindo – Laguna Mojanda : 180 km

Visiter Otavalo  : qu’y faire en famille ?

1- Marché artisanale d’Otavalo : la déception

Le lendemain, direction Otavalo pour son fameux marché ! Hélas, quelle déception ! Nous imaginions un vrai marché de nourriture ! Ici, ce n’est qu’un marché à touriste : marché artisanal où les tribus des alentours vendent leurs productions ! Ce n’est pas du tout ce que nous recherchions ! Nous trouverons notre bonheur d’ambiance « vrai marché » à Silvia en Colombie, quelques semaines plus tard.

L’autre marché connu d’Otavalo, c’est le marché au bétail! Hélas, nous n’y sommes pas le bon jour pour y assister, seulement le samedi !

2 – El Lechero: Recueillement à L’Arbre magique

En cherchant rapidement les autres centres d’intérêt sur google map pour fuir ce marché, nous trouvons le point GPS d’un « arbre millénaire et magique ». Le 4×4 nous amène par une piste bien tordue devant cet arbre El Lechero. Cet arbre est vénéré depuis des siècles par les indigènes Kichwas (tribu la plus importante d’Equateur!). Ce lieu était sûrement un observatoire astrologique mais aussi un cimetière des enfants Limbo !

Une paix étrange régnait sur ce site sacré pour les indigènes et nous a émus. Avec vue depuis ce mirador naturel sur le lac San Pablo, le volcan Cotacachi!

En écrivant cet article et en recherchant le nom de l’arbre, je vois que celui-ci s’est déraciné suite à une tempête en janvier 2020 ! Quelle tristesse ! Mais un autre arbre, issu de celui-ci vient d’y être replanté !

3 – Parc de la cascade de PeGuche pour une promenade à Otavalo en famille

Encore un endroit comme on les aime ! Loin des circuits touristiques européens, ce lieu, en ce jour férié, était rempli de familles équatoriennes de la classe moyenne. Le parc permet de se rendre jusqu’à la Cascade, selon un prix modéré. Vous pouvez pique-niquer sur place, ou aller manger dans une case de la tribu indigène Pucara Alto, qui vit là ! Nous n’y sommes pas allés, car cela fait vraiment zoo !

Plusieurs sentiers vous permettent de faire le tour, et des termes d’eau chaude permettent de se baigner !

Lac de San Gabriel: Belle peur nocturne

En fin de journée, nous continuons notre route vers la frontière vers la Colombie. Nous croisons de nombreux exilés vénézuéliens sur le bord de la route, avec juste une couverture sur les épaules ! Sachant qu’il pleut beaucoup en ce moment et que nous avons ressorti bonnet et doudoune. Quel courage !

Arrêt du soir à la Laguna El Salado ! Pendant que nous préparons notre repas dans cet endroit paisible, une famille vient nous voir et parler avec nous. Comme toujours, cela finit en éternelle séance photo de leur part !

Au moment de nous dire au revoir, ils apprennent que nous dormons ici la nuit ! Horreur ! La famille qui habite sur la frontière avec la Colombie nous explique que nous ne pouvons pas dormir là : que les migrants vénézuéliens sont prêts à tout pour survivre à nous tuer, nous égorger ! Le tout en espagnol ! Nous les remercions de leur conseil, leur disons que nous mangeons là !

Mais, nous savons qu’il nous est impossible de partir : il fait nuit, la prochaine grande ville avec bivouac sécurisé dans un camping est à 2h ! Nous décidons donc de rester ! Sauf que les enfants qui comprennent tout ce qu’il se dit en espagnol ont la frousse, veulent à tout prix partir ! C’est vrai que, même nous les parents, nous n’en menons pas large !

Une voiture de police, comme souvent en Amérique du Sud, passe et inspecte le tour du lac. Nous les interpellons et demandons si cet endroit « craint » sur le plan de la sécurité! Ils nous rassurent, nous allons voir les voitures d’autres Équatoriens, ils nous disent qu’ici ça ne craint rien ! Le lac est éloigné de la route principale où l’on voyait les Vénézuéliens marcher.

La suite avec mon post du lendemain sur Instagram !

Voir cette publication sur Instagram

Dernier bivouac en Équateur… Et migrants… Après ce moment suspendu de pêche infructueuse, nous avons la visite d’une famille equatorienne qui voulait en savoir plus sur notre voyage… Sachant que nous allions dormir là, ils nous ont fait peur en disant que les migrants venezueliens étaient prêts à tout… Gros stress ! Les autres campements étaient à 2h de route, il faisait nuit… Malgré la grande peur de Miss Voyageuse qui comprend tout en Espagnol, nous décidons de rester là ! La nuit s’est finalement bien passée ! Et le lendemain à la frontière, nous avons vu les centaines de venezueliens sous les tentes de l’unicef, prêts à tout pour survivre et voir vivre leurs enfants: quitter leur famille avec un seul petit sac à dos, certains n’ont en tout et pour tout qu’une couverture ! J’en avais les larmes aux yeux ! Le midi, pendant que nous mangions, d’autres venezueliens sont venus près du 4×4; nous avons distribué nourriture, couvertutes et surtout nous avons parlé avec eux, pour montrer aux enfants que ce sont des gens comme nous, subissant juste les conséquences d’un état irresponsable, les obligeant à devenir vagabonds, sdf, alors qu’ils faisaient des études… Juste pour ne pas mourir de faim… Un moment poignant de notre voyage, qui nous abeaucoup déstabilisé ! Nous rappelant qu’il ne faut plus avoir peur de l’autre, et aller ers lui pour lui tendre la main…… #équateur #ecuador #ipiales #AmSudEnFamille #VoyageEnFamille #4×4 #voyage #voyagesetenfants #familytravel #Travelwithkids #familytrip #Tmom #travel #neverstopexploring #familytrails #mothernature #passionpassport #love #beautifuldestination #liveauthentic #nature #outdoor #landscape #vanlife #openroad

Une publication partagée par Sandrine blog VoyagesetEnfants (@voyagesetenfants) le

Sanctuaire de la grotte de la vierge de la Paix

Un petit détour insolite, pour aller dans ce sanctuaire creusé dans le rocher! Situé dans la ville de Carchi, cette grotte des statues de la Vierge et des formations rocheuses tels que des stalagtites et stalagmites!

Voilà, j’espère que ce long article sur le Nord de l’Equateur en famille vous donnera envie de découvrir un autre Équateur, avec des routes et des paysages splendides. Un Equateur hors des sentiers battus, sans tomber dans l’excès des villages indigènes, dont les coutumes ne survivent que pour le folklore touristique comme sur la boucle de Quilotoa !

Des idées de circuits famille en Equateur

 

 

D'autres idées de circuits en famille

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.