SOLDES EN COURS Timbre Equipezvous_compressed

Le Québec en séduit plus d’un : ses grands espaces, ses routes à n’en plus finir, la forêt, le Vieux-Québec, Montréal, la Gaspésie, ses paysages diversifiés… Or, qui pense à un road trip en famille au Québec doit réfléchir à certains points lors des préparatifs.

 

Organiser un road trip en famille en terres québécoises : à quoi faut-il penser?

Les road trips en famille ont de cela de beaux qu’ils permettent une totale liberté, les coups de tête, l’adoption d’un rythme qui convient à tous et la possibilité de profiter de paysages grandioses. Le Québec, si grand, si diversifié, se prête bien à l’exercice, à condition d’être bien préparé!

Ne sous-évaluez pas les distances!

C’est vaste le Québec. 1 542 000 de kilomètres carrés contre un peu moins de 650 000 pour la France. Imaginez : on peut y faire rentrer 3 fois la France entière et il ne s’agit là que d’une province. Ce n’est pas rien.

En parcourant la route entre la ville de Québec et Gaspé, vous aurez fait l’équivalent de Paris-Marseille. Entre Québec et Rouyn-Noranda, vous aurez fait un peu plus que Paris-Munich.

<

----------------------------------------------------

Envie de faire découvrir le Canada à vos enfants, à la maison, pendant ou après le voyage?

Télécharger notre carnet d'activité Canada - 6,5€

Photos

--------------------------------------------

Mais au-delà des distances, c’est la densité de population qui rend les espaces aussi vastes. 5,6 habitants/km2 contre 116 pour la France métropolitaine. Ça, ça veut dire qu’il y a des grands bouts de terres sauvages, isolées, juste pour vous! Mais dans tous les cas, pensez à ces distances quand vous verrez votre liste de points de chute s’allonger à l’infini… Vous ne voulez pas passez vos vacances entières sur la route, non?

 

Réfléchissez à la saison!

Bien que l‘été soit la saison la plus populaire pour venir visiter le Québec et parcourir ses routes (il n’y a rien comme un court été qui a connu un long hiver), ce n’est pas la seule. L’été, c’est la saison des festivals, des terrasses, des centres-villes animés, du camping, des feux de camp.

Attention, toutefois, à la période des « vacances de la construction » fin juillet/début août (consultez google pour les dates exactes chaque année) : les lieux touristiques sont bondés, les prix, gonflés, et des réservations pourraient être plus utiles qu’à l’habitude.

 

N’en demeure pas moins que le Québec est magnifique en toutes saisons. L’automne tout en couleur vous impressionnera. Je pense au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à la Gaspésie, à la région de Chaudière-Appalaches, à Charlevoix ou à l’Estrie. Un peu plus friquet et pluvieux qu’en été, on profite encore à l’automne de plusieurs journées chaudes et agréables. C’est le moment parfait pour la randonnée en montagne. Les couleurs éclatantes vous charmeront à coup sûr!

 

L’hiver… ah! l’hiver! Il fait craindre le pire à certains, cet hiver québécois! Ce n’est pas la première fois qu’on vous le dira : il n’y a pas de mauvaises températures, juste de mauvais vêtements. Habillez-vous de plusieurs épaisseurs, de matières qui conservent la chaleur et évacuent l’humidité. Un p’tit caribou au Carnaval d’hiver de Québec et le tour est joué (si on veut y aller dans le cliché)!

Sauf qu’en hiver, quand il est question de road trip, il est indispensable de penser à la conduite hivernale et à ce qu’elle implique. Lors de grosses tempêtes, certaines routes en région peuvent être temporairement fermées, plusieurs rues des villes ne permettent pas le stationnement les soirs de déneigement. Malgré tout, les Québécois se déplacent aussi en hiver! Je vous suggère simplement d’alléger votre itinéraire afin de vous garder des journées supplémentaires en cas de tempête ou de mauvais temps.

Le printemps amène un renouveau. On voit l’été qui s’en vient, on émerge d’un hiver rude. La neige fond, le soleil plombe, les journées rallongent, le printemps est aussi une belle saison pour parcourir les routes du Québec, mais personnellement, je suggère de lui préférer l’été ou l’automne.

 

Choisissez vos régions!

À moins d’avoir plusieurs – plusieurs – semaines devant vous, choisissez quelques régions (idéalement rapprochées les unes des autres) et tenez-vous y. Il serait sportif d’envisager atterrir à Montréal, faire le tour de la Gaspésie, puis du Saguenay, de s’arrêter à Québec et d’aller ensuite tenter sa chance pour voir les aurores boréales dans le nord, le tout en 2 semaines top chrono.

Pourquoi ne pas « sortir des sentiers battus »? Montréal, Québec, la Gaspésie, les baleines à Tadoussac… c’est magnifique, mais le Québec ne s’y résume pas! Osez (moyennant un peu plus de temps) vous rendre jusqu’en Abitibi-Témiscamingue, allez voir du côté de la Côte-Nord et découvrez la Minganie. Vous y trouverez là des décors impressionnants qui vous sortiront de la carte postale.

 

Le permis de conduire international

Au Québec, le permis de conduire international n’est pas obligatoire. Vous devez posséder un permis de conduire valide dans votre pays. S’il n’est pas rédigé en français ou en anglais, le permis international est alors fortement recommandé. Notez que certaines compagnies de locations peuvent toutefois l’exiger malgré tout.

Dispositif de retenue pour enfant

Les règles concernant les sièges d’auto et d’appoint pour enfants diffèrent d’un pays à l’autre et d’une province à l’autre.

 

Règles de sécurité routière

Avant de partir, renseignez-vous sur les règles de sécurité routière particulières. Je pense ici au virage à droite sur feu rouge qui est permis partout, sauf sur l’île de Montréal et où la signalisation l’interdit, entre autres choses.

Alors, c’est pour quand votre prochain road trip familial au Québec?

 

D'autres idées de circuits en famille

12 Réponses

      • Coralie Guisseau

        Bonjour Bianca,
        Nous partons avec nos deux filles de 5 et 7 ans au Québec cet été à partir de mi Août. Nous arrivons à Montréal, prenons un vol interne le même jour pour Moncton. Nous restons 3 nuits dans cette région puis remontons vers Cap Forillon avec une nuit étape à Bathurst. Nous restons 4 nuits en Gaspésie puis 1 nuit étape à Matane avant de rejoindre la région de Charlevoix à Petite Rivière St François pour 3 nuits. Nous terminons ce road trip par le lac St Jean à St Henri de Taillon pour 3 nuits. Nous reprenons l’avion retour à Montréal. Que pensez-vous de notre itinéraire et avez-vous des suggestions, en particulier pour les enfants? Y a t-il des festivals de musique sur cet itinéraire entre le 13 et le 28 Août? Merci par avance pour votre réponse! et merci pour vos conseils sur ce site

  1. Laure Troussier-Rivière
    Laure Troussier-Rivière

    Nous partons 80 jours de juin a fin août….
    Toronto, milles îles et Niagara.
    Vol pr Edmonton et de là road trip jusqu’à Vancouver et traversé jusque dans l’est.
    Ottawa, Trois Rivières, Quebec,Gaspésie puis Saguenay -Lac Saint Jean, liste incomplète de tous nos arrêts. On a vraiment hâte de vivre cette expérience. 🛫🗺🚗🇨🇦😍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager avec un ami