Bivouac 2.0 : applications de voyage

Quelles applications de voyage choisir?

Dernier mis à jour:

Trouver un bivouac pour dormir en van ou en camping-car est devenu aussi un geste numérique en 2019. Mais, si je reconnais que cela facilite le voyage, je vous dirais aussi les inconvénients que j’y trouve. Après plus de 10 mois à utiliser (ou pas) ces applications pour trouver des bivouacs en famille, voici mon retour.

 

Envie de voyager avec bébé? Retrouvez notre boutique pour voyager léger avec bébé et enfants… Tous nos produits sont testés et approuvés pour votre confort et celui de bébé.  J’y vais

Au sommaire :

 

Quelles applications pour trouver un bivouac ?

Avant de partir un an en Amérique du Sud, et voyageant pourtant souvent en camping-car, je n’avais jamais utilisé ces applications de voyage.

Dans beaucoup pays d’Europe, et ce depuis plus de 20 ans, il est difficile de bivouaquer sur les endroits comme les bords de mer, les bords des lacs… C’est très réglementé et quand je vois les détritus laissés par les gens et la façon de certains de s’étendre sur les lieux publics, on peut comprendre que ces interdits soient apparus.

Mais des applications ont été créés pour tenter de partager ces petites pépites de « camping sauvage ».

 

Ioverlander

Cette année j‘ai surtout utilisé Ioverlander, une application non francophone pour repérer les points pour dormir en van, camping-car, 4×4 ou en tente. On y trouve les suggestions de milliers d’autres voyageurs sur des bivouacs « sauvages », des campings, des hôtels, des parkings mais aussi d’autres points d’intérêt comme les laveries, les choses à voir, les stations services avec douche, les garages…. Et aussi quelques points sécurité pour éviter de vous faire braquer sur certains secteurs dangereux comme sur la côte péruvienne.

Pour l’utiliser, il faut savoir lire et comprendre l’anglais qui est de rigueur sur le site, même si quelques commentaires sont en français. A chaque point, vous pouvez laisser votre avis pour valider ou pas le spot trouvé. Je n’ai que très peu participé à cela, seulement pour mettre un point en Bolivie pour aider une famille qui venait de monter un camping. Je n’ai rajouté aucun bivouac sauvage, je vous dirai pourquoi en dessous.

Cette application s’utilise hors ligne, sans internet, même si je ne la trouve pas très facile à utiliser car souvent la carte ne s’affiche pas hors ligne!

Park4night

Je ne pourrais pas m’étendre beaucoup sur le sujet, car après l’avoir téléchargé, je me suis aperçue qu’elle ne serait pas très utile en Amérique du Sud. Je crois que c’est une appli française, donc surtout utilisé par les français en France et en Europe

Si vous pouvez me donner votre avis d’utilisateur en commentaire je suis preneuse !

Whatsapps et Facebook

Des groupes existent sur Whats App et Facebook regroupant des communautés de voyageurs, échangeant bons plans, adresses, états des routes sur différents secteurs du monde. Le « lienAmsud » et le « lienAmnord » sont les principaux sites sur lesquels vous trouverez toutes ces informations.
Cela permet d‘être en contact en temps réels avec d’autres voyageurs et d’avoir de l’aide en cas de pépins ou de programmer des rencontres sympas !

 

Les avantages de ces applications de bivouac

Le voyage devient très facile

Par rapport à mon 1er voyage en sac à dos de 6 mois en Asie et Océanie avec Nico, les informations sont si facilement accessibles, même sans internet, que vous pouvez voyager presque sans aucune aide. Avant d’arriver à votre prochaine étape, vous avez 2 ou 3 choix d’endroits pour dormir avec des avis d’autres voyageurs…

Les rencontres pour les enfants se font très facilement

Avec toutes ces applications, il est très facile de rester connecter avec d’autres voyageurs. Et quand on voyage avec des enfants, ceux-ci ont vite envie de jouer avec d’autres enfants parlant leur langue.

Au début du voyage, nous avons passé presque 3 mois, sans croiser de français ; les enfants étaient en manque ! Du coup, nous nous sommes servis des groupes pour demander qui était dans la région de la péninsule Valdès ? Ce fut notre 1er RDV 2.0 et une belle rencontre : nous sommes vus presque chaque mois sur la totalité du voyage !

Des coins de rêve restent propres

L’Amérique du Sud a un gros problème sur la gestion des déchets comme aussi en Asie, mais aussi dans le Sud de l’Italie…) Du coup, certains endroits, pourtant magnifiques, sont vraiment sales. C’est dans la culture de laisser sur place ses déchets même s’il n’y a pas de poubelles : Mais ça change heureusement.
Par contre, certains voyageurs utilisant ces applications sont de véritables militants : ils nettoient les endroits où ils passent et le notent sur l’appli encourageant les autres à laisser propres le lieux. Nous y avons un peu contribué aussi et je regrette de ne pas avoir eu assez de place dans le 4X4 pour le faire plus souvent !

 

Des coins plus faciles à trouver dans les grandes villes

On a beaucoup utilisé cette application Ioverlander pour trouver des bivouacs dans les grandes villes, même si ce n’est que pour trouver des parkings vous autorisant à dormir sur place. Cela évite de tourner des heures et des heures, même si les avis des propriétaires peuvent changer et vous refuser l’entrée d’un point pourtant noté sur Ioverland

Les inconvénients de ces applications

Ces applications peuvent vous couper du pays traversé

Il faut être très vigilant avec ces applications, comme tout y est référencé, plus besoin de demander quoi que ce soit aux locaux. On se débrouille tout seul. Mais quel dommage de ne plus discuter avec les locaux pour savoir où

Un bivouac sauvage est un petit coin de paradis secret

Et un petit coin de paradis, ça doit rester secret ! Non pas que je veuille faire de l’élitisme, mais on ne sait pas qui se sert de ces applications . Tous n’ont pas les mêmes valeurs de respect du lieu, de la population, de la gestion des déchets. En amenant tant et tant de gens au même endroit, on accentue le problème.

Les rapports avec les locaux sont faussés

Nos plus belles rencontres se sont fait loin des points Ioverlander. Rencontrer des gens étonnés de nous voir et ayant envie de partager leur culture et d’en savoir plus sur la notre n’a été possible que quand nous nous sommes perdus hors des sentiers battus… et cela reste nos meilleurs souvenirs.

Souvent en allant sur un point Ioverlander, les gens nous disaient : oh on a vu une autre famille française il y a 3 jours, des allemands etc… Cela peut même donner lieu à la fermeture et à la privatisation de certains lieux dus à une trop grande fréquentation.

 

Voilà vous connaissez mon avis sur les applications pour faire des bivouacs 2.0. Vous comprenez donc pourquoi je ne partage pas mes lieux de bivouacs sur le blog, mais seulement les parkings, campings ou hôtels. Votre petit paradis sera d’autant plus un merveilleux souvenir que vous l’aurez trouvez tout seul !

 

 

Et vous, utilisez-vous ces applications pour trouver ou dormir en van ou camping-car et qu’en pensez-vous ?

D'autres idées de circuits en famille

  1. On a beaucoup utilisé Park4Night en France et on a trouvé que c’était parfait ! On a déniché de supers endroits, surtout dans des fermes. Par contre, je confirme que ça ne couvre pas d’autres destinations, en tout cas pas le Royaume-Uni hélas !

  2. Absolument d’accord avec vous, on voyage en def et tente de toit, , moi je prépare mes voyage en cherchant des point avec google earth etc… je fais mon itinéraire et je cherche tjs 2 ou 3 pt possible, dans un rayon de 10 ou 15km, j’utilise aussi bcp les carte des pays (géoportail) et je garde park4night et ioverlander en secours. Je ne partage mes spots qu’avec un copain, car je suis d’accord avec toi, voyager c’est aussi découvrir des coins, les chercher et les trouver, et d’en trouver un génial c’est une super satisfaction, mais ça demande un peu de préparation en amont ou de recherche sur place. Je ne partage pas non plus parce que après y a bcp de monde, et j’ai eu trouvé un super coins en bordure de forêt entre la foret et un champs, le paysan est venu me voir et contrôler qu’on laissait rien trainer, on a discuté 5 minutes, il a râler parce que de plus en plus de monde laisse justement trainer des déchets, d’ailleurs en passant, c’est fou comme un pack de kro c’est léger quand il est plein et que le carton devient trop lourds quand il est vide… ) bref… si je note ce point, il y aura bcp de monde certain iront alors que le champ n’est pas fauché, d’autre iront tourner dans son champ d’autres laisseront trainer des déchets et finalement le coins sera interdit et tout sera perdu… l’avantage d’un 4×4 c’est de pouvoir sortir des chemin et de découvrir des coins incroyable, pour finir les super spot c’est comme les coins a champignon ça se partage pas sur le net.

    1. On a la même philosophie, qui pour ma part vient de mes parents…On faisait du camping sauvage en tente…la devise: laisser l’endroit plus propre qu’on l’a trouvé…donc on ramassait tout même les déchets laissés par les autres!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Embarquez! Inspirez-vous! Informez-vous! Equipez-vous!
Le voyage en famille devient un jeu d'enfant! avec la carte postale envoyée une fois par mois dans votre boite mail.