SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

La Carretera Australe, encore une route mythique, parcourue en 4×4 et en famille pendant une semaine environ, pour descendre sur la fin dela route à Villa O’Higgins, nous a enchanté. Même si les conditions n’étaient pas idéales, cette piste nous emmené jusqu’à La Junta en passant par Tortel, Cochrane , les grottes de marbres de Puerto Rio Tranquillo et remontant par Coyhaique

Cette route entièrement créé assez tard dans les années 1975 sous Pinochet ne s’est finie qu’en 1989 il me semble pour relier ces petits villages que sont Villa O’higgins et Tortel.

 

>> Nos articles et infos pratiques sur le Chili

 

Cochrane et le parc Patagonia

Du 27 au 29 décembre 2018 puis du 31 au 1er Janvier 2019

 

Cochrane est la première ville que nous avons croisée en venant de la frontière argentine, en passant par le poste frontière de Roballo.

Ce passage superbe, aussi bien côté argentin que chilien’ permet ensuite de traverser le parc Patagonia, parc assez récent, permettant de faire quelques petites randonnées. Pour nous, c’était jour de route sans escale ! Donc direction Cochrane sans arrêt ou presque !

Cochrane est une petite ville qui nous a plu, comme toutes les petites villes du sud de la Patagonie ! Les maisons toujours en bois sont colorées, la place centrale est animée ! Vous pouvez même louer des karts à pédale en fin d’après-midi.

Pourtant, nous n’y avons pas fait grand-chose car Nico a été malade toute une journée ! Puis simplement le ravitaillement dans le magasin du coin, qui fait supermarché de nourriture, quincaillerie, magasin de chaussures etc. vous trouvez de tout, c’est incroyable !

Par contre, le joli souvenir de cette ville, c’est notre réveillon avec une famille française se trouvant là ! Anke et Guillaume, après s’être contacté par Whats App, sont passés au camping, où je déprimais, venant d’apprendre que mon ordinateur ne pourrait pas être réparé ! Ils nous ont invité à passer le réveillon dans leur maison louée ici, pour quelques jours ! Les enfants Nicolas, Camille et Marie Eléonore et les nôtres ont joué comme des fous, et nous avons aussi bien rigolé !

 

Caleta Tortel en famille

29 décembre 2018

En descendant vers le sud vers la fin de la Carretera Australe à Villa O’Higgins, il faut absolument faire un détour par Caleta Tortel. C’est notre village coup de coeur de cette fin de route ! Ce village, relié à la route il y a moins de vingt ans est assez extraordinaire !

Vue l’humidité du lieu, toutes les maisons sont construites sur pilotis et reliées entre elles par des passerelles en bois. Une grande passerelle de 4 kms environ longe la mer du fjord et vous invite à aller voir la deuxième baie et la plage du bout du village.

Le soleil, cruellement absent lors de nos heures de route, est venu pour nous permettre de visiter ce village de 500 âmes tranquillement. Pour le moment, je ne le trouve pas encore trop déformé par le tourisme même si les dernières constructions pour des logements touristiques apportent déjà un gros changement, pas des plus heureux d’ailleurs !

Pour les enfants : aller jusqu’à la plage, là se trouvent des instruments sportifs qui amusent tout le temps les miens !

La suite en photo…

 

Puerto Yuangai

Après la visite de la ville, nous reprenons la route pour aller à Puerto Yungay, poste de traversée ferry – gratuit – pour aller vers Villa O’Higgins. Nous y dormirons sous des trombes d’eau. La région étant connue pour ses 300 jours de pluie par an ! La végétation y est donc incroyable : fougère géante, rhubarbe immense…

Informations étapes
  • Etape : Cochrane – Puerto Yungay
  • Kms : 170 km
  • Durée : 3h30
  • Etat de la route : piste tout le long, plutôt caillouteuse. En 4×4, nous ne sommes pas tellemen sensible à l’état des routes, la partie vers Tortel serait plus mauvaise, selon un van rencontré par là-bas !
  • Bivouac : sur un petit parking près de l'embarcadère de Puerto Yungay (qui comprend : un café, une maison et un poste militaire!)

 

Etape à Villa O’Higgins: fin de la carretera australe

30 décembre 2018

Après une traversée en ferry, à parler au cuisinier qui travaille ici 3 mois d’affilé, avant de rejoindre sa famille sur Conception, nous poursuivons cette fameuse route incroyable, toujours sous la pluie et la grisaille.

Mais nous ne plaignons pas, car certains sont bien plus à plaindre que nous : les cyclistes !

En effet, sur cette partie de route, nous croisons des dizaines de cyclistes, car ce sont eux seuls qui pourront traverser vers l’Argentine par le lac au bout d’O’Higgins ! Et il en faut du courage, pour parcourir cette piste, étroite et sinueuse, avec d’énormes montées et descente !

Arrivés sur Villa O’Higgins, nous cherchons un resto sans suivre les recommandations des guides ! Et là, nous entrons dans le restaurant los Leones, et nous tombons sur des français, installés là depuis 2 ans maintenant et partageant la cuisine française avec les locaux et touristes ! Assez incroyables quand on sait qu’il doit y avoir 1000 habitants pas plus !

Pour digérer, je vous recommande de monter aux miradors en promenant à pied dans la ville ! Le premier est le plus intéressant pour voir la ville et ses environs ! Les autres sont plus cachés dans les arbres, mais si vous aimez randonner cela vous occupera un peu !

Autre activité , se prendre en photo au bout de la route : la fin de la fin ! Seul un ferry peut aller plus loin vers l’Argentine et ne prend que des vélos et piétons.. ;

 

Informations étapes
  • Etape Puerto Yungay – O’Higgins :
  • Kms:120kms
  • Durée 3h30
  • Etat de la route : piste, étroite et sinueuse sur une bonne partie
  • Bivouac : en repartant de Villa O’Higgins, vers le port

 

Faut-il descendre jusqu’à Villa O’Higgins ?

Pour notre part, nous avons fait toutes ces routes sous la pluie et la grisaille. Pourtant, nous les avons déjà trouvées très belles. Alors en plein soleil, nous aurions été émerveillés.

Par contre, Caleta Tortel est bien plus intéressante que Villa O’Higgins ! Du coup, on peut s’arrêter là, mais le ferry suivant étant gratuit, il y a de fortes chances que vous soyez de tenter de continuer plus bas, comme nous !

 

Puerto Rio Tranquillo et les grottes de marbres avec les enfants

1er Janvier 2019

 

Après l’aller retour vers Villa O’Higgins et un arrêt d’une nuit à Cochrane, où nous avons fêté le jour de l’an, avec une famille en voyage, nous reprenons la route le 1er au matin pour retourner vers le lac où nous voulons visiter les cavernes de marbre.

Sur la route, vous pouvez vous arrêter à Confluencia, pour voir une cascade à la jonction des rivières

Plus tard dans l’après-midi, une belle sortie en bateau nous a fait découvrir les grottes de marbre ! Une belle sortie, pour admirer ces incroyables formes créées par l’eau et le vent qui sculptent ce marbre.

Vos pouvez faire cette petite croisière depuis Rio Tranquillo ou de la petite plage avant d’arriver au village, mais attention, la descente pour s’y rendre est assez impressionnante !

Infos pratiques

  • Tarif : 30000 $CH
  • Horaires : Départ toutes les 1/2h environ
  • Service : gilets de sauvetage prêtés, avec des tailles enfants
  • Durée : 1h

 

Après le tour en bateau, nous faisons un détour dans la vallée des Expladores d’1h environ jusqu’à la Cascade Nutria, petite cascade où nous ferons demi-tour, la route étant à cette époque bloquée plus loin suite à un éboulement !

Informations étapes
  • Etape Cochrane – Villa Cerro Castillo
  • Kms 270 kms
  • Durée 6h
  • Etat de la route : piste, tout le long et assez mauvaise entre Puerto Rio Tranquillo et Villa Cerro Castillo
  • Bivouac : dans les bois, derrière un ancien virage….

 

Coyhaique: ville pour faire le plein

Une pause de quelques jours ne nous a pas convaincu sur cette ville. Elle est agréable mais il n’y pas grand-chose à faire : les points de vue conseillés par l’office de tourisme sont pas vraiment incroyable.

Mais nous avons eu besoin de rester plusieurs jours pour faire le ravitaillement, réparer sans succès mon ordinateur… et passé une bonne soirée avec nos amis Anke et Guillaume et leurs enfants !

Nuitée au camping Municipal : très grande salle commune, douche chaude, encore abordable !

 

Sur la route, les jours suivant nous nous posons à Villa Manihuales, car des mineurs ont bloqué la route. Il faut attendre le lendemain pour passer ! Heureusement, il y avait un petit camping dans un champ ! Après-midi tranquille !

 

Parc Queulat

Le reste de la route traverse le parc Queulat, que nous visitons qu’en voiture, en nous arrêtant à tous les points de vue ; il y a même de petits sentiers très courts pour voir des cascades à certains endroits.

Le Fjord Queulat est juste sublime à longer, on y voit même des dauphins nager tout près du bord !

Le gros du parc est accessible après un droit d’entrée. Des amis nous ont dit qu’il était très joli, une balade permet d’admirer un glacier.

La Junta

Ville sans grand intérêt, nous y avons passé une journée pour profiter du wifi d’un resto très bon !

 

Puerto Raul Maryn

Un tout petit village, au bout d’une piste de 60 kms ! C’est là, le port choisi pour traverser vers l’île de Chiloé ! Situé à 60 kms de La Junta, nous avons fait une nuitée sur ce chemin, à Balsea Palena, pour attendre le bac – gratuit.

Le lendemain c’est sous des trombes d’eau que nous découvrons Puerto Raul Maryn, petit village, complètement caché dans la verdure ! Nous passons là encore une journée au resto, jouant avec des mamies chiliennes bloquées pour l’après-midi à cause d’un problème sur ce fameux bac.

 

Le soir, le ciel se dégageant, nous profitons de la superbe plage très ventée, mais magnifique ! Un bivouac plus abrité nous permet quand même de voir les dauphins, que les enfants suivront en courant le long de la plage.

A vous de partir

Ferry vers Chiloé

Le lendemain matin, départ en ferry vers Chiloé. Ce ferry est moins cher (77500 $CH ) que les autres liaisons car il est subventionné ! En cette haute saison, nous avions réservé cette traversée, 5 jours avant à Coyhaique au siège de Naviera Austral

Nous sommes les seuls à le prendre d’ici. Normalement, on devait avoir 8h de navigation, en faisant escale sur un île ! Mais heureusement, cette escale a été annulée, et le trajet a duré seulement 5h ! Tant mieux car c’est assez houleux !

Voilà j’espère que cet article vous donnera une idée de cette route mythique qu’est la carretera Australe! Ne soyez pas affrayé, elle se fait sans trop de souci avec une voiture normale, mais en allant plus lentement que nous!

Et de superbes spots sur ce circuit pour profiter de la nature du Sud Chili

 

 

D'autres idées de circuits en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami