Road-trip dans le désert de Monégros en Espagne

L'Aragon - Espagne hors des sentiers battus en 4x4 et tente de toit

Dernière mise à jour:

La région de Los Monegros est coincée entre les Pyrénées au Nord et la Ville de Zaragosse au sud. C’est une région, célèbre pour les amateurs de Georges Orwell qui en a parlé dans ces récits des affrontements contre les troupe de Franco pendant la guerre d’Espagne, situé dans la Province de l’Aragon, à l’ouest de la Catalogne. Mais aujourd’hui, ce secteur est surtout connu pour ses curiosités géologiques qui promettent d’un road-trip dans los Monégros de toute beauté. Moins fréquenté que le désert des Bardenas, les contraintes y sont moins fortes, mais il faut donc prendre particulièrement soin de ce lieu!
Ici, Anne France nous dit tout sur son itinéraire et visite dans la région de l’Aragon en famille, en 4X4 et tente de toit, avec 2 ados!

Lieu du voyage : road-trip région des Monegros en Aragon.

Pouvez-vous présenter, nous donner l’âge de vos enfants durant ce road trip en Espagne ?

Nous sommes une famille composée de 2 adultes (papa et maman de 46 ans) et deux ados de 14 et 17 ans. Nous habitons en Haute-Saône dans l’est de la France, proche des Vosges.

Pourquoi avoir choisi cette destination ?

Nous avons choisi d’aller passer nos premières vacances en 4×4 et tente de toit, dont nous avons fait l’acquisition cet été. Nous avons testé cette formule sur quelques week-ends, et comme nous avions tous ensemble une semaine à la Toussaint, nous avons décidé de partir !

Dans notre région, à la Toussaint il gèle régulièrement les nuits et les journées peuvent être désagréables niveau météo… alors tant pis pour les kilomètres, on y va !!

Muraille de Chine à Finistras – Los Monegros

Quelles activités avez-vous pratiqué pendant ce séjour ?

Nous avons surtout roulé pendant ces vacances, et puis aussi pris le temps d’admirer les paysages fabuleux qui s’offraient à nous. Puisque nous n’étions jamais passés par Toulouse, nous avons passé une journée pour visiter la Cité de L’Espace, c’était très intéressant.

Quelles sont les étapes de ce road -trip en que vous avez suivies, votre parcours ?

Route et visite de Toulouse

J1 : Depuis la Haute-Saône, nous sommes descendus la première journée jusqu’à Toulouse.

J2 : visite de la cité de l’espace : vraiment très intéressant, mais on a pas pu tout voir tellement il y a de choses.

Cité de l’Espace à Toulouse

Muraille de chine espagnole à Finestras

J3 : route jusqu’en Espagne, puis première piste pour aller au village abandonné de Finestras, où nous avons pu admirer la « muraille de Chine espagnole ». Une muraille naturelle, deux « falaises » de roches symétriques qui constituent une sorte de muraille, le tout au bord d’un lac. L’endroit est très sauvage et difficile d’accès si on a pas un véhicule tout-terrain. Mais ça vaut le détour!

Salar de Bujaraloz

J4 : pistes et routes jusqu’à Valfarta + salar de Bujaraloz : sur les indications de la dame du camping, nous sommes allés voir un petit salar, comme en Amérique du Sud ! Certes, la couche de sel et l’étendue n’a rien à voir avec le salar d’Uyuni, mais pour nous qui n’en avions jamais vu, ça fait son petit effet.

Désert de Los Monnegros et la ruta Jubierre

J5 : pistes dans le désert des Monegros : le clou du spectacle ! Une zone désertique qui ressemble au far-west, si proche de nous ! La piste principale s’appelle la « ruta de Jubierre » (ruta =piste – route=strada) et permet de visiter les principales formations géologiques, appelées « los tozales ». Mais on peut aussi (à l’inverse du désert des Bardenas assez proche qui est une zone protégée où tout est interdit) aller où l’on veut, prendre des pistes annexes, se balader où l’on veut autour du tozal.

Raod-trip Aragon Los Monegros Chateau deLoare
Chateau de Loare

Tour des lagunes de Sarinena – chateau de Loarre jusqu’à Aguero

J6 : lagune de Sarinena, chateau de Loarre, routes et pistes jusqu’à Aguero + mallos de Riglos : nous avons fait un arrêt à la lagune de Sarinena ; réputée pour abriter de nombreuses espèces d’oiseaux. Il y a un mirador d’observation pour regarder les animaux. Hélas, ce jour là, les animaux ne se sont guère montrés. Nous avons aperçu une loutre à peine 5 secondes, un canard, et un vautour.

L’après-midi, petit arrêt au superbe chateau de Loarre, construit au 11ème siècle. Très bien conservé avec une muraille d’enceinte fortifiée tout autour du chateau. Malheureusement, il était fermé, pour cause de tournage d’un film !

Nous avons poursuivi jusqu’au « Mirador de los Bruitres » où nous avons une magnifique vue sur les « mallos de Riglos » , un ensemble de falaises monolithiques géantes, où nichent beaucoup de vautours. Là encore, l’accès au mirador se fait par une piste (possible tout de même avec un véhicule normal robuste). Cette piste se poursuit ensuite à travers la montagne, ce que nous avons fait, mais cette fois le 4X4 est absolument nécessaire.

Salar de Bujaraloz

Route de retour

J7 : route jusqu’à Pau (visite à la famille) : dernier jour en Espagne, j’avais imaginé une petite rando au départ du village d’Agüero, au plus près des monolithes et des vautours, mais une pluie aussi soudaine que forte nous a fait renoncer. Du coup nous avons décidé de partir en direction de Pau, visiter mon oncle qui y habite.

J8 : retour à la maison.

En une semaine, nous avons parcouru ainsi 2700km.

————————————————

Préparez votre voyage en Espagne au meilleur prix!

————————————————

Quel est votre meilleur souvenir de cette semaine ?

Mon meilleur souvenir, le village abandonné de Finestras. Un lieu qui dégage quelque chose en moi, avec la vue quelques centaines de mètres plus loin, sur « la muraille de Chine  » espagnole ! Une curiosité naturelle absolument saisissante. C’est aussi là, dans ce cadre, que nous avons fait notre premier bivouac sauvage de la semaine. Je m’y suis sentie très bien, malgré le fait que j’avais vu passer une vipère à un mètre de moi en montant au point de vue, et que j’ai très peur des serpents ! (vive la tente de toit !!)

J’ai aussi beaucoup aimé le désert des Monegros proprement dit, un lieu particulièrement plaisant, surtout hors saison, car on y a croisé que 2 véhicules sur toute notre journée. Cette ambiance de « bout du monde », d’ouest américain , est absolument incroyable.

Où avez-vous logé ?

Hormis les bivouacs sauvages, nous avons dormi dans des campings :

  • camping « Le Rupé » à Toulouse : belles installations, sanitaires chauffés hors-saison. Proche de la ville, mais situé dans une sorte de zone industrielle mal fréquentée et proche d’un boulevard, on entend beaucoup le bruit de la route.
  • camping « la estepa », proche du village de Valfarta en Espagne : accueil super, petit camping très sympa, autour de ce lieu, vraiment beaucoup de choses à visiter ; la propriétaire du camping nous en a raconté pendant 45 min ! (on ne lui avait pas dit qu’on ne restait qu’une nuit !)
  • camping municipal à Agüero : proche des Mallos de Riglos

Qu’est-ce qui vous a déplu (visite, façon de voyager, ambiance…) ?

Rien, nous avons passé une super semaine, hormis peut-être le temps de rangement nécessaire tous les matins pour démonter et ranger l’ensemble du campement. Du coup on a jamais réussi à faire grand chose le matin, mais bon on est en vacances ! (voir notre article avantage et inconvenient de la tente de toit!)
Nous avons pu tester sur une semaine complète le mode 4X4 bivouac-tente de toit, en alternant bivouac sauvages et campings, car nous n’étions pas très au point sur l’équipement de la douche.

Malgré le fait que nous soyons partis fin octobre, nous avons eu du très beau temps. Chaud la journée, mais il fallait accepter le froid qui « tombait » en deuxième partie de nuit (il faut bien s’équiper) et le fait de déjeuner le matin avec doudoune et bonnet. Le plus difficile est de sortir du sac de couchage et de s’habiller !

Mallos de Riglos

Quel budget pour un road trip dans le désert de Monégros en Espagne?

Nous avons fait beaucoup de kilomètres, donc le budget essence était assez important pour la semaine (même si c’est moins cher en Espagne). Sinon, nous n’avons pas dépensé grand chose, sauf évidemment pour la cité de l’Espace à Toulouse, seule sortie payante de la semaine. L’Espagne reste un pays moins cher que la France pour la nourriture et aussi pour les restaurants.

Désert Los Monegros

Conseils pour les autres voyageurs :

En fonction de l’âge de vos enfants, il sera surement nécessaire d’adapter les étapes et les visites, d’avoir des occupations pour les plus petits. Avec nos deux grands de 14 et 17 ans, leur téléphone leur a suffi pour s’occuper pendant les longs trajets de liaison entre les sites que nous voulions voir !

Pour lire le détail d voyage d’Anne-France et de sa famille, lisez son retour ici

>> Voir nos astuces pour gérer les longs trajets avec des enfants.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Reservez votre voyage